Site sur les maladies dentaires et leur traitement

Alvéolite comme complication après une extraction dentaire (quand le trou est infecté)

≡ L'article 299 a des commentaires

Parlons d’alvéolite - une complication désagréable qui se produit souvent après l’ablation des dents et se manifeste par une inflammation et une suppuration du trou, ce qui réduit son taux de guérison.

Parfois, après l'extraction dentaire, après environ 1 à 3 jours, l'inflammation et la suppuration du trou (alvéolite) commencent - une complication assez dangereuse, qui s'accompagne d'un certain nombre de symptômes désagréables. Des alvéolites peuvent survenir après le retrait d'une dent, ce qui perturbe le processus normal de guérison du trou et crée souvent une menace sérieuse pour la santé humaine en général.

Si, après le retrait de la dent à temps, il ne faut pas traiter le trou affecté par l'alvéolite, il existe un risque de complications graves. Par exemple, avec le développement ultérieur d'un processus purulente-nécrotique, une ostéomyélite limitée peut se former dans la plaie, ce qui crée des conditions préalables au développement d'abcès et de phlegmon de la mâchoire représentant un danger de mort. La propagation rapide de l'infection dans les profondeurs de la mâchoire inférieure peut déclencher une infection du sang (septicémie), au cours de laquelle une personne meurt parfois en quelques jours.

La photo ci-dessous montre un exemple de phlegmon odontogène:

Phlegmon - inflammation étendue (diffuse) aiguë du tissu adipeux.

C'est pourquoi il est si important de reconnaître le problème à temps. Si, après avoir extrait une dent, le trou pour une raison quelconque s'est infecté, vous ne devez pas attendre que tout soit résolu, vous devez utiliser tous les moyens possibles pour remédier à cette complication.

Ensuite, nous examinerons en détail les principales causes d'inflammation du trou de la dent, quels remèdes maison peuvent être utilisés pour traiter les alvéolites, et dans quels cas l'aide d'un dentiste est indispensable pour résoudre le problème.

Les alvéolites peuvent également être traitées à la maison, mais dans la plupart des cas, une visite chez le dentiste sera tout de même nécessaire.

C'est intéressant

Selon les statistiques, les alvéolites se développent le plus souvent après le retrait des molaires de la mâchoire inférieure (molaires), y compris les dents de sagesse. Le fait est que la structure de la mâchoire inférieure, par rapport à la mâchoire supérieure, présente un certain nombre de caractéristiques importantes qui créent des inconvénients dans le travail du chirurgien-dentiste: il est plus difficile d'extraire des racines complexes (par exemple, celles qui sont courbes) de l'os "épais" espaces profonds avec le développement de l'inflammation purulente.

Par conséquent, objectivement, il y a plus de chance que des alvéolites surviennent après le retrait de grosses molaires de la mâchoire inférieure. À cet égard, les dents de sagesse sont particulièrement problématiques.

 

À quoi ressemble un puits après une extraction dentaire?

Après l'extraction dentaire, le saignement du trou se produit habituellement immédiatement (mais parfois, l'adrénaline de l'anesthésique rétrécit les vaisseaux au point de rendre le trou presque sec et que le saignement ne se développe que plus tard, lorsque le patient est déjà à la maison). Normalement, le sang s’arrête pendant 3 à 30 minutes, formant un caillot de sang dans le trou qui protège la plaie des influences extérieures indésirables.

La photo ci-dessous montre à quoi ressemble le trou immédiatement après le retrait d'une dent de sagesse précédemment dissimulée sous la gencive:

Dent de sagesse rétinienne (cachée sous le capuchon gingival)

Et voici à quoi ressemble un nouveau trou après le retrait d’une dent de sagesse

Le caillot de sang qui s'est formé après l'extraction d'une dent change de couleur en passant de bordeaux à plus clair avec une teinte jaunâtre en quelques jours. La couleur dans ce cas est déterminée par des processus physiologiques naturels: le composant rouge des érythrocytes (hémoglobine) est progressivement lessivé par le liquide de la cavité buccale, mais le squelette dit de fibrine reste, qui sert de base structurelle au thrombus qui empêche le saignement du trou de la dent extraite.

Si la cicatrisation des tissus se passe sans complications, un puits normal après 1-2 jours devrait ressembler à celui présenté sur la photo:

La photo montre l'apparition du trou 2 jours après l'extraction de la dent.

Malgré la couleur caractéristique, ne confondez pas un thrombus normal avec du pus et craignez qu'un changement de couleur du bordeaux au plus clair ne soit déjà un signe d'alvéolite. De plus, vous n'avez pas besoin de grimper dans la plaie, car cela peut nuire gravement à la guérison normale du trou.

Le processus de cicatrisation normale (croissance excessive) du trou après l'extraction de la dent doit se dérouler sans à-coups. La plaie guérit sur le principe de la tension secondaire, autrement dit - il y a une convergence progressive de ses bords. Le principal facteur de guérison est la croissance du tissu de granulation, qui est bientôt remplacé par du tissu osseux jeune.

La photo montre à quoi ressemble le trou après une extraction dentaire après 3 semaines:

Apparition du trou 3 semaines après l'extraction de la dent - la gomme est pratiquement guérie.

Si le processus n'est pas compliqué par une alvéolite, environ 7 jours après l'extraction dentaire, le tissu de granulation remplace presque complètement le caillot sanguin et le jeune os est activement formé. La durée pendant laquelle le trou sera recouvert après l'extraction de la dent afin de permettre la formation complète d'une gomme lisse dépend de la nature de l'intervention. Plus l'enlèvement est difficile et plus le tissu environnant est endommagé, plus la plaie guérira longtemps.

Selon les statistiques, une guérison normale devrait se terminer dans 2-3 semaines, mais cela ne signifie pas que rien ne se passe dans le trou. La formation complète du tissu osseux sous la gencive ne se termine généralement qu’après 2 à 3 mois, puis il n’ya aucune trace du trou précédent dans lequel il était précédemment malade.

Photo d'une gomme complètement guérie (après 2 mois):

Gomme complètement cicatrisée - apparence deux mois après l'extraction de la dent.

 

Les principales causes d'inflammation du trou et des gencives

Imaginons une mauvaise dent sur laquelle se trouvent des foyers d’inflammation. De tels foyers sont généralement isolés par le corps dans ce que l’on appelle les granulomes (kystes) - c’est-à-dire qu’il s’agit de sacs remplis d’infection et de pus.

Un exemple schématique d'un kyste sur la racine de la dent

Et cette photo montre une véritable dent extraite avec des kystes sur les racines.

Lorsque la dent est retirée, les bactéries restent en partie dans le trou. Dans ce cas, elles parlent de la primo-infection de la plaie. Même si le chirurgien-dentiste a enlevé toutes les racines de la dent avec ou sans granulomes (kystes), l'infection qui a provoqué une inflammation des tissus entourant la racine ne peut pas être complètement éliminée, bien qu'elle puisse et doit être contrôlée. Qu'elle provoque des alvéolites ou non, dépend entre autres de l'immunité humaine.

Il existe également des risques d'infection secondaire de la plaie, c'est-à-dire lorsque l'infection provient de l'extérieur, ce qui peut également entraîner une alvéolite.

Par exemple, une alvéolite après une extraction dentaire peut se développer dans les cas suivants:

  • En l'absence de caillot sanguin normal dans le trou. Lorsque l'effet d'un trou sec se produit immédiatement ou après le retrait d'une dent, il en résulte une plaie vide qui n'est pas remplie d'un caillot de sang protecteur et qui est ouverte à toute infection de la bouche.Si un caillot sanguin protecteur ne se forme pas dans le trou dentaire, la probabilité de développer une alvéolite augmente considérablement.
  • Lors de l'extraction d'une dent, enfoncez-la profondément dans le puits d'objets infectés: tartre, parois dentaires carieuses, fragments d'os, etc.
  • Avec de mauvais soins du trou par le patient. De plus, le développement d’alvéolites peut être déclenché non seulement par le refus de suivre les recommandations du médecin, mais également par l’utilisation non autorisée de méthodes inacceptables dans cette situation clinique (par exemple, rinçage intensif de la bouche entraînant le lixiviation du caillot de sang protecteur du trou).

Dans le contexte de l'immunité réduite, d'un certain nombre de comorbidités et chez les personnes âgées, les risques de développement d'alvéolite, même avec une simple extraction dentaire, sont élevés.

 

Symptômes d'alvéolite

Ainsi, après l'extraction d'une dent, le trou, surtout s'il est sec (sans caillot de sang), peut déjà s'infecter le jour 2 après l'intervention.Dans ce cas, au début, il n’ya pas de douleur aiguë et il n’ya qu’une douleur douloureuse, aggravée au cours du repas.

Dans le même temps, les restes de nourriture et de salive sont souvent déterminés. Les bords des gencives sur le site de la dent extraite sont rouges, lorsque vous les touchez, vous ressentez de la douleur. L'état général d'une personne est satisfaisant, la température ne l'est pas.

Au stade initial de l'alvéolite, il n'y a pas de douleur aiguë, cependant, une douleur douloureuse apparaît déjà.

Avec la propagation de l'infection purulente, des symptômes plus spécifiques d'alvéolite se développent:

  • douleur persistante intense au site de la dent extraite;
  • la propagation (irradiation) de la douleur dans les zones voisines - de la région maxillo-faciale à la région de la tête;
  • augmentation de la température corporelle à des valeurs relativement élevées (jusqu'à 38) et apparition de frissons, courbatures et détérioration du bien-être général;
  • l'apparition d'une odeur putride de la bouche résultant de la suppuration du trou;
  • l'absence de caillot de sang dans la plaie (trou sec);
  • la présence d'une plaque grise sale à la surface des gencives en voie de guérison (parfois un trou noir);
  • ganglions lymphatiques sous-maxillaires élargis;
  • L'un des signes les plus importants et les plus caractéristiques de la suppuration du trou à l'emplacement de la dent extraite est l'apparition d'exsudat purulent de la plaie, en particulier lorsque la gencive est comprimée.

Avec une inflammation grave de la plaie, la température peut augmenter et une sensation de frissons et une faiblesse générale peuvent apparaître.

Commentaires

«Mercredi, je suis allé à la dépose de la molaire inférieure, car il ne restait plus qu'une souche, qui ne convenait plus à une couronne. L'enlèvement a été rapide et presque sans douleur, on vous a demandé de vous rincer la bouche et de vous faire soigner à la maison.

Déjà jeudi, dans un endroit où il y avait une dent, une douleur intense a commencé et les gencives ont enflé. Une autre horrible mauvaise haleine est apparue. Finalement, je suis allé chez le médecin qui m'a arraché la dent la veille. Elle a regardé et m'a conseillé de "attacher" et mettre une bouteille d'eau chaude avec de la glace sur ma joue gonflée. Après quelques jours, le gonflement s'est endormi, mais la gomme n'a pas fait moins mal. J'ai bu plusieurs fois par jour à Nurofen. Mais la douleur ne s'est jamais arrêtée, alors je suis retourné chez cette tante.

Ils ont pris une photo de moi et ont dit que tout allait bien, mais il y a des os pointus de l'endroit où ma dent était. Alors ils ont décidé de retirer. C’était très pénible quand ils me prenaient à nouveau les gencives et enlevaient ces «os», puis mettaient de la gaze, me faisaient mordre et me renvoyaient chez moi.

Après quelques heures, les douleurs lancinantes de l'enfer ont commencé, alors j'ai décidé d'aller à la prochaine clinique privée, où ils m'ont tout expliqué. Il s'avère que j'ai eu une mauvaise dent enlevée, qu'il restait beaucoup de morceaux de dent et d'os détruits de la mâchoire, alors tout cela s'est mélangé à une infection et a donné du pus.Avec une injection, j'ai nettoyé tout cela sans aucune douleur, mis une serviette en gaze avec une pommade sur le dessus et fait des recommandations. Le même jour, je me sentais mieux, donc plus au sujet de ce médecin qui a enlevé la dent que je n’avais pas avec le pied. "

Christina, Iekaterinbourg

 

Que peut-on faire à la maison pour le traitement d’urgence d’un trou

Si, après avoir enlevé une dent, le trou a commencé à s’infecter ou si d’autres symptômes d’alvéolite décrits ci-dessus sont apparus et qu’il n’est pas possible de consulter un médecin dans un avenir proche, vous pouvez essayer de remédier à la situation vous-même à la maison.

S'il est difficile de consulter un médecin, les symptômes d'alvéolite peuvent être soulagés à la maison, surtout si vous êtes à temps pour un traitement.

Cependant, il est important de garder à l'esprit que toutes les méthodes apparemment efficaces ne sont pas inoffensives. Certaines lotions et rinçages ne font qu'exacerber la situation, créant ainsi les conditions préalables à une progression encore plus importante de l'inflammation.

Par exemple, la plupart des amis attentionnés peuvent vous conseiller une solution de soude et du peroxyde d’hydrogène à 3% pour le rinçage - il semblerait que ce soient des remèdes populaires éprouvés pour soulager l’inflammation. Mais la plupart des médecins sont opposés sans équivoque à une telle moquerie du corps,après tout, la soude et le peroxyde, malgré leur effet antiseptique, peuvent également débusquer un caillot sanguin protecteur, laissant ainsi le trou noir vide à l'avenir sans défense contre l'infection.

Lorsque l'alvéolite n'est pas recommandé de se rincer la bouche avec du peroxyde d'hydrogène, ainsi que de la soude.

Les antiseptiques naturels - par exemple, les décoctions de camomille et de sauge, qui conviennent parfaitement à un usage domestique, peuvent devenir des traitements relativement sûrs et efficaces pour les alvéolites. Mais ici il y a des nuances importantes:

  • il est impossible de se rincer intensément la bouche pour ne pas laver le caillot sanguin. Il suffit juste de prendre de l'eau dans la bouche et de maintenir la solution au point sensible pendant 2 à 3 minutes.
  • Pendant la procédure, il est impossible d'aspirer les restes d'un caillot de sang en décomposition de la plaie, même si celle-ci sent mauvais et a un aspect noir. Et plus encore, il est impossible de sélectionner un caillot avec un cure-dent ou un coton-tige.
  • Il est important d'organiser ces rinçages antiseptiques aussi souvent que possible (10 à 12 fois pendant une heure, jusqu'à amélioration nette).

