Site sur les maladies dentaires et leur traitement

Symptômes de pulpite: ce qu'il est important de savoir en cas de douleur intense dans la dent

L'inflammation des tissus mous dans la cavité pulpaire de la dent est accompagnée de tout un ensemble de symptômes caractéristiques, que nous examinerons plus loin.

Souvent, les dents commencent à faire mal aux moments les plus inappropriés - beaucoup de gens le savent très bien. Les symptômes de la pulpe sont souvent pris au dépourvu pendant les longues vacances, au travail, en vacances, et il n’est pas toujours possible de consulter immédiatement un médecin pour obtenir de l’aide. Il est impossible de prédire à quel point les caries profondes, cause principale de la pulpite, l’inflammation du «nerf» dentaire avec l’apparition de symptômes caractéristiques, peuvent survenir à tout moment.

Une telle carie profonde à tout moment peut être compliquée par une pulpite.

Coupe longitudinale d'une dent atteinte de carie

Il est important de garder à l’esprit que si elle n’est pas adressée à temps à la clinique, la pulpite se transforme souvent en formes purulentesquand vous pouvez tolérer une extraction dentaire et des prothèses coûteuses, ou même des processus irréversibles pour la santé humaine en général, frôlant parfois la vie et la mort.

La photo ci-dessous montre une dent enlevée en raison de complications après une pulpite:

Avec diverses complications de pulpes, la dent doit souvent être enlevée.

Mais comment distinguer les symptômes de la pulpite d’autres maladies de la dent (par exemple, des douleurs sévères avec caries profondes), quelles complications peuvent menacer et s’il existe des moyens de les prévenir - c’est ce qui sera dit, ainsi que de nombreux autres éléments.

 

Caractéristiques de la pulitis, comme l'inflammation du tissu "vivant"

Afin de mieux comprendre les causes profondes des divers symptômes de la pulpite et d’imaginer à l’avance ce qui peut vous attendre lors d’un traitement ultérieur, il est nécessaire de traiter au préalable ce qui est réellement blessé dans la dent et ce qu’il contient réellement. La définition de pulpitis elle-même clarifie grandement cette question.

La pulpite est un processus inflammatoire qui se produit dans la «chambre pulpaire» ou, autrement, dans le «nerf» dentaire (faisceau neurovasculaire). Et ce processus est associé dans la plupart des cas à l'activité de micro-organismes: à la suite de caries profondes non traitées, la microflore pathogène pénètre tôt ou tard dans la dentine amincie dans les tissus mous de la pulpe avec l'apparition de signes caractéristiques de pulpite dentaire.

La photo montre schématiquement l'évolution des caries jusqu'à la pulitis.

L'inflammation dans la pulpe se déroule selon les mêmes lois que dans n'importe quel autre tissu. Dans le contexte des effets agressifs des bactéries et de leurs toxines sur les tissus vivants, une mort cellulaire progressive se produit, qui active les facteurs d'inflammation.Si nous pouvions observer cette image au microscope, sa signification serait la suivante:

  • pour lutter contre l'infection, l'immunité envoie des cellules (leucocytes) pour détruire la source des dommages à la pulpe;
  • Le résultat de cette lutte est des changements structurels dans le tissu pulpaire, allant jusqu’à sa nécrose complète (nécrose) et l’apparition d’une clinique caractéristique de la maladie chronique ou chronique. pulpes aiguë.

Les tissus mous à l'intérieur de la dent ne peuvent pas récupérer par eux-mêmes, mais le processus peut se transformer en une maladie chronique de longue durée avec une inflammation limitée des tissus racinaires environnants - cela les protège de la fusion purulente diffuse.

Dans l'image ci-dessous, ce processus est représenté schématiquement:

Si vous ne commencez pas le traitement à temps, le nerf de la dent morte se décomposera directement dans la chambre pulpaire et l'infection endommagera les tissus entourant la dent.

Question: Pourquoi les pulpes causent-elles parfois une mauvaise haleine?

Avec un processus carieux profond, les particules d'aliments s'accumulent sur les parois et le fond de la cavité carieuse et il y a souvent peu ou pas d'auto-nettoyage de la cavité. Le résultat de la décomposition progressive des résidus organiques est l'apparition d'une odeur putride de la bouche - ce symptôme accompagne souvent les caries profondes.De plus, en cas de nécrose de la pulpe, l’odeur du «nerf» dentaire en décomposition se mêle à l’odeur des résidus alimentaires en décomposition. Et dans les cavités les plus carieuses (en particulier les pulpes), plus les signes de mauvaise haleine par la bouche sont prononcés, ce qui rend difficile la communication normale avec les gens.