Après consultation préalable d'un médecin (au moins par téléphone), des analgésiques tels que Pentalgin, Ketorol, Ketanov, Naiz, Baralgin ou d'autres peuvent être utilisés.Cependant, vous devez comprendre que ces médicaments ne font que soulager la douleur, mais ne guérissent pas les alvéolites et les processus inflammatoires associés.

Supposons maintenant que vous ayez toujours réussi à arrêter vous-même les symptômes d'alvéolite: la douleur aiguë a disparu, la suppuration du trou semblait s'être atténuée, le gonflement des gencives et des joues s'est atténué. Que faire ensuite?

Même si le trou dentaire après l'auto-traitement a cessé de s'infecter, vous devriez toujours consulter un dentiste.

Tout d’abord, il ne vaut pas la peine d’être grandement trompé et détendu, dans l’espoir que le trou ne s’infectera plus. Souvent, dans de tels cas, le processus n’est transféré que de la forme aiguë à la forme chronique. Par conséquent, dès qu'il devient possible d'obtenir un rendez-vous avec un dentiste, ceci doit être fait afin d'empêcher la survenue d'exacerbations supplémentaires.

 

Traitement professionnel des alvéolites: à quoi pouvez-vous vous attendre chez le dentiste?

Lorsque les patients consultent un chirurgien-dentiste au sujet de l’inflammation du trou après la procédure d’extraction dentaire, le médecin voit généralement l’image suivante dans la cavité buccale: un caillot de sang dans le trou est soit totalement absent, soit il ya des résidus de désintégration; avec la pression sur les gencives peut être pus avec une odeur désagréable. Cela suffit généralement pour diagnostiquer une alvéolite et procéder à son traitement immédiat.

Le traitement des alvéolites après extraction dentaire comprend plusieurs étapes:

  1. Premièrement, une bonne anesthésie est faite;
  2. Le curetage (nettoyage) de la dent extraite est effectué - son raclage avec un traitement mécanique minutieux des tissus nécrotiques avec lavage simultané de la plaie avec des solutions antiseptiques à partir de résidus alimentaires, de salive, de caillot désintégré, etc.
  3. Ensuite, le rafraîchissement du puits est effectué avec un scalpel;Au cours du traitement des alvéolites, le médecin rafraîchit habituellement la plaie, assurant ainsi la formation d'un caillot sanguin protecteur.
  4. Selon les indications, des points de suture sont placés sur le trou, une serviette en gaze est installée avec ou sans préparation;
  5. Des recommandations pour le soin des plaies sont données et des rinçages antiseptiques et des médicaments pour administration topique sous forme de gels ou de pommades sont prescrits.

Des points de suture sont mis sur le trou de la dent.

L’installation de tout médicament dans le puits lui-même est une technique dépassée, mais pour les institutions publiques, elle est actuellement l’une des plus efficaces pour le traitement des alvéolites, même si elle présente certains inconvénients.

Les médicaments suivants peuvent être utilisés comme antiseptiques pour le traitement ultérieur à la maison des alvéolites (en accord avec le médecin):

  • Corsodil;
  • Hexicon;
  • Stomatidine;
  • Chlorhexidine;
  • Eludril.

Pour l'application sur la gomme, le gel Metrogil Dent et la pâte adhésive dentaire Solcoseryl sont parfois utilisés.

Commentaires

J'ai attrapé les restes de la dent il y a 6 jours. Au début, ils faisaient des injections dans toute la gomme, puis avec une pince pendant longtemps, ils ne pouvaient pas ramasser la racine, qui s'effondrait constamment. Mais, grâce à Dieu, retiré.

Déjà à la maison, quand le gel a passé, il est devenu si terrible de me faire mal que j'ai dû avaler des analgésiques. Littéralement, un jour plus tard, il semblait qu'une odeur émanait de la bouche et le trou commençait à faire encore plus mal. Je devais ne pas aller au travail, j'ai décidé d'être traité à la maison avec des gargarismes à la camomille. Au début, cela devenait plus facile, mais plus tard dans la soirée, les gencives ont commencé à vibrer et le corps a commencé à avoir mal. Et la température est de 37,8 ° C Je suis resté pendant deux jours, mais la température et la douleur dans les gencives, là où il y avait une dent, ne sont pas passées. Terriblement, je ne voulais plus revenir à l’occasion, mais je ne pouvais pas y aller, d’autant plus que ma joue commençait à gonfler. J'avais juste peur de mourir à l'avance, alors je suis allé faire un bilan de santé.

Le médecin m'a dit que j'avais des alvéolites, mais un peu plus et ce serait bien pire. Elle a nettoyé la plaie du pus et prescrit des médicaments pour le traitement des gencives. Pour le moment, le chewing-gum n'est pas encore complètement guéri, mais la température et la douleur ont disparu et l'enflure diminue moins chaque jour. Donc, si vous voulez avoir plus de petits-enfants, il vaut mieux ne pas tarder comme je le suis.

Nadezhda, 45 ans, Moscou

Parfois, un médicament spécial est mis dans le trou pour une meilleure guérison.

Des procédures physiothérapeutiques sont parfois utilisées pour traiter les alvéolites après une extraction dentaire:

  • Thérapie par micro-ondes;
  • Traitement au laser hélium-néon;
  • OVNI
  • Fluctuarisation.

 

Prévention des alvéolites

Pour que, après l'extraction de la dent, le trou ne s'infecte pas, vous devez examiner attentivement les recommandations du médecin concernant le traitement de la plaie. Ne pas utiliser ces fonds qui n'ont pas été affectés.

Pour prévenir les alvéolites, vous devez prendre soin du trou immédiatement après l'extraction dentaire, sans pour autant négliger les conseils d'un médecin.

Si vous avez des doutes sur la compétence du médecin et sur l'exactitude des recommandations, vous pouvez demander conseil à d'autres cliniques. Personne n’interdit d’obtenir des conseils professionnels, même dans trois institutions médicales, d’autant plus que ces consultations sont presque toujours gratuites.

Pour que le processus de guérison du trou se déroule normalement, il est déconseillé de piquer une blessure, de gratter la gomme sans autorisation, d’extraire un caillot de sang, de le sucer et de l’endommager. Pendant au moins plusieurs jours, il est particulièrement important de ne pas mâcher de nourriture sur le côté de la mâchoire où la dent a été retirée, afin que le caillot de sang reste intact.

Si le médecin a cousu un trou après le retrait d'une dent, la suture ne peut pas être blessée, car les bords de la plaie peuvent se disperser et le trou deviendra un objet d'infection secondaire.Il va sans dire qu'avec toutes les mains (ni propres ni sales), vous ne pouvez pas contrôler la douleur de la plaie ni la nettoyer de la plaque de n'importe quelle couleur.

L’application de ces règles simples permettra de ne plus apparaître lors de la nomination du chirurgien et facilitera le processus. cicatrisation du trou après extraction dentaire confortable et sûr pour votre santé.

 

Vidéo intéressante: ce qu'il est important de savoir sur l'alvéolite et comment le traiter

 

Que faire après une extraction dentaire pour prévenir les complications?

 

 

Pour écrire "Alvéolite comme complication après l'extraction d'une dent (quand le trou s'est infecté)" 299 commentaires
  1. De l'espoir:

    Après avoir retiré la dent de sagesse, le médecin a placé un morceau de gaze imbibée de médicament dans le trou et lui a dit de marcher avec lui pendant 4 jours. Est-ce normal? Et cela va-t-il nuire à la guérison de la plaie?

    Répondre
    • Dmitry:

      La gaze est retirée 15 à 25 minutes après son retrait.

      Répondre
      • Anonymous:

        J'ai eu 3 dents retirées à un chirurgien, puis une gaze à la propolis a été appliquée pendant 4 jours. Une fois retiré du dentiste (sans couture), le tampon de gaze a été retiré après 20 minutes.

        Répondre
    • Anonymous:

      Et j'ai mis le médicament à cause du trou sec. À propos, combien ont guéri après leur retrait?

      Répondre
      • Inna:

        Je n'ai déjà eu aucun changement depuis un mois, un gros trou.

        Répondre
    • Vrai:

      On m'a enlevé la dent de sagesse inférieure, une semaine plus tard, ils ont également mis de la gaze avec des médicaments. Mais je le change tous les jours, le médecin m'a dit que trois jours suffiraient. Il a dit que c'était un antibiotique, parce que pendant une semaine je ne pouvais pas descendre de Ketorol.

      Répondre
    • Irina:

      La présence de gaze - il est normal que vous ayez besoin de supprimer l’inflammation. Ensuite, le médecin retirera la gaze et la plaie guérira rapidement et sans complications.

      Répondre
  2. Oleg:

    Après le retrait d'une dent de sagesse dans le trou, un dépôt blanc dense, après le retrait, 3 semaines se sont écoulées. Aucune douleur, le gonflement des gencives est parti. La floraison blanche ne dure pas si longtemps - est-ce normal?

    Répondre
    • Lena:

      Oleg, j’ai aussi cette fleur blanche au bout de trois semaines et quelque chose de blanc s’écoule (je ne sais pas ce que c’est.

      Répondre
  3. Elena:

    Vendredi soir, la dent 7 a été retirée en bas à droite. La dent était lâche et il y avait un kyste à la racine de la dent. Le fait est que le deuxième jour, le chewing-gum me fait mal et que je ne peux pas normalement ouvrir la bouche, cela diminue. Aucun antibiotique ne m'a été prescrit, car Je suis en position. Que dois-je faire, puis-je rincer quelque chose?

    Répondre
    • Kira:

      Bien sûr, vous pouvez rincer: Miramistin, chlorhexidine, soude et iode, avec du sel, uniquement pour que l'eau soit chaude et, si cela vous fait trop mal, le paracétamol est possible. J'ai le même problème, je suis en position, la dent a été enlevée il y a deux jours, et la mâchoire et le trou lui-même sont insupportablement douloureux, il est même douloureux de parler ... Je m'inquiète, comme s'il n'y avait pas d'inflammation.

      Répondre
  4. Natalia:

    25.11 On m'a enlevé une dent (5 en bas à droite). Au bout de 3 jours, la gencive a commencé à faire mal, tout comme une dent pendant l'inflammation nerveuse. De la douleur n'a aidé que fanigan. Elle a également fait des plateaux de décoction de sauge. Je pensais que la douleur allait passer, mais ce n'était pas là.Je devais aller chez le dentiste, on m'a diagnostiqué une alvéolite. J'ai nettoyé le trou, mis le drainage iodoform. À la maison, il a été prescrit de prendre l’antibiotique azithromycine pendant 3 jours, de verser la lincomycine avec de la lidocaïne dans le puits toute la journée (2 ml de lincomycine et de lidocaïne dans la seringue, de plier l’aiguille de la seringue et de l’égoutter dans le puits pendant la journée). Le médecin m'a également conseillé d'appliquer un écouvillon avec la pommade Levomekol sur le puits. Et faire le bain chlorhexidine. J'espère que le chewing-gum guérira sans autre problème.

    Répondre
    • Anonymous:

      Natalia, bonjour. J'ai la même chose Hier, ils ont fait une autopsie du trou, l'ont nettoyé, ont drainé l'eau. Aujourd'hui, c'était chez le dentiste, il a dit que tout va bien et que demain ou après-demain enlèvera le drainage. Avez-vous guéri pendant longtemps?

      Répondre
  5. Zahar:

    27 novembre, enlevé la dent, huit, en bas à gauche. L'opération était difficile, après le retrait de la plaie ne guérit pas. Je suis allé chez le médecin pour un bilan de santé, il a nettoyé le trou et mis une éponge avec un médicament. Trois jours ont passé, il y a de la douleur. Aujourd'hui, j'y suis allé encore et encore, j'ai nettoyé le trou et mis une éponge dessus ... Dit de rincer à la camomille, rien de plus ... J'étais déjà fatigué, honnêtement, qu'est-ce que quelqu'un dirait, s'il vous plaît?

    Répondre
    • Anonymous:

      Zahar, comment va la dent? J'ai la même histoire.Je pense que vous devez aller chez le médecin pour vous faire soigner. Ça ne passe pas. La dent a été enlevée le 15 mars et nous sommes le 1er avril.

      Répondre
  6. Anastasia:

    Il y a une semaine, j'ai enlevé une dent, 6 en bas à droite. L'enlèvement était difficile: les racines m'ont été assommées. Pendant trois jours, le chewing-gum a fait mal, et là il est devenu tout gris. Je suis allé chez le médecin, elle a nettoyé le trou, c'était douloureux. Elle a mis le médicament, a dit d'aller avec lui pendant 3 jours. Au bout de 3 jours, elle a retiré le médicament, dit onguent pour y introduire du solcoséryle. Le médecin ne dit rien, j'ai un trou noir et une odeur à partir de là. J'ai décidé de rincer à la camomille. Je ne sais pas quoi faire, le chewing-gum et les gémissements (Comment tout se guérit-il si la pommade y passe constamment? ..

    Répondre
  7. Natalia:

    Il y a une semaine, ils ont enlevé la dent à droite et effectué une injection payée. La gomme est légèrement enflée et douloureuse, douloureuse. J’ai bu 2 paquets de comprimés de Ketonal, je le caressais, et le trou me fait mal comme ça.

    Répondre
  8. Denis:

    La dent de sagesse inférieure droite a été retirée au bout de 6 jours, avec un mal de gorge de ce côté et une oreille, un revêtement blanc de tous les côtés de ce côté. Du pus, probablement du bas aussi. Lui-même à la garde dans la protection, analgésique et paracétamol. Je ne peux pas avaler, la bouche ne s'ouvre presque pas. Comment être La soude peut souvent rincer?

    Répondre
    • Anonymous:

      Peut-être que vous avez un trou sec. Je l'ai maintenant. Assurez-vous de voir un médecin. Chaque jour, on lave et on applique la propolis. Devrait aider, la douleur est partie.

      Répondre
    • Anonymous:

      C'était pareil. Je suis allé chez le médecin - ils ont coupé les gencives, beaucoup de pus est sorti et c'est devenu plus facile.

      Répondre
  9. Lisa:

    Honnêtement, après ces commentaires, j’ai peur de tirer une dent. Mon dos est pourri, il dégage une odeur désagréable même si je le nettoie. Il y avait une dent plus grosse, maintenant elle s'effrite. Vous devez d'abord arracher une dent? Ou faire quelque chose avant ça? Dis moi, s'il te plait.

    Répondre
    • Anonymous:

      Plus vite on s'en débarrassera, mieux ce sera! Et si vous suivez toutes les prescriptions du médecin, cela ira sans complications.

      Répondre
    • Eugene:

      N'ayez pas peur 🙂 Toutes les règles seront les mêmes. Hier, j'ai enlevé 2 dents: 6 et 4, et aujourd'hui 8. Deux blessures ont presque été traînées. Cependant, j'ai bu les comprimés un jour avant le chirurgien et demain, je souffrirai davantage de coagulation sanguine. Un caillot blanc est déjà apparu sur celui-ci, comme du coton (selon le médecin, les blancs sont des leucocytes blancs et il est préférable de ne pas les retirer). C'est vrai, j'ai maintenant englouti ce caillot 🙂 Et il y avait du sang dans le trou. Donc toutes les règles

      Répondre
    • Yana:

      Faites le déplacement.Supprimé sous anesthésie, aujourd'hui l'a fait - cela ne fait pas mal du tout!

      Répondre
  10. Inna:

    Combien de temps un puits sec guérit-il? La gomme, au moins, sera serrée, sinon un grand trou est parti, 1 mois est passé, mais il n'y a pas de changement.

    Répondre
    • Anonymous:

      Trou sec ne se guérit pas lui-même, il est nécessaire chez le dentiste.

      Répondre
  11. Galina:

    Urgent! Y at-il un médecin sur le site en ce moment, quelqu'un peut-il répondre à ma question?

    Répondre
    • Konstantin:

      Les médecins viennent ici périodiquement et ne restent jamais assis ici. Réponses aux questions, mais bien sûr, pas cette minute)

      Répondre
    • Anonymous:

      Oui, il y a. Je suis docteur

      Répondre
  12. Tanya:

    On m'a enlevé une dent en haut, un quatre, l'opération était difficile. 2 semaines terriblement tout fait mal, ne dort pas et ne mange pas. Déjà mieux, pas beaucoup de douleur. Mais je m'inquiète de l'accumulation de viande dans le trou. Je lui ai fait mal, il est doux, comme le silicone. Que pourrait-il être? Merci d'avance pour votre réponse.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Tanya En raison du retrait difficile, la cicatrisation du trou a été lente. L'épithélium autour des gencives a commencé à se développer et à se "resserrer". Cela ne ressemble pas toujours à une personne désagréable. J'ai observé ce problème plus d'une fois (surtout chez les patients plus âgés).Les gencives se développent vraiment de façon erratique, remplissant le vide dans le trou, comme Dieu le met sur l'âme. Finalement, après environ deux semaines, la plaie est plus ou moins belle: les bords deviennent lisses et, par conséquent, la gomme elle-même a une apparence exacte. Il peut prendre sa forme définitive (surtout après des suppressions difficiles et traumatiques) au plus tôt dans trois ou quatre mois (jusqu'à six mois).

      Répondre
    • Dima:

      Il y a 1 mois supprimé 6-ka. Maintenant du trou a grandi, comme vous - au toucher SOFT, comme le silicone, et en forme comme un thé. Il n'y a pas de douleur. Mais je n’aime pas le look de ce trou.

      Répondre
    • Anonymous:

      Reportez-vous au médecin, très probablement, cette éponge gélatineuse a gonflé et a grandi, seul le médecin devrait le couper.

      Répondre
  13. Ulyana:

    J'ai aussi eu une dent de sagesse enlevée le 29 mars. La douleur est infernale. Je suis encore allé à la réception, le médecin a pris une photo, tout est normal. Il a dit l'inflammation du trou, prescrit un antibiotique et du kétorol. Aujourd'hui, je bois 3 jours, la douleur ne disparaît que pendant un moment. Faiblesse, vertige, nausée. Pas de température Combien plus boire des antibiotiques?

    Répondre
  14. Svyatoslav Gennadievich:

    Bonjour Ulyana! Un antibiotique est généralement pris de 5 à 7 jours, mais cela peut aussi prendre plus de temps dans des situations difficiles.La durée de la réception est contrôlée par le médecin traitant.

    Il est étrange que le médecin, après avoir posé le diagnostic correct «d'inflammation du trou» ou «d'alvéolite», se soit limité à des ordonnances sans avoir toutefois comblé le trou avec la formation d'un caillot frais. Cela se fait sous anesthésie locale et conduit presque toujours au succès dans les prochains jours. Dans ma pratique, en plus du curetage, j'applique un pansement de gaze avec une pommade antimicrobienne et anti-inflammatoire sur la plaie pendant 10 à 15 minutes. C'est une thérapie locale + des recommandations générales qui donnent des résultats rapides. Je crains que, sans attention à votre trou, vous puissiez simplement attendre un résultat positif pendant une longue période, ce qui peut être dangereux.

    Répondre
  15. Lumière:

    Le 29, j'ai déchiré une dent. Et le trou fait toujours mal et il y a quelque chose de blanc dedans. Maintenant et la prochaine dent pressée fait mal. Qu'est-ce que c'est

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Sveta! La formulation «le trou fait encore mal» est un concept vague. Puisque vous n'avez pas décrit la nature de la douleur, j'ose supposer que la douleur se limite à manger. Il est clair que plus il était difficile à enlever, plus le processus de cicatrisation de la plaie était lent.

      Le fait que 10 jours se soient déjà écoulés et que la plaie soit ressentie n’est pas une indication du problème.«Quelque chose de blanc» dans une plaie est une définition vague. Bien entendu, la suggestion est que le «blanc» est bien meilleur que le gris sale, le noir, le brun foncé et même avec une odeur putride. Si vous soupçonnez un exsudat purulent, les symptômes sont alors plus clairs. Vraisemblablement ce que vous avez maintenant - correspond à la norme.

      Les dents voisines après le retrait, à des degrés divers, font presque toujours mal "lorsqu'elles sont pressées". La proximité de la plaie affecte les tissus environnants autour des dents situées près du trou. Cela se fera avec la guérison du trou et son adaptation.

      Répondre
  16. Irina:

    Dites-moi, s'il vous plaît, j'ai été retiré des huit derniers du 11 avril, depuis une semaine que je bois le niz parce que la douleur ne disparaît pas, la joue est gonflée, il y a des taches blanches. Je suis allé chez le médecin à nouveau le 15 avril, j'ai ... J'ai dit que c'était la norme avec un retrait difficile et que ça pouvait faire mal jusqu'à 2 semaines. Et ça me fait peur ... Je ne peux vivre qu'avec une niche. Dis-moi, est-ce la norme? Ou devrait voir un autre médecin?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Irina! Gonflement et douleur intense pendant plus d'une semaine n'est pas la norme. Critique le premier jour après le retrait, mais pas plus.

      Assurez-vous de disposer de moyens plus humains que la «chimie» pour éliminer les symptômes d'une violation de la guérison du trou. Je pense néanmoins que cela vaut la peine de consulter un autre médecin pour expliquer la situation et (ou) organiser des événements. Chaque médecin aborde ces problèmes individuellement. Il peut être suffisant de retraiter le puits sous anesthésie en éliminant les résidus d'os broyé, de parties de la dent, de granulomes, etc. Parfois, il suffit de rafraîchir la plaie avec la formation d’un caillot de sang pour que rien d’autre ne fasse mal.

      La question de l'introduction de drogues (éponges, pommades, gels, etc.) dans la plaie ou la plaie reste ouverte - chaque médecin décide individuellement à mesure qu'il acquiert l'expérience d'un travail réussi.

      Répondre
  17. Irina:

    Merci beaucoup pour la réponse. Aujourd'hui, je ne pouvais plus la supporter, je suis retournée chez le même médecin, parce que un autre médecin ne travaille pas aujourd'hui. Encore une fois, il a dit que c'était la norme, les douleurs, dit-il, peuvent durer jusqu'à deux à trois semaines, le podzatyanulsya et les taches blanches - c'est une peau morte. Prescrit pour appliquer le proposol dilué au puits. Mais l'ayant quitté, elle a de nouveau bu du Ketorol. La nuit, je me réveille de la douleur persistante qui ne me donne pas de repos.Demain je vais aller chez un autre docteur ... (((

    Répondre
  18. Irina:

    Un autre médecin a également déclaré qu’à l’extérieur, il n’y avait pas d’inflammation. Il n’ya pas non plus de caillot dans le trou ... Et il est profond ((Si la douleur ne s’apaise pas avant le week-end, assurez-vous de la montrer à nouveau - prenez une photo et écrivez un antibiotique ... Mais, apparemment, la douleur est devenue plus supportable. Chaque jour compte.

    Dis-moi et tu peux faire du sport? 1,5 semaines se sont écoulées ...

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour à nouveau, Irina! J'espère pour votre prompt rétablissement. Dommage que le médecin n'ait pas commencé à former un nouveau caillot pour vous. Mais par contre, beaucoup de patients n'aiment pas être repris dans la plaie, même si elle est «gelée».

      Le travail n'étant pas terminé et prenant une semaine et demie, le sport n'est pas contre-indiqué en volume modéré. Il est généralement interdit de faire du travail physique dans les 2-3 premiers jours suivant l'extraction de la dent afin d'éviter les saignements. Dans votre cas, j'aimerais que le sang disparaisse: vous auriez serré une serviette stérile pendant 10 minutes, formant ainsi un bon caillot. C'est lui qui supprime presque toujours tous les mauvais symptômes (surtout la douleur).

      Mais plus près de 100%, courez, ne courez pas, essorez, ne tirez pas, et le sang ne partira pas, car la plaie du bas est déjà recouverte d'un nouveau chiffon.Alors faites votre santé! Peut-être que penser moins sera le mauvais!

      Répondre
  19. Oksana:

    Bonjour J'ai enlevé le fond il y a huit semaines (pas traumatique et assez rapidement, bien que la dent ait été sciée pour réduire la charge sur la mâchoire, était grande). Le médecin a prévenu qu'il y aurait plus de douleur que lors du retrait des huit précédents (supprimé il y a deux mois), car les racines étaient légèrement pliées et touchaient le nerf. Trois jours après l'ingestion d'aliments, le trou a été suppuré (il n'a pas été possible de se rendre chez le médecin). Quand je suis arrivé à la réception, ils ont fait la lessive et mis l'alvozhil. D'abord, ça a aidé, la douleur a disparu immédiatement, mais après quelques jours, la douleur est revenue, parfois palpitante, percant la mâchoire (elle n'a pas laissé le temple et l'oreille). Il n'y avait pas de température, la douleur augmentait dans la soirée, le gonflement était assez faible. Les gencives étaient rouges et enflées, le médecin a mis l'alvéolite et, après une semaine de curetage du trou, a prescrit un antibiotique à large spectre. J'ai d'abord mis une éponge avec un médicament, rincé un jour sur deux, un tampon de gaze en iodoforme, répété deux jours plus tard. Et, semble-t-il, tout y guérit normalement, mais des douleurs sourdes et douloureuses apparaissent régulièrement dans le puits (le 6e jour après le curetage).Je suis déjà simplement paranoïaque et j'ai bien peur qu'il s'agisse là encore d'une complication. Dis-moi, est-ce normal et à quelle fréquence cela se produit-il? Et quand est-il utile de sonner l'alarme?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Oksana! Eh bien, essentiellement la question: un certain nombre de dentistes sont certains que l'alvéolite est la conséquence d'une mauvaise préparation de la plaie par un médecin. C'est-à-dire que si toutes les conditions étaient remplies pendant le travail (précision, stérilité, rapprochement des bords de la plaie, bon caillot, etc.), l'alvéolite ne se produirait presque pas.

      Bien sûr, personne n’est à l’abri des erreurs, de sorte que l’alvéolite peut être considérée comme le résultat d’une violation mutuelle des régimes. Vous pouvez également «aider» le puits à atteindre cet état, mais ne désespérez pas. Travailler sur le traitement de médecin alvéolite a eu lieu. La phase aiguë est terminée et les effets résiduels persistent, mais de manière temporaire.

      L'incidence des alvéolites chez les patients de chaque médecin est différente. Plus le médecin fait d'erreurs (et ne suit pas les recommandations du patient), plus les statistiques sont élevées. Je pense que c'est «alarmant» quand une odeur putride apparaît du trou, la température augmente et (ou) des œdèmes se forment.

      Malheureusement, sans examiner le trou, vous ne pouvez rien dire de positif ou de négatif. C'est pourquoi il est si important de résoudre toute question douteuse avec votre médecin. En cas de manque de confiance en lui, personne n'interdit de tenir une consultation avec un autre spécialiste. Je pense que vous allez prendre la bonne décision. Bon rétablissement bientôt!

      Répondre
  20. Oleg:

    Bonjour Il tira la dernière dent de la rangée. Pas plus de douleurs. Aujourd'hui, en vous brossant les dents, le bouchon de sang s'est répandu et s'est formé après le retrait. Le trou est resté ouvert. Est-ce un trou sec maintenant et ça vaut le coup d'aller chez le dentiste, ou est-ce que ça va se traîner comme il faut?

    J'ai oublié de préciser que le transfert a été rincé le septième jour après le retrait.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour, Oleg! La perte d'un caillot sanguin peut provoquer ou non des symptômes de trou sec. Afin de ne pas lire les feuilles de thé, même s’il s’agit déjà de 7 jours de prélèvement, il est préférable de consulter votre médecin et de clarifier toutes les nuances. Un médecin compétent trouvera la bonne solution. Personnellement, je reformerais un caillot frais sous anesthésie locale et dormirais paisiblement, le pansement biologique étant en place.Les tactiques des médecins sur le même sujet peuvent être différentes, vous devriez donc écouter l'opinion d'un collègue et suivre ses principes d'assistance dans cette situation.

      Répondre
  21. Irina:

    Et c'est encore moi)) Aujourd'hui, j'étais encore chez le dentiste, alors que mon oreille commençait à me faire mal, avec un lumbago. Le dentiste a envoyé à Laura, car, dit-il, il a très probablement tout gâché. Lohr a regardé et a dit que c'était une névralgie - de la dent ... J'ai recommandé de battre Xefocan ou Flamadex. Les nerfs s’épuisent ((le dentiste dit venir après le week-end, s’il ne va pas mieux - ils vont faire un nouveau caillot sous anesthésie. Il me semble que je mourrai bientôt ...