Photographie d'une dent avec une cavité carieuse profonde pouvant à tout moment causer une pulpite:

Avec les caries profondes, l'épaisseur de la couche de dentine qui protège le faisceau neurovasculaire à l'intérieur de la dent est très petite.

 

Symptômes classiques de pulpes

Il y a beaucoup classifications chaire, mais le plus simple à comprendre est ce que la plupart des dentistes utilisent pour établir un diagnostic précis et déterminer un plan de traitement. Selon cette classification, toutes les pulpes sont divisées en formes aiguës et chroniques.

Les pulpes aiguës ne sont que de deux types: focale et diffuse et chronique - trois: fibreuses, hypertrophiques et gangréneuses. Il existe également une catégorie de pulpes au stade de son aggravation.

Les pulpes de la dent sont différentes, mais dans la plupart des cas, elles sont toutes accompagnées d'une douleur intense.

Un symptôme caractéristique des formes aiguës de pulpite est une douleur paroxystique spontanée, se produisant souvent la nuit, qui dure souvent deux à trois semaines.Avec ces formes de pulpes, le «nerf» dentaire reste recouvert de tissus carieux et il n’ya pas de communication externe avec lui. La douleur est intense: elle coupe, tire, se déchire, provoque une grande douleur, obligeant souvent à utiliser des analgésiques.

L'apparition de symptômes douloureux dans les pulpes aiguës est également provoquée par des stimuli externes (froid, chaud, sucré) mais, contrairement aux caries, ces douleurs ne disparaissent pas longtemps, même après l'élimination d'un tel irritant.

La différence principale entre les pulpes aiguës focales et diffuses est déterminée par la clinique caractéristique. Dans les pulpes aiguës focales, vous pouvez indiquer avec précision la douleur de la dent et lors de pulpesites diffuses, la douleur irradie le long des branches du nerf trijumeau. Par exemple, la douleur des dents inférieures est dirigée vers l'oreille, l'arrière de la tête et même vers la tempe. Une dent supérieure malade «pousse» dans la région zygomatique, dans la région des sourcils, souvent la douleur irradie vers la mâchoire opposée.

Avec les pulpites diffuses, on ne sait pas toujours quel type de dent provoque une douleur aiguë.

Des pulpites chroniques surviennent souvent, en contournant le stade aigu. La douleur est presque toujours douloureuse dans la nature, et souvent une telle pulpite peut survenir même sans symptômes.

Pulpite chronique fibreuse a des symptômes caractérisés par des douleurs lors de la consommation d'aliments chauds et solides. Le parcours asymptomatique est également caractéristique de cette espèce. Parfois, lors de pulpes fibreuses, la chambre pulpaire est ouverte, c'est-à-dire qu'elle communique avec la cavité buccale.

La pulpite hypertrophique chronique est extrêmement rare, principalement en dentisterie pédiatrique. Les principales caractéristiques cliniques de cette pulpite sont la croissance de la pulpe due à la formation de nouveaux tissus ou, comme on l'appelle, de «viande sauvage». En même temps, la totalité de la cavité carieuse est souvent occupée par ce tissu, qui provoque des douleurs lors du repas, en particulier des aliments durs.

La photo montre une pulpe hypertrophiée.

Pulpite hypertrophique chronique

À pulitis gangreneux chronique Les symptômes varient selon que la chambre pulpaire, où se trouve la pulpe de la dent, est fermée ou a déjà été ouverte. Lorsque la caméra est fermée, la douleur est fortement prononcée; elles peuvent même être spontanées, mais le plus souvent - forte douleur liée à la chaleur. Avec une cavité ouverte, une pulitis gangréneuse donne une clinique floue. Le diagnostic final ne peut donc être posé que lors d'un rendez-vous dentaire.

Question: Est-ce que la température se produit pendant les pulpes?

Le plus souvent, il n'y a pas de température élevée pendant la pulpite et ce symptôme caractérise davantage de parodontites, de périostites et d'autres complications. Toutefois, dans certains cas, le système immunitaire peut réagir par une légère augmentation de la température dans la zone subfébrile (37,0 à 38,0 °), en particulier chez les enfants. Le plus souvent, la température peut survenir lorsque des signes de nécrose pulpaire apparaissent (pulpite chronique gangréneuse).