    Répondre
  22. Elena:

    Bonjour Le 20 avril, la partie inférieure droite 6 a été retirée, ce qui est difficile; à l'intérieur de la gencive, l'os est exposé de 3 à 5 mm. Le médecin a dit que l'os interviendrait pendant un certain temps et se mettrait dans un médicament. La douleur n'est pas forte, mais plutôt douloureuse, sensation d'un léger gonflement, augmentation du ganglion lymphatique sous la mâchoire. Je rince la solution de furatsilina et irrigue la plaie avec Miramistin, mais toujours au troisième jour, une odeur désagréable se dégage du trou.Le médecin n’a formulé aucune recommandation. Au contraire, elle a déclaré qu’au premier jour de son retrait, elle ne devait pas se rincer la bouche, elle n’avait pas prescrit d’antibiotiques. Tout d'abord, je suis inquiet de savoir combien de temps l'os sera nu et, en général, si le tissu va s'y développer, il est trop «terrible» à la vue + puis-je me débarrasser de l'odeur à la maison avec des médicaments et un antibiotique?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Elena! Avec tout le respect que je dois à ma collègue, je ne suis pas d'accord avec sa tactique. Premièrement, l'os ne peut pas être laissé, pas recouvert par la gencive - c'est le chemin de la douleur et un risque élevé de développer une alvéolite. Deuxièmement, le médecin est obligé de faire des recommandations, surtout après un retrait complexe.

      Le fait que vous ayez emprunté la voie de l'auto-traitement est compréhensible, mais risqué (l'effet irritant de nombreux médicaments ne leur permet pas d'être utilisés après leur retrait).

      Sur le bord saillant de l'os: il peut simplement se transformer en une exostose, qui devra être rectifiée. Que cela vous plaise ou non, le mieux est de faire appel à un autre chirurgien dentaire expérimenté dans ce domaine. Il est possible de poncer les exostoses de l’os, d’aligner les bords, d’enlever les fragments (je suis sûr qu’ils le sont), de nettoyer à nouveau la plaie et, si nécessaire, de suturer en rapprochant les bords de la plaie.Il est nécessaire que la plaie ne soit pas béante - la porte d'entrée pour la nourriture, les infections, etc.

      Ensuite, le trou guérira confortablement et sans douleur (avec un inconfort minime et en quelques jours). Je vous souhaite une bonne santé!

      Répondre
    • Arthur:

      Eh bien, comment ta situation s'est-elle développée? Lui-même dans le même état, enlevé 6 ku, blessé pendant 2 jours, puis arrêté, mais os visible. Et ainsi, le 7ème jour, je touchais constamment cet os avec ma langue, le soir où je commençais à avoir mal, il souffrait déjà depuis 3 jours, une douleur pulsante.

      Répondre
  23. Anonymous:

    Bonjour Il y a trois jours, j'ai enlevé la septième dent d'en haut, c'était avec du pus et je n'ai toujours pas de caillot de sang! Est-ce que c'est mauvais?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour En fait, un caillot sanguin formé après le retrait d'une dent est la norme, mais souvent, même sans caillot, la guérison a lieu sans complications graves. L’essentiel est qu’il n’y ait pas de symptômes caractéristiques: fièvre, œdème, douleur aiguë, etc. Dans tous les cas, une visite chez le dentiste devrait être nécessaire pour éliminer les problèmes futurs liés au trou. Si vous n'avez pas encore la possibilité de consulter un médecin, vous devez clairement suivre les recommandations qui leur sont données.Vous bénisse!

      Répondre
  24. Natalia:

    J'ai enlevé la dent, ça a pris 5 jours, ça fait très mal et ça gonfle. Que faire

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Les informations ne suffisent pas pour compléter le tableau, mais une cause fréquente de douleur (surtout 3 à 5 jours après le retrait) est l'alvéolite ("suppuration du trou"). Étant donné que je n'étais pas présent lors du renvoi, ils ne peuvent parler que par contumace et approximativement. Les interventions rudes et traumatiques avec une mauvaise révision de la plaie entraînent souvent des douleurs répétées, un œdème, de la fièvre, etc. quelques jours après l'extraction dentaire. Parfois, le patient lui-même, tout en ignorant les recommandations du médecin, dépend aussi beaucoup: y aura-t-il des alvéolites ou non? En effet, avec les alvéolites, le trou peut faire encore plus mal que la douleur avant l'extraction. La douleur et les autres symptômes dans plus de 50 à 60% des cas ne cesseront pas tant que la situation dans le fauteuil du chirurgien-dentiste n'aura pas été analysée. Celui-ci devra inspecter le puits et en assurer un traitement efficace sous anesthésie. Souvent, ces problèmes sont résolus avec votre propre médecin, mais vous pouvez contacter un autre dentiste si vous avez des doutes.

      Répondre
  25. L'amour:

    J'ai enlevé une dent, deux semaines se sont écoulées, la dent 6. Une tumeur près de la dent (une sensation telle que le pus n'a pas mûri) ne s'est pas estompée. Le médecin a dit que le temps passera. Maintenant, je regarde - tout le bas de la gomme est rouge. Et là où la dent était, le gonflement augmente. Je sais que j'ai besoin de voir un médecin et mieux encore à un autre. Mais où allez-vous les trouver le week-end? Quels premiers soins puis-je me donner?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il existe un service de dentistes de garde dans les hôpitaux, les centres régionaux, etc. La dentisterie est particulièrement populaire maintenant, 24 heures sur 24, où elle fournit une aide constante: je parle du secteur privé. C'est cher, mais acceptable en termes de risques graves pour la vie et la santé. Indépendamment, vous ne pouvez faire que du mal, surtout depuis que nous vivons au 21ème siècle. Je n'ai pas le droit de vous prescrire quoi que ce soit de séditieux, car ce ne sera pas dans le cadre de la médecine scientifique.

      Répondre
  26. Lyudmila:

    Après le prochain prélèvement, le puits me fait toujours mal, c’est déjà une infection. Le médecin m'a prescrit le traitement: comprimés de rifampicine (antibiotiques) et méthyluracile pour pommade. Empilez le trou avec cette pilule et appliquez de la pommade sur la plaie - c'est ainsi que je traite mes trous. Mais consultez vos médecins.

    Répondre
  27. Julia:

    Bonjour Molaire enlevée avec kyste 12.05. J'étais gêné que le médecin n'ait pas pris de photos ni avant ni après l'opération. Il n’a pas nettoyé le trou, n’a pas donné de rendez-vous, il a simplement laissé aller en paix. Tous ces jours, il y a un gonflement des joues, un gonflement des gencives, le trou est étrangement gris et, de plus, j'ai remarqué quelque chose comme une stomatite à la place de la dent extraite, sur le côté. Je soupçonne beaucoup que c'est une inflammation. Je n'irai chez le médecin que lundi. Dites-moi, s'il vous plaît, quoi rincer et de quoi s'agit-il? Pour savoir à coup sûr.

    Répondre
  28. Svyatoslav Gennadievich:

    Bonjour Vous énumérez les signes d'alvéolite naissante (trou gris, œdème). Je vous recommande donc de consulter un dentiste de toute urgence. L'autotraitement n'est pas recommandé, car il est possible d'aggraver le processus inflammatoire. Naturellement, personne ne vous offrant de tolérance, l’option alternative pour le lundi consiste à contacter le dentiste sur appel ou la dentisterie privée 24h / 24. Heureusement, dans les cliniques publiques, il existe des services similaires, en particulier dans les hôpitaux pour patients maxillo-faciaux.

    Répondre
  29. Gulnura:

    Bonjour05/11/16, j'ai supprimé 8 ku sur la mâchoire inférieure à droite. Cela fait 6 jours. Au sommet du trou, une plaque blanche oblongue, dite de stomatite, a été formée. Dans le trou aussi. Recommandations pour les soins effectués, fortement pas rincé, afin de ne pas laver le caillot. Bien que maintenant je ne regarde pas dans le trou. Le côté tout à droite se plaint, donne au temple. Je n’irai chez le médecin que demain après-midi ((((Les gencives de la prochaine dent sont gonflées).

    Le jour de l'extraction dentaire, le médecin a prescrit l'antibiotique Tsiprolet, 500 mg, bain de furatsiline. L'enlèvement était difficile. J'ai bu des antibiotiques, il est étrange que le trou soit encore enflammé ... (

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense qu'il y a un soupçon d'alvéolite, bien qu'il faille vérifier les dents adjacentes pour la présence de caries. Malheureusement, un antibiotique n'est pas une panacée. Si c'était le cas, il aurait été exploité sans pitié pour la prévention des alvéolites. En général, l’antibiotique va plus à combattre l’infection en cas de complications purulentes graves ici et maintenant: la dent a été enlevée au cours du "flux" - elle a été prescrite.

      Avec le temps, un caillot sanguin peut ne pas être vu, car il se régénère progressivement dans les tissus et est déjà profond. Il est raisonnable de diagnostiquer l’état du médecin traitant.Je vous souhaite d'obtenir des réponses à vos questions et de corriger le traitement!

      Répondre
  30. Julia:

    Bonjour Merci pour la réponse. Aujourd'hui, un médecin qui a effectué le retrait - a dit que tout va bien. Ma plainte au sujet de la stomatite de côté (je pensais que c’était une fistule) disait que c’était la réaction du corps à l’opération et qu’il n’y avait pas de pus. Le trou et sa couleur l'ont tout à fait satisfait. Mais je suis inquiet au sujet de l'odeur du trou, pour ne pas dire que c'est fort, mais il y a. Il n'y a presque pas de douleur, seulement si vous touchez la "stomatite", les gencives sont enflées, mais le gonflement n'augmente pas, même disparaît. Je pense aller voir un autre spécialiste, voir ce qu'il dit.

    Répondre
  31. Tanya:

    J'ai été tiré vers le haut, rapidement, ils ont dit qu'il n'y avait pas de fragments. Gave recommandations. Ne rincez pas, ne montez pas les mains et la langue, ne mangez pas pendant deux heures. Je l'ai observé, mais le soir, j'ai appliqué du solcoséryle avec de la pâte dentaire. Maintenant, je me demande si c’était impossible de le faire et je suis inquiet

    La question est toujours la suivante: je suis arrivé à la polyclinique en vertu de la politique, car il n'y avait pas d'argent pour un médecin privé rémunéré. Elle a pris avec elle 1000 pour l'anesthésie payée. J'ai fait la queue devant moi, les gens ont payé 700 roubles à la caissière pour une anesthésie rémunérée. Et tout, je suis entré, j'ai dit: je devrais faire une bonne anesthésie. Le médecin a regardé et a dit - si avec des médicaments importés, puis 3000, à la caissière. Ou la nôtre - gratuitement.J'étais un peu confus, j'ai appelé mon mari pour transférer de l'argent sur la carte et j'ai payé. Je regarde le chèque. Deux types d’anesthésie: 300 et 400 roubles, ce qui n’est que 700, et 2300 - indique le retrait d’une dent complexe. Je ne peux pas comprendre ce que la suppression payée pourrait être différente de la gratuité pour la politique, j'étais la première fois à la dent. J'ai demandé sur la chaise, le médecin n'a pas très clairement répondu - a dit médicaments importés, le trou sera plus petit après le retrait. Je dis, et la procédure libre est différente? En plus du péage d'anesthésie. D'une certaine manière, il ne m'a pas clairement informé. Je n'ai pas compris, bref. Ma dent a été endommagée par des caries au sommet. 8 en haut à droite. Complètement rampé, mais un morceau s'est détaché et a blessé la joue avec un coin pointu, alors qu'il poussait de côté. L'enlèvement a été rapide, la racine est blanche-blanche, propre.
    Ici, je pense, pour ce qu’il y avait un paiement, à comprendre. Enlèvement gratuit par d'autres outils ou quoi?

    Et puis-je utiliser de la pâte dentaire pour me faire mal?

    Au fait, je n'ai pas pris de photos. Ni avant ni après. Cold n'a pas donné.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Tanya! Quant à la pommade: elle ne peut certainement pas faire de mal. Sa composition biologiquement compatible protège même le puits des agressions de facteurs oraux: physiques, chimiques, etc. Pâte dentaire - certainement pas l'ennemi de votre santé.

      Les prix des procédures sont-ils un ennemi du portefeuille pour le patient? Premièrement, «deux types d'anesthésie» - cela semble intéressant du point de vue qu'il n'est possible d'appliquer différents anesthésiques qu'en dernier recours, car cela engendre des complications. Par conséquent, le médecin travaille presque à 100% avec une seule personne 1 anesthésique. Une autre chose est que le nombre de carpules peut être de 1-2 à 3-4 par patient.

      À propos du retrait complexe de la dent de sagesse. Oui, les dents de sagesse sont maintenant un revenu certain pour les dentistes. Il y a de tels articles dans la liste de prix. Depuis que tout a été fait par la caissière, il s’agit du fait que le médecin n’obtient pas son propre pourcentage (je ne me souviens pas, mais environ 15 à 20% de tout). Personne, à l'exception du dentiste, ne comprend les caractéristiques de facturation figurant sur la liste de prix du caissier. Surtout peu comprennent ces caissiers et comptables. L'essentiel est que cela soit raisonnable. Bien que mon collègue ait longtemps écrit aux grands-mères pour avoir traité une dent à trois canaux à la caissière, 2 000 roubles, et pour le même traitement pour les oncles et tantes - environ 7 000 à 8 000. Le fait est que pour un traitement, vous pouvez compter quelques points certains sont ignorés. Contrôler ce processus est absolument impossible.

      Compte tenu de la crise, la survie de la médecine gratuite repose désormais sur ces paradoxes. Nous ne nous souvenons plus maintenant de la raison pour laquelle le policier de la circulation routière travaille si activement sur les routes - au nom d’un objectif ambitieux? Mais la précision dans le traitement des clients ne doit pas être voilée par l'argent. Ceci est une opinion personnelle.

      Répondre
  32. De l'espoir:

    Il y a 6 jours enlevé la dent de sagesse supérieure. Elle est venue avec une douleur dans le plancher du visage. Injections faites, 4 cubes de lidocaïne. Après le retrait, le médecin a demandé à tenir fermement le tampon de bandage, puis a mis un autre tampon et lui a dit de le retirer à la maison. Après que le gel soit parti, la douleur était sauvage. Bu du cétonal. Au matin, la douleur était moins vive mais un léger gonflement de la joue est apparu. Le troisième jour, le gonflement est devenu plus important et la douleur a été continue. Le quatrième jour, je suis arrivé chez le dentiste avec une enflure et une douleur intense. La bouche n'a presque pas ouvert. Après avoir examiné le chirurgien, il m'a dit que tout allait bien, que le puits était bon, que vous pouviez vous rincer. Je me suis rincé lentement à la maison, j'ai recueilli une solution de sel sodo sous la joue et l'ai recrachée. La douleur ne disparut pas, enflée aussi. Le cinquième jour, une ecchymose jaune est apparue sur sa joue. Pendant tout ce temps j'étais assis sur un cétonal. Au jour 6, c'est-à-dire aujourd'hui, je suis allé chez le médecin.Après inspection, elle a dit que le trou était vide, il était nécessaire de le nettoyer. J'ai pris une injection d'ultracaïn et raclé le trou, alors que je ne pouvais pas ouvrir la bouche normalement et que ma joue était très douloureuse. Après le nettoyage, elle a mis un garrot sur moi et m'a dit de ne pas le tirer, ils ont dit, c'était envahi par la végétation. Tsiprolet et nurofen assignés. Quand je suis rentré à la maison, j'ai immédiatement bu un anesthésique, mais jusqu'à présent cela n'a pas fonctionné. Je me suis battu hystériquement contre la douleur. Une heure plus tard, la douleur était soulagée, un gonflement et un engourdissement de la joue, une douleur lorsqu'on essayait de sourire ou d'ouvrir la bouche, ainsi que sous la mâchoire inférieure lorsqu'on appuyait dessus. Je bois d'une paille. Maintenant, il n'y a pas de douleur, mais la température a augmenté de 38. Est-ce normal? Ou il est préférable d'appeler une ambulance et à l'hôpital.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Vous avez tous les signes d'alvéolite active. Je pense que le trou n'est toujours pas donné dans la forme divine. Il est important de prendre une photo du trou afin de s’assurer qu’il n’ya pas de fragments des tissus cariés de la dent ou (très mal) des bouts de racines non enlevés. Si tout est normal, il est alors nécessaire de déterminer dans la cavité buccale: s'il y a ou non un caillot de sang complet dans la plaie.

      Et à propos de la température: autant que je sache, tout ce qui dépasse 38 degrés vous permet d'appeler une ambulance, car vous présentez ce symptôme de «suppuration» du trou - un processus inflammatoire local avec la transition vers les tissus environnants.Il est possible qu'il soit préférable de contacter un chirurgien maxillo-facial professionnel pour vous aider de manière urgente. De plus, le spécialiste précédent semble avoir épuisé ses capacités pour résoudre vos problèmes.

      Répondre
  33. Vanya:

    Et j'ai pris un bâton d'oreille et j'ai sorti du contenu blanc du trou. Et puis pris lavé avec du peroxyde. Et maintenant, il semble y avoir un trou sec. Dis-moi quoi faire dans ce cas? (Je ne savais pas que cela ne pouvait pas être fait).

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que vous avez retiré un caillot de sang ou un exsudat inflammatoire. Maintenant, vous avez l’effet d’un puits sec. Pour la sécurité de la guérison, je recommande de contacter un dentiste chirurgien pour la formation d'un caillot de sang complet, en tant que pansement biologique. À l'avenir, je ne recommande pas l'auto-traitement.

      Répondre
  34. Julia:

    Il y a 9 jours, j'ai enlevé le huitième en bas, il y a eu une manipulation avec un os, 2 sutures ont été posées. Les points de suture ont été rapidement resserrés et résolus, mais la douleur n'a pas disparu, il s'est avéré que l'inflammation a commencé dans la plaie à partir de la 7ème dent. Je suis allé chez le médecin, il a nettoyé la plaie et y a mis le médicament avec de la gaze et a dit de venir le voir dans 2 jours.Il n’ya pratiquement aucune douleur maintenant, si vous ne dérangez pas cet endroit. Est-ce normal qu'il y ait de la gaze? Et tout à coup, quand il est enlevé, quelque chose va tomber à nouveau dans cet endroit, que faire alors? Y a-t-il un risque que 7 souffre d'inflammation? La température n'est pas, en général, je me sens bien. Et un autre médecin a prescrit des antibiotiques - numérique.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Tous les rendez-vous chez le médecin sont adaptés à la situation. Je pense qu'on vous a mis l'iodoform turunda dans le trou pour le traitement des alvéolites. La technique consistant à «poser une gaze dans une plaie» n’est pas moderne, mais pas la pire. Juste le médecin cette "gaze" devra extraire, car il n'est pas absorbé. 7 dents, plus que confiant, rien ne menace dans cette situation.

      Je suis sûr qu'ils ne vous ont pas enregistré avec Cifrofan, mais Cifran, un antibiotique souvent prescrit en chirurgie maxillo-faciale. Si vous nettoyez avec de la gaze, le médecin maximisera le confort de la guérison. Le médecin doit rapprocher les bords de la plaie afin de réduire les risques d’entrée alimentaire.

      Répondre
  35. Lyra Erman:

    Bonjour, dites-moi, s'il vous plaît, comment agir dans cette situation. On m'a enlevé une dent il y a 5 jours, un chirurgien-dentiste lui a tiré dessus, il a essayé de tirer une dent pendant longtemps, parce queil ne lui reste pratiquement rien, il a pourri il y a quelques mois et est tombé. En conséquence, il s’est effondré, le médecin a dit de cracher du sang et des fragments de dent, puis il a expliqué comment se rincer et l’a renvoyé chez lui. Quand il a cessé de saigner (le lendemain de son retrait), j'ai commencé à me rincer la bouche avec du furatsilinom, conformément aux instructions. Après 2 jours, j'ai remarqué que quelque chose n'allait pas, une odeur de pourriture émanait de ma bouche, la gomme était recouverte de blanc et de gris et, dans les profondeurs, elle était également recouverte d'un revêtement noir pourri. J’applique le liniment balsamique selon Vishnevsky (je ne sais pas s’il est possible) d’aspirer toute la pourriture et de continuer à me rincer la bouche. Sera-t-il possible d’atteindre la clinique, cela ne fonctionne pas, car Je n'habite pas en ville. Merci d'avance pour votre réponse, j'apprécie vraiment votre aide.

    Qu'en est-il de la douleur: la douleur était douloureuse, mais pas grave, 1 jour pendant 2-3 jours après le retrait. Et si ça ne fait pas mal, sinon toucher.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il va sans dire que vous avez des alvéolites "dans des conditions qui lui conviennent." À propos de liniment - Je ne suis pas sûr que cela puisse résoudre le problème. Vous devez contacter votre chirurgien-dentiste pour vous faire une anesthésie d'un nouveau caillot sanguin à part entière.Seul un pansement biologique aide à mieux faire face à l'inflammation. Les fragments non enlevés peuvent être identifiés, car ce sont souvent eux qui nourrissent les alvéolites. Consultez un médecin! Santé à vous!

      Répondre
  36. Olga:

    Il y a presque un an, une dent a été extraite - les "cinq" de la mâchoire inférieure. Quelques jours plus tard, à cause d'une douleur intense, ils ont nettoyé le trou, après quoi le médicament y a été introduit. Après la prochaine visite chez le médecin et l'examen, il a été dit que tout était en ordre, le médecin a fait quelque chose avec le trou et a dit qu'il n'avait plus besoin de venir, tout guérissait normalement. Quelques jours plus tard, dans le miroir, j'ai remarqué un morceau de gaze sortant du trou, mais je ne pouvais pas aller immédiatement chez le médecin, et un jour plus tard, le trou d'en haut était pratiquement dessiné. Je voulais obtenir ce morceau de gaze moi-même, mais je ne pouvais pas, sauf pour un fil. Naturellement, lors de ma visite chez le médecin, personne ne m'a cru que la gaze pouvait rester dans le trou, qui était déjà pratiquement prolongé. Presque un an a passé, je me sens constamment dans cet endroit, périodiquement assez gémissant, comme s'il y avait encore une mauvaise dent. Il y avait un léger gonflement des joues à cet endroit, pas prononcé. Que dois-je faire avec tout cela maintenant?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Olga! Je pense qu'il est urgent de faire appel à un chirurgien-dentiste: expliquez-lui la situation de manière détaillée, prenez une photo du trou cicatrisé et tirez des conclusions en conséquence. Si le médecin constate une lésion du tissu osseux ou d'autres problèmes, il sera nécessaire de réviser la plaie sous anesthésie. Presque toujours, de telles opérations ne causent pas de dommages: tout est fait avec soin et rapidement. L'essentiel est de déterminer avec précision la source de l'œdème et de la douleur. En général, Olga, cherchez un dentiste qualifié et ne tardez pas avec ce problème.

      Répondre
  37. Olga:

    Merci beaucoup, Svyatoslav Gennadyevich, c'est exactement ce que j'allais faire moi-même. La seule chose qui me retient est la crainte que "la gaze laissée dans le trou" soit considérée comme un "idiot fous", avec l'attitude appropriée à mon histoire. Mais j'ai non seulement vu ce morceau de gaze, mais j'ai même ramassé l'aiguille, sauf que je n'ai pas osé l'obtenir moi-même, et puis c'était trop tard - les bords du trou étaient resserrés et il n'était pas visible. Et le médecin ne croyait pas que cela pouvait être. Je ne sais donc pas où chercher un médecin qui croira «au mot» et prendra la situation au sérieux.Je vis à Nizhny Novgorod.

    Répondre
  38. Svetlana:

    Une dent a été retirée de la mâchoire inférieure, le deuxième jour un phoque s'est formé sur le cou et il était douloureux d'avaler quelque chose. Nous sommes allés à la réception, ils disent qu'il n'y a pas de pus, seulement du sang, fait un nouveau caillot. Dites-moi, s'il vous plaît, devrait-il en être ainsi? Et j'ai déjà eu mes gencives coupées 2 fois, d'abord ils ont écrit cyfran, le troisième jour ils ont ajouté de la céphalexine, on leur a dit de boire les deux. Que faire L'aide

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que le rendez-vous est tout à fait approprié: le dentiste a tout mis en œuvre pour une guérison confortable. Bien que deux antibiotiques en même temps - c'est une dose de charge. J'espère que vous soutenez le traitement avec des médicaments contre la dysbactériose pouvant causer des antibiotiques.

      Répondre
  39. Marina:

    Bonjour Dites-moi, s'il vous plaît, il y a 5 jours vous avez supprimé le coin inférieur droit 8, tout s'est passé sans complications, mais la douleur ne disparaît toujours pas, est-ce normal? Le médecin n'a rien enregistré, ni rinçage, ni antibiotique.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Marina! En général, les recommandations relatives aux antibiotiques ne sont pas toujours un attribut nécessaire de l'extraction dentaire.Cela est particulièrement vrai pour les rinçages, qui sont opposés même par de nombreux chirurgiens et implantologues de premier plan en Russie et dans d'autres pays.

      Je ne sais pas si je vais vous dire quelque chose de nouveau, mais le seuil de douleur de chaque personne est individuel. Il me semble que pour comprendre comment vous aider uniquement avec un symptôme existant, un médecin devrait vous parler et découvrir quelques points supplémentaires. Êtes-vous sensible? Y a-t-il déjà eu des cas similaires de douleur prolongée? Lorsque la douleur apparaît: lors de la mastication ou si le trou fait constamment mal? Afin de diagnostiquer les alvéolites, des raisons plus convaincantes et un questionnement spécifique + un examen détaillé du puits sont nécessaires. Contactez votre dentiste ou spécifiez plus d'informations sur votre cas.

      Répondre
  40. Alina M.:

    Bonjour, Svyatoslav Gennadyevich! S'il vous plaît répondez à mes questions. Le 15 juin, la 1 dent antérieure a été enlevée (en haut à droite). Après le retrait de l'anesthésie, une terrible douleur a commencé, qui dure déjà depuis une semaine (gencives enflées, douleur lancinante! Le 20 juin, elle est allée chez le dentiste, elle a tout expliqué. Elle a tout radiographié et nettoyé. , Diazoline et Niz.La douleur après cette procédure est devenue encore plus forte, cela n'aide que KETANOV pendant 2-3 heures. Gencives gonflées encore plus! Mais en même temps le docteur dit que c'est normal, ça arrive. J'ai une terrible faiblesse, je n'ai plus de force, j'ai mal à la tête, c'est difficile à avaler. Du trou lorsqu'il est pressé, le pus s'écoule. Que faire, qui contacter?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que vous avez une alvéolite - un processus inflammatoire infectieux du trou après une extraction dentaire. Plusieurs signes importants le confirment (douleur, suppuration, état insatisfaisant). Je pense que la fièvre a aussi sa place. Cependant, je ne comprends pas pourquoi il vous est difficile d'avaler si la dent antérieure a été retirée? Grâce à ce moment controversé, il est important pour moi de me concentrer sur la recherche d'un problème avec les dents inférieures distantes.
      En ce qui concerne le problème des puits. Je recommande plusieurs étapes: prenez une photo du trou après avoir nettoyé le matériau (afin qu'il s'agisse du «plus frais»), puis rendez-vous chez un autre chirurgien-dentiste pour une consultation en personne. Le médecin curera probablement le trou et formera un caillot sanguin complet. À en juger par vos symptômes, retourner chez le vieux médecin n’est pas tout à fait bien: je penseque le médecin ne voit pas de solutions à ce problème par les moyens dont il dispose.

      Répondre
  41. Augustin:

    J'ai enlevé la 6ème dent inférieure le 22 juin. La dent était complexe, les racines étaient profondes. Le médecin a enlevé les kystes, a prescrit tsiprolet: 5 jours, 2 comprimés chacun et en rinçant (iode, sel, soda le deuxième jour). Deux heures après le retrait, l'anesthésie s'est calmée et la mâchoire inférieure a fait mal, là où la dent a été retirée. Je me suis endormi à peine à 3 heures du matin. Une douleur sourde et douloureuse, et la plaie saignait légèrement. Le deuxième jour, la douleur était insignifiante, rien ne me dérangeait vraiment, seulement une sensation légèrement tendue, mais on comprend pourquoi. Le trou est couvert de fleurs blanches. Le troisième jour, je m'inquiétais du gonflement des joues et la douleur augmentait légèrement par rapport au deuxième jour. Est-ce que cela pourrait signifier que j'ai le début du processus inflammatoire dans le trou? Ou après un déménagement complexe est la norme? Je ne vois pas de pus, seulement de la plaque fibreuse et il n'y a pas d'odeur pourrie de la bouche.