La photo montre un «nerf» dentaire extrait de la chambre pulpaire:

Nerf dentaire extrait (pulpe)

 

Les principales difficultés du diagnostic et des appareils utilisés à cet effet

Pour diagnostiquer une pulitis, vous devez contacter un dentiste qui effectuera plusieurs autres études. En plus d'étudier les symptômes de la pulpite, les méthodes suivantes sont également utilisées:

  • La méthode dite objective utilisant un miroir dentaire et une sonde;
  • Thermométrie;
  • Méthode de diagnostic instrumental (EDI);
  • Radiodiagnostic.

Près de 70 à 80% des informations sur la forme de la pulpite de la dent peuvent être recueillies sur la base d’une évaluation des symptômes et d’une étude de la cavité carieuse lorsqu’elles sont examinées par un miroir et par un sondage.Les données de la recherche objective permettent de distinguer les pulpes des caries profondes, diverses formes de parodontite, etc.

Le sondage permet de comprendre si la cavité pulpaire de la dent est ouverte, si le sondage est douloureux, si le «nerf» ouvert saigne, si la couleur de la dent est modifiée, y a-t-il de la douleur lors de la percussion (tapoter la dent avec l'extrémité émoussée de la poignée de la sonde)? importance pour un diagnostic précis et un traitement ultérieur.

L'enregistrement correct de tous les symptômes et la détection de la cavité fournissent généralement au dentiste suffisamment d'informations pour poser un diagnostic correct.

De la pratique du dentiste

Un dentiste expérimenté peut poser un diagnostic préliminaire de pulpite sur la base des symptômes et de l’apparence de la carie carieuse, et même en déterminer le type, ce qui dans la pratique n’a aucune importance en principe (à l’exception des pulpites gangréneuses pour lesquelles un traitement médical spécial des canaux dentaires est requis). Afin de prouver la présence d'une cavité avec une chambre pulpaire, les dentistes de l'ancienne trempe peuvent procéder à un sondage avec une force considérable, provoquant une douleur aiguë lorsque la pointe de la sonde frappe le tissu de la pulpe qui n'est pas encore mort. De telles méthodes de diagnostic différentiel dues à une approche peu humaine ne sont pas acceptables dans le monde moderne.la dentisterie.

La thermométrie est une méthode de diagnostic fréquemment utilisée. Ceci est un test de la réaction de la dent au froid et au chaud. Si la pulpe est déjà morte, la dent ne réagira pas à l'eau froide. La réaction aux stimuli thermiques chez les pulpes est plus prononcée que dans les caries et ne disparaît pas longtemps après l'élimination du stimulus thermique.

EDI ou diagnostics électriques. C’est peut-être la méthode la plus informative dans un tel diagnostic, car elle permet non seulement de distinguer la pulpite d’autres maladies dentaires (carie, parodontite), mais aussi la pulpite entre elles (types de pulpite aiguë, chronique). Son principe repose sur l'utilisation de dispositifs capables d'agir sur une dent avec de faibles courants électriques. Dans le même temps, un «nerf» sain réagit avec des sensations douloureuses insignifiantes déjà à une intensité actuelle égale à 2-6 µA.

Dispositif de don électrique (EDI)

Lorsqu'une réaction douloureuse au courant d'une telle force est diagnostiquée avec une carie. Les caries profondes font exception, car la dent peut commencer à réagir à un courant de 20 μA. Dans tous les cas, les pulpites réagissent généralement à des courants supérieurs à 20-25 µA. Et l’apparition de la réaction à 100 µA indique une destruction déjà complète de la pulpe et l’apparition d’une parodontite.Les formes pulpites aiguës répondent à des courants allant jusqu'à 40-50 µA et les formes chroniques à 90-100 µA. La pulpite gangrenée lors de la destruction de la partie coronale du nerf est déterminée à un courant de 60 à 80 µA.

Radiodiagnostic - est une méthode assez informative. Par exemple, par la nature des modifications de la structure osseuse autour de la racine (racines) d'une dent, on peut comprendre que nous présentons des signes de pulpite et non de parodontite. Nous pouvons également déterminer les limites approximatives de la cavité carieuse et suggérer une violation (ouverture) de la chambre pulpaire. Il est important de confirmer ou d'infirmer le diagnostic de carie profonde.

Cette radiographie montre clairement que la cavité carieuse atteint la chambre pulpaire.

En règle générale, dans les formes chroniques de parodontite, les modifications du tissu osseux autour de la racine sont importantes et, dans la pulpite aiguë, ces modifications ne se produisent absolument pas (avec pulitis gangreneux chronique une petite expansion de la fente parodontale est parfois possible).