    Répondre
  42. Svyatoslav Gennadievich:

    Bonjour Je pense qu'il n'y a rien de terrible, mais il vaut la peine de surveiller la situation pendant la journée. Si l'état s'aggrave: augmentation de l'œdème, de la température, d'une douleur intense, d'une haleine putride, vous devriez alors consulter un dentiste le lundi pour vérifier le trou.En général, les médecins professionnels ne refusent jamais de surveiller l'état du patient et le trou après son retrait. Bon rétablissement bientôt plutôt!

    Répondre
  43. Mila:

    Bonne nuit! Il y a une semaine, j'ai enlevé la dent de sagesse d'en bas. Les trois premiers jours, toute la mâchoire me faisait mal, la nuit je me réveillais de douleur et toute la mâchoire me faisait mal, j'avais mal à la gorge. La photo est la suivante: un trou dans la gomme, laissant la joue, à l'intérieur du trou, il n'est pas évident que la nourriture soit facilement bouchée, il est difficile de se rincer. La douleur est restée légère sur les dents adjacentes. Et il semble qu'il y ait une odeur. Comment être Merci beaucoup

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonne nuit, Mila! Je pense que vous devriez aller chez le dentiste et soigner la plaie. Cela se fait généralement avec des solutions antiseptiques faibles sans anesthésie. Le curetage des plaies avec anesthésie peut ne pas être nécessaire. Dans tous les cas, laver la plaie et ajuster le traitement à domicile avec un médecin en vaut la peine. Santé à vous!

      Répondre
      • Mila:

        Svyatoslav G., bonne nuit! Merci pour la réponse. Je suis allé chez le dentiste, la nécrose des tissus a commencé, un caillot de sang s'est avéré être détruit (nourriture bouchée et pourrie, aussi terrible soit-elle). Nettoyée avec un antiseptique et rincée à la maison avec du peroxyde d'hydrogène à 3%, de l'eau et du sel; je ne peux pas prendre d'antibiotique - lactation .Après le traitement du «vison trou de dent», l'odeur a disparu et la douleur a disparu. Le médecin a déclaré que le tissu osseux lui-même commencerait à se développer de l'intérieur sans caillot de sang et qu'il est maintenant important de mettre fin à l'infection. Je m'inquiète, après trois semaines de vol dans un autre pays, je suis en vacances en Russie et, là où j'habite, les médecins n'aiment pas prescrire de médicaments et sont certains que toutes les plaies peuvent être soignées à l'eau (le trou dentaire peut-il être recouvert de tissu osseux sans caillot de sang (sans nouvelles manipulations)? Merci beaucoup! Cordialement, Mila.

        Répondre
        • Svyatoslav Gennadievich:

          Merci d'avoir évalué mon travail, Mila! La première fois que j'entends dire que l'eau peut être traitée avec de l'eau, sans drogue: un tel pays existe-t-il vraiment? En Russie, certaines «sectes» ou groupes de personnes, selon leurs intérêts, encouragent le traitement de diverses maladies (de la pulpite à l’oncologie) non seulement avec de l’eau, mais également avec de l’urine de porc, du complot, du yoga, etc.

          Et en substance: un puits sans caillot guérit de plus en plus longtemps, mais avec une certaine pureté, il n’est ni encombré ni épithélialisé depuis le fond et les parois du puits. Pour ce qui est du tissu osseux: pour l'instant, vous êtes pressé: la restauration du peigne se poursuit jusqu'à 5 à 6 mois, mais il ne s'agira plus d'un «trou dentaire» dans les plus brefs délais.D'après mes observations personnelles: dans 2-3 semaines, un maximum de 1-2 mois après l'extraction d'une dent, le trou devient comme une ligne contractée, pour que vous puissiez le comprendre plus clairement. Bientôt, vous aurez un mois après le moment de l'extraction dentaire, alors je suis sûr que vous aurez tout comme la plupart des gens.

          Répondre
          • Mila:

            Svyatoslav G., bonne nuit! Merci pour votre réponse. Nous vivons au Danemark, obtenons une ordonnance pour un médicament - cela relève du domaine de la fantaisie! Et nous sommes habitués à être traités uniquement avec de l'eau. 🙂 En pharmacie, vous ne pouvez acheter que des antipyrétiques sans ordonnance.

  44. Anastasia:

    Bonjour Il y a un mois, enlevé les huit premiers. Cela m'a fait mal pendant presque une semaine et aujourd'hui, j'ai senti un goût de sang dans ma bouche. Il n'y a pas de sang en tant que tel, je pense que c'est du pus. En général, j'ai parfois des sécrétions du puits. Le trou est propre, rose, pas de fleur. Qu'est-ce que c'est, s'il vous plaît dites-moi?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour En fait, au cours d'un mois, le trou aurait dû guérir à un degré ou à un autre. Je pense qu'il est nécessaire d'effectuer son diagnostic détaillé: prendre une photo du trou et consulter un dentiste. S'il y a des fragments, des racines, des granulomes et quelque chose comme ça, tout est clair comme le jour.
      Si le trou est propre de ce point de vue, il faut examiner le prochain avec la dent extraite, car il peut provoquer un processus infectieux. Dans votre cas, il est extrêmement difficile de dire que tout est atypique, il est donc préférable de faire appel à un médecin indépendant lors d’une réception sur place. Pour Internet, c'est trop difficile.

      Répondre
  45. Daria:

    Bonjour Dis-moi comment être dans ce cas. Vers le 30 juin, l’avant-dernière dent inférieure du côté droit commençait à faire légèrement mal. Si je ne me trompe pas, les dentistes l’appellent 47) Chaque jour, la douleur s’est accrue. 03.07 est allé pour le retrait, mettre deux injections d'analgésique, pendant le retrait la dent s'est effondrée en plusieurs grandes parties. Immédiatement après, une éponge auto-absorbante imbibée d'un antibiotique a été posée et un tampon de gaze a été prescrit pour être rincé avec une solution sodique saline et un antibiotique Cyfran. Une demi-heure plus tard, le tampon a été retiré (il était couvert de sang et de fragments de la dent). Le lendemain, il y avait un fort gonflement de la joue, du menton et des ganglions lymphatiques, la bouche ne pouvait pas s'ouvrir. À partir du 5ème jour, je vais tous les jours aux examens, fais un lavage au peroxyde, étale parfois un peu de pommade blanche, et aujourd'hui, ils ont inséré dans la plaie, à ma suspicion, des fibres d'écorce de chêne. En passant, le cinquième jour, ils ont décidé de rincer de nouveau avec du furatsilinom et de prendre du holisal.Trois jours plus tard, le gonflement avait disparu, la bouche pouvait s'ouvrir de 1 cm.Après la fin des antibiotiques, apparemment, la détérioration a commencé et, encore une fois, je ne peux plus du tout ouvrir la bouche. L'œdème n'est pas encore complètement réveillé et le ganglion lymphatique est enflammé. Tout autour est douloureux et est transmis à la mâchoire supérieure. L'oreille et la tête sont toujours blessées. En même temps, le médecin dit que tout va bien, que la plaie guérit bien et que je vais quand même passer des examens médicaux tous les deux ou même tous les jours. Devrais-je aller chez un autre dentiste, ou est-ce que tout est vraiment normal et devrait-il l'être?

    J'ai aussi oublié de dire: quand la dent a été enlevée, ils ont dit que c'était un abcès, il y avait du pus sous la dent et le ganglion lymphatique était légèrement enflammé.

    Et maintenant, ça fait mal d'avaler.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que cela vaut la peine de prendre une photo de contrôle du trou pour identifier les fragments et (ou) les racines. Vous avez encore une alvéolite - une inflammation du trou. Je n'ai aucune autre explication pour ces symptômes. Dans tous les cas, vous décidez: aller chez le même médecin ou le changer. Cependant, la direction de l'image du trou doit simplement faire appel à un médecin, pour ne pas "réfléchir", avec une analyse ultérieure de celle-ci par le dentiste. Il va sans dire que votre médecin traitant procédera à une analyse biaisée.

      Répondre
      • Daria:

        Bonjour Je suis allé à la clinique dentaire de la ville, j'ai fait une prise de vue panoramique de la mâchoire. En fait, en dentisterie privée, je n’ai pas été effacé par une racine. La racine a été enlevée le 13, les alvéolites, ils ont dit, non, la plaie est propre. Ça fait moins mal, mais la bouche ne s'ouvre toujours pas. Le médecin a dit qu'il commencerait à s'ouvrir lorsque la plaie serait complètement guérie. Combien de temps faut-il pour que la plaie guérisse complètement? Je vais bientôt commencer à paniquer parce que je ne peux pas manger normalement, je perds du poids ((

        Répondre
        • Svyatoslav Gennadievich:

          Bonjour Cela prend 5-6 mois pour guérir complètement le puits, mais n’ayez pas peur. Cela concerne la restauration de la structure osseuse et la conception de la crête du processus alvéolaire. Je pense que vous ne demandez pas quand le trou sera finalisé, mais vous voulez savoir quand l'ouverture de la bouche s'améliorera. Malheureusement, il s’agit d’un aspect individuel: la plupart des gens (si le médecin fait tout ce qui est bien) commencent à ouvrir la bouche normalement après le retrait d’une dent de sagesse environ 7 à 10 jours après le retrait. Parfois, vous devez attendre un peu plus longtemps à cause de la racine ou des racines enlevées par les plantes.Tout dépend de nombreux facteurs, mais il me semble que tout ira bien dans un avenir proche. Bon rétablissement bientôt!

          Répondre
  46. Alexandra:

    Bonjour, il y a 11 jours d'en haut avec une dent de sagesse enlevée. Il était difficile à enlever, car le crumble et la racine reposaient fermement. Au début, il y avait la douleur douloureuse du jour 4, puis elle est passée, mais hier, j'ai senti un goût de pus dans ma bouche et une odeur terrible. Que pourrait-il être?

    Répondre
    • Anonymous:

      J'ai la même chose à faire?

      Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Peut-être une alvéolite, même si le délai classique pour son apparition est de 3-4 jours après l'extraction de la dent. En fait, je voudrais vérifier la présence de racines, fragments, etc. éventuellement laissés par radiographie dans ce trou, puis planifier un traitement. Si les racines ou les fragments sont trouvés, alors sans leur extraction, le puits ne guérira plus. Dans le cas où l’alvéolite était provoquée par l’infection accompagnée de nourriture, il est important de laver la plaie avec des antiseptiques et / ou de la faire cureter sous anesthésie avec formation d’un caillot de sang. Sans cela, la plaie ne cicatrisera plus.

      Répondre
  47. Katya:

    Bonsoir! La dent de sagesse a été retirée le 20; le soir du même jour, une joue était gonflée. Après 2 jours, une ecchymose est apparue, mais l'œdème n'a pas dormi. Le trou ne dérange pas beaucoup, mais je ne peux pas le voir, seules les coutures sont visibles, avec une pression brune lorsque vous appuyez dessus. Est-ce que ça pourrait être du pus? Ou le reconnaissez-vous immédiatement par sa couleur et son odeur jaunes?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que cela vaut la peine de consulter votre médecin, car vous pouvez éviter les alvéolites et ses complications. Selon les symptômes, il est difficile de déterminer si cela est normal ou non. En cas de gonflement et de "décharge" suspecte, il est peu probable que cela tombe dans le concept de la norme, bien que je ne connaisse pas votre situation clinique initiale, ni les caractéristiques du retrait.

      Répondre
  48. Natalia:

    Bonjour Le 20 juillet, il a été difficile de retirer les racines du 6 ki de la mâchoire supérieure. Mettez 2 coutures. Au jour 2 vérifié. Un caillot était. Gonflement des gencives. Il y avait une floraison blanchâtre. Maintenant ce n'est pas, dans le trou est vide, le fond est rouge foncé. Combien de temps devrait durer un caillot de sang? Je frotte les gencives près du trou de «métrogil-dent», rincez avec une solution saline-sodique. Peut-être que je me trompe? Le trou ne fait pas mal, la sensation de pulsation a disparu.Les gencives sont gonflées et pressantes. Que faire ensuite?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que le caillot "germe" les tissus, ce qui est la norme dans cette situation. Le plus important est que vous ne présentiez aucun symptôme susceptible de diagnostiquer des problèmes après une extraction dentaire. Les gencives ne récupèrent pas immédiatement, de sorte qu'un petit œdème local n'est pas un symptôme redoutable (dangereux). Seul le médecin traitant peut corriger la tactique du traitement à domicile, car il seul connaît les caractéristiques de votre corps, le retrait effectué, etc. Dieu nous en préserve, il y aura une allergie ou un autre effet secondaire du produit recommandé sur Internet uniquement sur la base de votre description du médicament: tout médecin ne vous le pardonnera pas. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  49. Valentine:

    Suppression de 8 ku (en bas) le dimanche. Le caillot n'est pas formé ou endommagé. À la réception a eu lieu mardi, parce que la dent podnyal, un peu gonflé et le trou vide m'a effrayé. Le chirurgien a lavé et mis une turunda avec un médicament dans le trou. La douleur a immédiatement diminué. Question: comment le puits guérira-t-il si quelque chose y est inséré?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Le dentiste a probablement mis un anti-inflammatoire dans le puits, qui est absorbé. Ceci est fait afin d'éliminer le composant infectieux dans le trou et accélérer sa guérison. Faites confiance à votre médecin et suivez ses recommandations. Santé à vous!

      Répondre
  50. Anna:

    19 juillet, enlevé le bas 8. La dent était guérie, pas malade. Le retrait était difficile, ils ont creusé pendant 20 minutes, après l'anesthésie, c'était terriblement douloureux. 22.07 adressé à nouveau, ils ont dit que c'était normal, ils ont nommé UHF et quartz. Pendant tout ce temps, j'accepte NAYZ, cela prend 10 heures et encore, tout me fait mal: la mâchoire, la tête et l'oreille. 25.07 Je retourne chez le médecin - ils font du curetage (ils disent que le trou est bon et que rien n'a été trouvé dedans). Et prescrire tsiprolet, promettre un soulagement. Encore 2 jours passent, ça fait très mal. Les forces n'existent plus quand c'est fini? Je pense que je n'ai pas eu de chance avec le docteur ...

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que tous les médicaments ne vous conviennent pas. Chaque chirurgien dentiste a sa propre tactique pour traiter les alvéolites. Il y a beaucoup de façons, la plupart d'entre elles sont bien prouvées.Je suis sûr que le soulagement viendra, mais il est préférable d'essayer de former un caillot de sang et d'adapter le traitement dans une autre clinique si vous-même doutez de la compétence du médecin. Je ne juge pas votre médecin de la main, car je ne me suis pas tenu derrière son dos pendant le retrait. Je ne peux que vous souhaiter la santé!