 

Symptômes de types rares de pulpes

Pulpite traumatique. Elle diffère des formes classiques de pulpite par la cause de son apparence: le faisceau neurovasculaire est endommagé à la suite d'une blessure à une dent. En raison du facteur traumatique, l'inflammation de la dent commence, parfois avec l'ajout d'une infection de la cavité buccale.

Malgré la possibilité d'infection, dans sa forme pure, ces pulpites sont non infectieuses, mais provoquent des symptômes cliniques assez typiques: douleur intense provoquée par des irritants (froid, chaud), ainsi que douleur spontanée et paroxystique. Les pulpites traumatiques sont courantes pendant l'enfance et l'adolescence, ainsi que dans les catégories asociales de la population.

Lorsqu'un traumatisme grave à la dent se développe souvent une pulpite traumatique.

Les pulpes rétrogrades sont une forme rare de pulpes, causant parfois de la confusion chez le dentiste quand il n’ya pas de cavité et où se manifestent des symptômes de pulpes (épisodes de douleur, nuit et douleur à long terme). Dans de tels cas, l'infection à l'intérieur de la dent pénètre par un trou situé au sommet de la racine.

En cas de pulpes rétrogrades, l'infection pénètre dans la dent non par la cavité carieuse, mais par le sommet de la racine.

Les causes courantes de pulpitis rétrograde sont:

  • Sinusite
  • Parodontite
  • Ostéomyélite
  • Actinomycose

et autres

La pulpite concrète est également une forme rare de pulpite, dans laquelle il n'y a aucun facteur infectieux dans le développement de douleurs douloureuses spontanées ou prolongées dans la dent. L'inflammation de la pulpe se développe suite à sa compression prolongée par des concrétions - les dépôts de paroi présents chez certaines personnes dans les canaux dentaires.

Le plus souvent à un âge avancé, la lumière des canaux est rétrécie par des denticules ou pétrification - dépôts de sel. Les signes cliniques de concreto-pulpitis sont souvent flous: il peut y avoir une douleur spontanée douloureuse prolongée, ou seulement des irritants (chaud).

À la note: Comment trouver une mauvaise dent en cas de pulmatite rétrograde ou calculeuse ...

Malheureusement, dans la plupart des cliniques, il n'y a pas d'EDI, ce qui vous permet de déterminer quelles dents sont en bonne santé et réagissent à un courant de 2 à 6 μA, et quelle mauvaise dent a déjà 20 μA ou plus. Le radiodiagnostic ne peut parfois aider que dans les calculs pulpites, où les zones présentant des signes de blocage des canaux sont détectées par des accumulations de sels. Presque toujours, le tissu osseux autour de la racine avec pulpitis n'est pas affecté.

L'équipement EDI est disponible dans les grands centres dentaires et instituts de recherche. Dans la plupart des cliniques, ils peuvent rechercher une dent responsable en se basant sur les plaintes des patients, mais en utilisant une méthode «tyke», lorsqu'un patient peut partiellement aider un médecin en indiquant approximativement une dent malade.Parfois en même temps, 1 à 2 dents saines et innocentes sont traitées, mais il convient de souligner que pour tout médecin traitant, la chaire rétrograde ou la calculite en chaire est un phénomène très rare qui, au cours de sa pratique, peut ne pas se produire du tout.

 

Les signes de complications dangereuses de la pulpite

Des complications de la pulpite peuvent survenir en raison de l’absence de traitement dentaire ou de l’incapacité de la conduire. Selon les statistiques, la première catégorie de cas occupe la position principale, car une infection localisée à long terme du «nerf» d'une dent se transforme tôt ou tard en un processus purulent, qui entraîne souvent de graves complications.

Si vous ne prêtez pas suffisamment attention aux symptômes de la pulpite et ne commencez pas le traitement, des complications très graves peuvent alors se développer.

Parmi ces complications assez fréquentes, citons:

  1. La parodontite est une inflammation des tissus entourant la racine de la dent (appareil ligamentaire qui maintient la dent dans le trou), qui se manifeste souvent par un processus purulent avec augmentation et gonflement de la gencive près de la dent ou de la fistule du patient, à partir de laquelle le pus s'écoule dans la cavité buccale.
  2. La périostite, également appelée «flux» chez les personnes. Ce processus inflammatoire sous le périoste de la mâchoire.
  3. L'ostéomyélite est une inflammation purulente qui se développe déjà dans les os de la mâchoire elle-même, le plus souvent dans le contexte d'une périostite non traitée.
  4. Abcès - inflammation purulente limitée, accompagnée de fièvre, d’intoxication du corps et de conséquences graves.
  5. La cellulite est une complication très grave d'un abcès, lorsqu'un processus infectieux purulent se propage à travers les tissus de la mâchoire, les tissus mous du visage et peut provoquer la mort.
  6. Septicémie - dans le contexte d’une immunité réduite, d’une forte agressivité et de la propagation de l’infection dans la mâchoire, une intoxication ou une infection de l’ensemble du corps peut survenir avec des conséquences graves.