      Répondre
  51. Anonymous:

    Bonjour, terriblement peur des dentistes. En général, je suis allé chez le médecin, je ne sais pas ce que le diagnostic est, mais la moitié de la dent n'est pas là, mais dans l'image, disent-ils, pour enlever 100%. Oh oui, ils disent encore une sorte de pourriture, de vide, en un mot. Ils me font peur que ça peut gonfler et beaucoup comme ça. Dis-moi, qu'est-ce que ça peut être?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Anonyme! Les gens appellent votre diagnostic très simplement - «racine». Cela peut s'appeler différemment chez les dentistes, selon la situation clinique. Le plus souvent traitée comme une exacerbation de la parodontite chronique. Il peut désigner des kystes, des granulomes et des cystogranulomes. Si vous doutez de la compétence des médecins, vous devriez alors consulter 2-3 autres cliniques. S'il y a plus d'un avis sur l'enlèvement des racines, il est préférable de le faire de toute urgence, car elles peuvent provoquer un flux à tout moment. Il est possible de jouer à la roulette russe, mais ce n'est pas nécessaire: c'est dangereux pour la santé. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  52. Julia:

    Bonjour Mardi enlevé le top 6-ku. Après ces 3 jours, il y avait une sorte de douleur douloureuse. Vendredi, je suis allé en consultation. Ils ont mis des moyens dans le trou et ont dit que si cela ne fonctionnait pas aujourd’hui, ils reviendraient demain pour nettoyer le trou. Rejeté boire nimesil. La douleur est passée. Aujourd'hui c'est samedi. À l'heure du déjeuner, le lieu de déménagement à nouveau zarylo. Elle a bu du nimesil, tout était calme. Légère douleur en appuyant sur la joue, le goût de la bouche de ce médicament. Le médecin ne travaillera que lundi soir. Que devrais-je faire?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour En cas de traitement par contumace, les médecins ne prescrivent pas. Il est préférable de contacter le médecin de garde en cas d'urgence. En général, la douleur lors de la mastication après l'extraction d'une dent peut durer jusqu'à 1-2 semaines, car la gomme est irritée lorsqu'elle mange. À propos du goût du médicament: ce n’est pas non plus fatal. Je pense que la tactique de votre médecin est tout à fait adéquate. Essayez d'obtenir des conseils de manière planifiée.

      Répondre
  53. Tatyana:

    Bonjour, Svyatoslav Gennadyevich! J'ai lu toutes les questions et réponses, je n'ai pas trouvé une situation similaire. Le 1 er août, j'ai eu deux dents, 1 et 4 supérieures, retirées et, immédiatement après le retrait, j'ai mis une prothèse. Lorsque l'anesthésie a été libérée, une douleur intense a commencé, sans analgésiques. La douleur est aiguë, la faiblesse.Avant cela, il y a un mois, j'avais enlevé trois dents supérieures en même temps: 3, 5, 8. J'ai également immédiatement mis une prothèse. Antibiotiques déchargés. La douleur était aussi très forte, toute la semaine. Mais tout va bien. Et cette fois, les antibiotiques ne m'ont pas été prescrits. J'avais l'habitude d'être enlevé, mais jamais eu une telle douleur. Dites-moi, s'il vous plaît, une prothèse peut-elle être la cause de cette douleur? Il n'y a pas de dents ci-dessus. Merci d'avance pour votre réponse.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour La prothèse peut causer de la douleur si elle ne convient pas ou si elle est mal fixée à la membrane muqueuse. La douleur est une chose subjective: il est difficile d’évaluer votre état général aujourd’hui. Les antibiotiques peuvent ne pas affecter les causes de la douleur, mais peuvent prévenir les conséquences graves associées aux complications après une extraction dentaire.

      Je ne peux pas dire que la dent extraite est enlevée. Si certaines délétions ont été transférées auparavant, cela ne signifie pas qu’une fois de plus, les puits ne commenceront pas à faire mal avant plusieurs jours.

      Contactez votre médecin pour une correction de traitement.

      Répondre
  54. Eldar:

    Bonjour, Svyatoslav Gennadyevich. Aujourd'hui enlevé le bas 8-ku.Au début, ils ont dit qu'il serait nécessaire de limer l'os de la mandibule pour extraire une dent (le chirurgien a examiné 2 images - panoramique et petite, 2 dents), mais au cours du processus d'extraction, il a dit qu'il irait dans l'autre sens et retirerait avec une pince, en creusant d'abord avec un autre outil. Il a dit que j'avais un os en plastique et qu'elle s'était redressée une fois retirée. Lors du retrait, un léger craquement de morceaux d'os a été entendu. Légèrement nettoyé le puits de tissu enflammé, mis un tampon, et prescrit de l'amoxicilline avec du métronidazole et un gargarisme (bain) avec de la chlorhexidine. Il a pris Pentalgin, le bas de la langue du côté de la dent extraite est douloureux et il est douloureux d'avaler. Le trou lui-même ne dérange pas, mais il est vide, le sang coulait pendant 4 ou 5 heures, pas beaucoup. Que pouvez-vous conseiller au sujet du trou vide et y avait-il un «os en plastique» dans votre cabinet? Merci d'avance.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je suis presque sûr que le médecin n'avait que sa souplesse à la vue de la plasticité de l'os. C’est-à-dire qu’on avait initialement supposé que les septa inter-racines et les parois des alvéoles ne permettraient pas de pratiquer l’opération sans couper, mais les compétences du médecin et les possibilités des élévateurs à forceps fonctionnaient bien. Quant au trou vide: vous devez regarder ici.Il est judicieux de consulter votre médecin, de vérifier l’état général du trou et, si nécessaire, d’ajuster le traitement. Je pense que tout n’est pas aussi critique chez vous, mais que cela vaut toujours la peine d’aller chez le médecin. Ceci est important car cela évitera un éventuel effet négatif du «trou sec» et éliminera les risques de suppuration de la plaie. Merci pour la question!

      Répondre
  55. Alice:

    Quatre jours se sont écoulés depuis le retrait de la dent et de nombreux petits points blancs sont apparus sur le site de l'inflammation des gencives. Le lendemain, ils se sont transformés en taches rouges. Le même jour, le bord pointu du chewing-gum apparut le soir et ces taches l'entouraient uniformément. Ne te dérange pas. De quoi s'agit-il et comment s'en débarrasser? Est-ce que ce genre d'anormal?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que vous voyez une floraison blanchâtre après le retrait. Habituellement, c'est une nuance de jaune clair, mais elle est aussi plus proche du blanc. Je n’ai aucune autre explication, car je n’ai pas entendu parler de la stomatite, mais le fait qu’elle ne provoque pas une inflammation gris-gris du trou ne relève pas de votre description.

      Comme toujours, je vais dire mon slogan: "Vous devez regarder ici." Le cas est assez intéressant, mais je ne pense pas que le médecin avec qui vous allez consulter trouvera quelque chose de nouveau.Cependant, je ne peux pas m'empêcher de conseiller exactement à cela d’effectuer le contrôle habituel de la cicatrisation du trou dans le fauteuil du dentiste. C'est une situation ordinaire, alors n'hésitez pas à consulter un médecin, c'est inutile. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  56. Inna:

    Bon après-midi, j'ai vraiment besoin de vos conseils. Mercredi, je suis arrivé chez le médecin avec une douleur aiguë, mes gencives étaient enflammées par la dent de sagesse inférieure, la nourriture était tombée sous le capot et pourri. Il y avait une douleur terrible qui faisait rage. Le médecin m'a engourdie, a dit qu'il y avait un abcès puissant, il l'a ouvert, l'a nettoyé et a déclaré qu'il était nécessaire de retirer une dent de sagesse. La dent a été enlevée 30 minutes, ne voulait pas sortir, desserrée, accrochée, mais non sciée. Il est sorti sans éclats, mais la gomme a été coupée. Après le retrait, le médecin a mis deux points de suture sur le chewing-gum. A donné des recommandations et laissé rentrer à la maison. Je ne voulais pas arrêter de saigner. J'ai appelé la clinique, ils ont dit de venir. Le soir même, j'y suis allé. On m'a appliqué un pansement contenant une solution styptique, mais j'ai craché du sang toute la nuit et le lendemain matin. Et vers 11 heures, le sang s'est arrêté. Je suis encore allé chez le médecin, il a examiné sa bouche et a dit que tout allait bien pour le moment. Le lendemain, j'ai regardé la plaie et j'ai vu une plaque blanchâtre,Je pensais que c'était du pus et je suis retourné chez le médecin. Il a dit qu'il s'agissait d'une plaque fibreuse, pas de pus. La plaie a été lavée au peroxyde et on lui a dit de monter moins dans la bouche et de se calmer. Mais aujourd’hui, le troisième jour après l’opération, j’ai grimpé dans ma bouche et j’ai regardé la plaie. J’ai vu non plus une plaque blanche, mais verdâtre, et une douleur lancinante aux os est apparue dans la gencive. J'ai très peur que ça commence les alvéolites. Nous sommes samedi et lundi chez le médecin. Je fais tous les rendez-vous. J'accepte la lincomycine, niz, je fais des bains de romazulan et de chlorhexidine, je dissous l'immudon. Dites-moi quoi d'autre faire pour vous protéger des alvéolites? Généralement, quel pourcentage de son développement après le retrait des dents de sagesse? Je dois partir dans deux semaines et je ne voudrais pas souffrir avec mes dents en vacances. Merci pour la réponse!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je ne voudrais offenser personne, mais peut-être êtes-vous trop concentré, et cela crée des problèmes. Le dentiste vous approche très soigneusement de tous les côtés. Ayant fait un maximum (30 minutes pour la suppression, ce n’est en principe pas long), il est venu à votre secours aux moments les plus importants.

      Vos rendez-vous sont merveilleux, vous les faites, semble-t-il, de façon très responsable. Le vert jaunâtre n’est pas un signe d’alvéolite.Vous ne voulez pas parler de l'un des signes d'alvéolite (patine grise sale), sinon vous le trouverez peut-être en vous-même dans quelques minutes. Plus vous avez peur, plus le risque est grand. Relâchez la situation et prenez tous les rendez-vous. Rien de plus n'est requis de vous. Quoi qu'il en soit, votre médecin et vous n'autorisez pas autant que possible le développement d'alvéolites.

      Et une autre chose: les alvéolites ne sont pas fatales. Il suffit de procéder à un curetage avec anesthésie le jour de la visite chez le médecin et d’installer des gels ou des onguents par puits. Mes rares pupilles (qui ont eu la chance de rencontrer des alvéolites après une extraction dentaire) s’améliorent presque toujours en 1-2 jours. Si vous partez dans deux semaines, dans 3-5 jours, les risques d'alvéolite disparaîtront, car ils ne se sont pas déjà manifestés, ce qui est merveilleux. Que puis-je vous dire de plus pour le pep: eh bien, contactez votre médecin habile, donnez-lui ses remerciements et autant de santé que possible! Et je vous souhaite d'oublier le trou de la dent pendant un certain temps et dans une semaine, vous obtiendrez une première guérison (en vous rapprochant des bords de la plaie), c'est-à-dire que le retrait cessera d'être un «retrait» au sens du problème.

      Passez de bonnes vacances!

      Répondre
      • Inna:

        Merci beaucoup! Tu m'as vraiment calmé.Je tiens à dire à mon médecin mes salutations de vous, il est vraiment très patient et professionnel! )

        Répondre
  57. Nina:

    Avec quelle chaleur je me souviens de médicaments de l'époque de l'URSS ... Et ne dites même pas que tout y est mauvais. Maintenant, je me souviens et on ne se souvient que du bien ... Ensuite, les médecins ont essayé d'aider et maintenant, ils fournissent des services. Je ne peux jamais me souvenir qu'après des visites chez le dentiste, il y a eu des problèmes. Tout a guéri rapidement. La douleur est passée vite. Et maintenant, certains effets secondaires disparaissent avec les problèmes, cela fait mal pendant longtemps. Pourquoi maintenant les médecins ne se respectent pas? Triste d'une telle médecine ...

    Répondre
    • Vyacheslav Ivanovich:

      Bonjour J'ai une réponse à votre question, je pense que les responsables de la santé peuvent ne pas aimer ça:

      1. Les médecins ne respectent pas en premier lieu. Personnellement, beaucoup de mes collègues et moi-même nous sommes achetés nous-mêmes des fauteuils dentaires, car il est impossible de travailler sur des urgences: ils n’écartent pas les anciens, ils les considèrent comme des travailleurs;

      2. Les médecins ne respectent pas, car presque tous les médecins se plaignent du salaire. La dernière année est l’une des plus difficiles pour les médecins (je peux dire de la communication sur un forum fermé de médecins). Ne croyez pas les statistiques moyennes sur les salaires: c'est comme une blague, quand un commerçant a deux béliers et qu'un agriculteur n'a pas un bélier, et en moyenne, chacun a un bélier.Ils résument simplement les salaires des médecins en chef, des chefs de département et des chefs de département, mais en réalité, le salaire moyen n’excède pas 12 000 roubles;

      3. On comprend maintenant pourquoi, dans une institution budgétaire, ils peuvent le faire rapidement et de manière non qualitative: les dentistes reçoivent entre 6 000 et 8 000 roubles et entre 12 et 18 000 roubles; ils ne s'intéressent donc pas du tout à un tel travail;

      4. Ceux qui peuvent gagner de l'argent avec l'admission "de gauche" entrent dans un cercle vicieux: vous devez le faire assez vite - plus le médecin travaille dans une institution budgétaire, plus il a de chances que le flux de personnes lui apprenne tôt ou tard à ne pas travailler très bien . Si vous ne comprenez pas très bien de quoi je parle, alors croyez-moi sur parole - cette conversation est conçue pour durer 1 à 2 heures afin d’étendre en détail la manière dont tout est organisé là-bas;

      5. Et enfin: il n’est pas nécessaire, à en juger par votre amère expérience, votre localité, etc., de juger les médecins de manière négative. Peut-être que dans ma province je suis considéré comme le meilleur médecin généraliste et chirurgien. Et j'essaie de garder même des dents sans espoir. Mais à propos du médecin précédent (qui travaillait sous l'URSS), ils disent de manière négative: «J'ai gâté toutes mes dents et les ai enlevées par lots, maintenant que la génération précédente marchait sans dents, même la carie avait été enlevée.Cela arrive, guérit les dents, et après quelques mois déjà sous le forceps. "

      Mais vous avez raison, moi-même, ayant 11 ans d’expérience professionnelle, dont près de 4 ans dans une institution publique, je ne veux plus me respecter, ce qui signifie qu’il est temps de finir par être, comme le dit la population locale, "le dernier espoir". Dans notre hôpital, seulement ces années-là, je suis allé à plusieurs reprises après la maison, entre 20 et 21 heures (et même parfois à 23 heures), travaillé pendant 10 à 12 heures (2 équipes) sans déjeuner, laissé pour chaque personne pas comme prévu (15 à 20 minutes sur rendez-vous) et à l'heure, à cause de mon temps personnel, à temps pour recevoir tout le monde.