Flux sur les gencives

Périostite chez un enfant (flux)

Phlegmon peut constituer une menace pour la vie humaine

Dans ce cas, la liste des complications de la pulpite n’est pas complète, mais il précise même à quel point il est dangereux de ne pas traiter la pulpite dès les premiers signes de son apparition.

Après le traitement des pulpites, des complications surviennent parfois, en particulier lorsque vous contactez des organisations à petit budget avec des médecins non qualifiés et non expérimentés, mais elles ne sont pas aussi répandues que la première catégorie de complications.

Question: Pourquoi est-il plus facile de traiter les canaux présentant une pulpite des dents antérieures du devant?

Lorsque les symptômes de pulpes de la dent antérieure apparaissent, la plupart des gens se tournent vers le dentiste pour obtenir de l'aide. Comme toutes les dents supérieures de la canine à la canine n’en ont qu’une,canal le plus souvent large, puis dans presque 100% des cas, les risques de complications pendant et après traitement des pulpites de la dent minimisé. En règle générale, le traitement canalaire prend 2 fois moins de temps que le traitement intracanalaire des dents postérieures (elles ont de nombreuses racines et un pourcentage élevé d'anatomie complexe des canaux).

Voir, par exemple, nuances intéressantes du traitement des pulpes dans les dents à trois canaux.

 

Premiers secours pour douleurs à la pulpe

Si les symptômes de pulpes de la dent vous empêchent de travailler ou de vous reposer, mais que vous rencontrez des difficultés pour aller chez le dentiste le lendemain, il n’est pas interdit de vous aider vous-même en vous aidant méthodes populaires de se débarrasser de la douleur pulpaireou des médicaments.

Méthodes populaires communes:

  • rincer la bouche avec des décoctions chaudes de camomille, de millepertuis, de sauge, d'écorce de chêne, de menthe, de mélisse, de valériane - jusqu'à la disparition complète de l'attaque ou jusqu'à une réduction significative de sa gravité;
  • rinçage avec des solutions tièdes de sel sodique (habituellement, une cuillerée à thé de soda et le sel sont dilués dans un verre d'eau tiède);
  • rincer la bouche avec de la vodka ou la garder près de la dent malade pendant un moment. Cette méthode de traitement a des limites d'âge.

Rincer la bouche avec une décoction chaude d’herbes et de solution sodo-saline permet de soulager la douleur lors d’une crise.

Médicaments courants pour soulager les symptômes douloureux de la pulpite:

  • Utilisez des analgésiques conventionnels pour l'administration orale (Ketorol, Ketanov, Pentalgin, Nise, Dexalgin et autres) en doses thérapeutiques. Avant leur réception, vous devriez consulter (à distance) un médecin ou un dentiste, car il pourrait y avoir des effets secondaires, des contre-indications ou une intolérance individuelle.
  • Teintures à l'alcool d'eucalyptus ou de valériane. Ils conviennent aux applications et au traitement de la cavité carieuse. Lorsque cela est réalisé, un certain effet anti-infectieux et analgésique.

Souvent, la propolis est également utilisée pour fermer la cavité carieuse avec un «nerf» ouvert comme obturation temporaire. S'il n'y a pas d'allergie à ce médicament, il est parfait pour un usage temporaire.

Et enfin, un conseil: est-il possible de réchauffer une dent dès les premiers signes de pulpite?

En cas de maux de dents aigus, il est déconseillé de réchauffer le point sensible à l'extérieur. Une bouteille d'eau tiède, des écharpes et des compresses chauffantes stimuleront l'inflammation, la transformant en un processus purulent littéralement du jour au lendemain.Le chauffage aggrave toujours le processus infectieux, ce qui n’est pas le cas des bains chauds de la cavité buccale. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de poser une joue douloureuse sur la batterie pour réduire la douleur - l'effet inverse est obtenu.

 

Vidéo intéressante: le traitement des pulpes au microscope

 

Ce qui est important à savoir sur la pulitis

 

 

Laissez votre commentaire

Vers le haut

© Copyright 2014-2019 plomba911.ru

L'utilisation des éléments du site sans le consentement des propriétaires n'est pas autorisée.

Politique de confidentialité | Accord d'utilisateur

Commentaires

Plan du site