      De plus, il a déjà presque tout acheté pour lui-même dans le cabinet dentaire de l'hôpital: des «aiguilles» pour le traitement des canaux dentaires et des plombages légers à une unité dentaire et à une lampe pour des plombages légers. Et comme le retour de cet hospice chaque année est de moins en moins important, ces derniers mois, la population reçoit le même médecin que vous, Nina, rencontrez dans votre ville: je ne suis pas intéressé à le prendre pendant longtemps, je souhaite rentrer chez moi dans ma famille ... Peut-être Pendant les 4 premières années, j'ai commencé à me respecter aux dépens de futurs patients moins heureux. Mais qui vous a dit qu'un bon médecin devrait tolérer l'humiliation du système? Certains responsables disent: «Dur? - laisse les médicaments.J'ai donc imaginé comment des milliers de docteurs tristes du pays ont quitté le système de santé en même temps. Pour l'instant nous allons "pédaler, pendant que ..."

      Répondre
  58. Jeanne:

    J'ai lu les questions et réponses du médecin et je suis émerveillé ... Tout le monde aurait un tel médecin. J'ai un problème de dents depuis mon enfance (fluorose), mes dents sont très fragiles. Il y a 4 jours, les 46 dents ont été enlevées par le bas ((la dent était avec des épingles et le flux a commencé. La radiographie a montré qu'il y avait un «vide» entre les racines. Ne peut-on pas le guérir?!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Jeanne! Je pense qu'ici soit le processus inflammatoire entre les racines, soit la perforation de la racine à la suite d'une erreur du médecin. Dans tous les cas, la tactique de chaque dentiste est individuelle. Il n’est pas toujours possible de conserver de telles dents. Parfois, les dentistes s’engagent à sauver la dent, mais des complications s’ensuivent et l’argent n’est pas restitué. En dentisterie budgétaire, la possibilité de conserver gratuitement de telles dents est réduite à zéro et la dentisterie privée ne garantit pas souvent le retraitement de dents complexes présentant diverses formes de parodontite ou son aggravation, mais des succès ou des dynamiques positives surviennent avec une régularité enviable.Par conséquent, sans voir votre cas clinique de vos propres yeux, il est difficile d’évaluer la possibilité de conserver une dent extraite, mais vous avez correctement remarqué que la dent est une partie importante du corps. En principe, c’est un organe à part entière. Pour tous, c’est un gage de santé et d’utilité dans tous les sens. L'état des dents (nombre, hauteur de la couronne, forme, position, etc.) détermine dans de nombreux cas l'opportunité de se dérouler dans la vie: du travailleur au président. Je suis sûr que cela ne vaut pas la peine d'expliquer le fait qu'un sourire en bonne santé est, à bien des égards, de l'argent, du succès, de la carrière, de l'amour. Le fait qu’il existe maintenant une possibilité d’améliorer l’état des dents avec l’aide des technologies modernes (couronnes, facettes, implants, etc.) est un avantage considérable. Mais il est préférable de manipuler vos propres dents plutôt que de remplacer une dent extraite par une dent artificielle, bien que les technologies de pointe, lorsque le prix d'une question est de 50 000 à 100 000 roubles pour une dent implantée, peuvent même remplacer totalement la vôtre.

      Répondre
  59. Olga:

    Retiré une dent lundi, 8 d'en bas. Affreusement malade. Le médecin a dit que le kyste sur la racine. 4 jours j'ai souffert, la douleur n'a pas passé. Nous sommes allés le quatrième jour, elle a dit que c'était des alvéolites.Elle m'a donné un coup de feu, mais je me sentais toujours comme si j'étais en vie, crier comme si ils me coupaient. Elle a mis des médicaments dans ma plaie, elle a dit que ça se résoudrait tout seul. La douleur ne passe jamais.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Pour le moment, je ne vois rien d '"illégal" de la part du dentiste. Le fait est qu'aucun patient n'est assuré contre les alvéolites et, selon vos propos, le médecin tente de vous aider avec un traitement anti-inflammatoire. La seule chose qui puisse laisser deviner des erreurs possibles est l'impossibilité d'obtenir une anesthésie stable. Mais ici, je voudrais connaître toutes les circonstances de cette question, donc je vais laisser ce problème ouvert. Laissez-moi vous expliquer: idéalement, l'anesthésie devrait agir pour que le patient ne soit pas blessé. C'est une norme, c'est la norme, mais dans certaines situations, cela peut être difficile à atteindre. Je n'entrerai pas dans ces détails, je ne dirai donc qu'une chose: observez de près la dynamique des jours suivants et réfléchissez le moins possible au mauvais. Je pense que votre médecin est capable de contrôler la situation et de rendre la guérison du trou aussi confortable que possible.

      Répondre
  60. Julia:

    BonjourIl y a trois jours, une dent de sagesse a été retirée, mais elle s'est cassée. Le médecin cueillait depuis longtemps, mais il n'a pas trouvé la racine. Il a dit qu'il serait dérangé, qu'il était malade - vous viendriez à la photo, nous verrons. Jusqu'ici, il semble que rien ne blesse, guérit. La question qui se pose est la suivante: s’il reste quelque chose à la fin, quand commence-t-il à vous déranger? Allez peut-être à l'image et calmez-vous, ou si rien ne tombe malade tout de suite, tout va bien?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour En principe, je peux comprendre le dentiste, mais pour le moment je suis du côté du patient. J'écris tel quel. De nombreuses fois, j'ai entendu de tels récits sur les lèvres de médecins et de patients à qui on a proposé d'attendre, et les médecins disent souvent la phrase: "Très probablement, la racine va sortir". C'est une pratique vicieuse, et maintenant j'explique pourquoi.

      D'une part, il est peu probable que le fait de laisser la racine entraîne de graves complications à l'avenir. En effet, la tendance à «évacuer» la racine a souvent lieu, même si cela prend souvent des années. Cependant, laisser la racine dans le puits après le retrait est une complication lors du retrait. Si le médecin ne fait rien pour éliminer les conséquences et qu'il existe pour cela toutes les possibilités (état de santé satisfaisant, etc.), il s'agit d'une violation du processus de traitement.Le fait de laisser une racine infectée entraîne des complications immédiates ou différées (périostite, ostéomyélite, abcès, etc.) dans environ 30 à 40% des cas. Si une racine «saine» s'est rompue et que le médecin a retiré les racines infectées du trou (avec kystes, granulomes, etc.), le risque est moindre, mais il reste. Il ne sert à rien d'espérer un système de drainage sous la forme d'un puits après son retrait, car il peut s'avérer utile, dans de nombreuses circonstances, qu'il s'agisse d'une "ventilation" à long terme pour le pus, car le puits peut ne pas être complètement "fermé", dans l'attente du rejet du corps. racine.

      Je suggère la meilleure option: adressez-vous à un autre chirurgien maxillo-facial et retirez le fragment après le diagnostic de l'image. Il arrive souvent qu'un autre spécialiste de la poursuite effectue un travail beaucoup plus rapide que le précédent. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  61. Natalia:

    Bonjour J'ai lu toutes les demandes et commentaires, cela n'a pas été plus facile: je me sens désolé pour les gens, et maintenant moi-même. Ils ont retiré le bas 6, le sang a coulé 5 heures après le retrait, une augmentation de la gomme se fait sentir derrière la joue. La dent était scellée, mais malade.Le médecin a ramassé, dit, supprimer, racine pourrie, plus dans l'image, j'ai vu un kyste. Maintenant, le deuxième jour après le retrait, les dents du haut ont également fait mal, et du côté opposé, quelque chose de jaune-blanc sur la blessure. La température est montée à 37 ° C. Fatigué par la maladie: il y a eu une fracture de la jambe il y a 6 mois. Le clou a été retiré sur la même jambe. La dent a commencé à faire mal, je pensais qu'elle était cassée - retirée. Peut-être une boisson antibiotique? Merci d'avance. Et pourtant, lorsque vous appuyez sur la mâchoire supérieure du bas - aussi la douleur et assez fort.

    J'ai oublié d'écrire: saignements stoppés au peroxyde, versés sur du coton et appliqués. Probablement blessé par ça? Toute la santé, ne pas tomber malade!

    Répondre
  62. Natalia:

    Je rapporte. J'étais chez le dentiste, examiné, trouvé un trou vide, traité, mis un tampon avec un médicament. Et maintenant? L'herpès a coulé sur la lèvre, une bosse sur la gomme, de sorte qu'il est palpable derrière la joue. Acyclovir d'herpès namazal. Le médecin a dit de rincer avec des solutions de soude. Excite une augmentation de la gomme. 3 jours après le déménagement est terminé.

    Répondre
    • Anonymous:

      Et mon médecin m'a interdit de rincer la soude avec du peroxyde. Il dit que c'est inutile et que seule l'irritation le sera. Dit Miramistin nécessaire ou chlorhexidine. Et vrai.La miramistine est meilleure, la chlorhexidine est également bonne, mais elle ne me convient pas. La dermatite de lui coule sur le visage. Et le trou après le retrait ne devrait pas faire mal. La douleur ne devrait s'apaiser qu'à chaque heure qui passe. Tout le reste devrait être alarmant et urgent pour le médecin.

      Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Natalia! En ce qui concerne votre dent extraite, je peux dire ce qui suit. Le dentiste vous a diagnostiqué un «puits sec», précurseur possible de l'alvéolite. Après le traitement de la toxicomanie devient presque toujours beaucoup mieux. En ce qui concerne les lèvres, vous pouvez être calme: souvent (même chez mes patients) une réaction similaire se manifeste dans le contexte d’une détérioration générale de la santé, du stress et d’une diminution de l’immunité. Habituellement, le traitement prescrit par votre médecin suffit. Pour ce qui est des solutions de sodas, je ne suis pas tout à fait d’accord, mais certains dentistes publient des données sur le succès d’une telle thérapie à domicile. Il est donc difficile de suggérer autre chose sans vous voir et le résultat du retrait.

      Je pense que la gomme s'est élargie à cause de l'enlèvement traumatique - c'est en fait une inflammation. Ne le confondez pas avec le processus infectieux des alvéolites.En cas de blessure, la gomme est toujours légèrement élargie et le médecin peut la former un peu rugueux.

      3 jours après le retrait pour évaluer l'état d'équilibre des gencives - cela ne suffit pas. Je pense que vous devriez effectuer un suivi: température, œdème, douleur intense, odeur putride. Si cela ne se révèle pas, on peut sereinement s’attendre à un rétablissement, et la forme de la marge gingivale dans la zone de retrait doit être formée sous la forme souhaitée en 2-3 semaines, bien que parfois cela prenne plus de temps - jusqu’à 1-3 mois. Santé à vous!

      Répondre
  63. Irina:

    J'ai immédiatement retiré 2 dents de la mâchoire inférieure, une dent de sagesse et une petite dent (4?). Le médecin ne pouvait pas faire l'anesthésie deux fois, un autre médecin est venu, l'a fait 3 fois. Dents enlevées. Le lendemain, un flux apparut comme s'il s'agissait d'une petite dent et toute la mâchoire lui faisait très mal. Je suis allé chez le médecin. Encore une fois la même histoire d'anesthésie. Triple piqûre. La bouche n'ouvre pas de douleur. Nettoyé, fourré profondément et douloureusement, éclatait déjà en larmes. Aujourd'hui, une toison avec des médicaments est tombée de la plaie d'une petite dent, une douleur infernale est apparue. Je bois du Ketanov et du Flemoksin. Le médecin a appelé pour un examen. Mais, réalisant qu'il y aura trois autres tirs au même endroit, je ne suis pas allé.Un film blanc est apparu sur le trou d'une petite dent. Pas putride, pas gris. Gencives sur le côté de la coupure, avec une tache sanglante. La mâchoire fait très mal. La douleur se confond du temple au menton. Mais ni pus, ni température, ni odeur. J'ai peut-être mal après le nettoyage? Combien de temps une dent doit-elle faire mal? Fleur blanche-blanche sur le trou - c'est la norme?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Habituellement, une patine brillante sur le trou est un signe qui correspond à la norme. Enlèvement traumatique peut causer une douleur intense. À cela s’ajoute également l’effet possible d’un «puits sec», dans la mesure où la protection contre la plaie tombe sous la forme d’un médicament. En principe, beaucoup de dentistes ne recommandent pas de placer des dentistes dans le puits, mais c'est souvent une option de guérison confortable pour les patients eux-mêmes. La perte de bandages provoque presque toujours des douleurs, mais elles disparaissent généralement en 3 à 5 jours en raison de l'épithélisation du trou à partir du bas et des parois. Cela se produit plus longtemps et plus douloureux. Mais vous pouvez créer complètement votre propre caillot de sang et même une anesthésie par infiltration suffit généralement. Un caillot de sang est le meilleur protecteur contre l'infection.Des alvéolites peuvent se développer si la nourriture pénètre dans un puits sec (ou simplement une infection) et commence à pourrir. Il est important que vous ajustiez le traitement. Je vous conseille de changer de médecin si vous êtes effrayé par la tactique de l'anesthésie et de tout faire conformément aux règles. Traitement réussi.

      Répondre
  64. Gulya:

    Bonjour J'ai un tel problème: j'ai une dent enlevée, 7 ku. Ce soir-là, il y avait quelque chose de blanc dans le trou et le lendemain matin, il y avait une sorte d'odeur du trou. Que pourrait-il être?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Bien que la patine légère soit une manifestation de la norme, il vaut certainement la peine de vérifier le trou, c'est peut-être un «dépotoir» banal pour se nourrir. Cela se produit assez souvent si une partie du caillot sanguin (ou la totalité de celle-ci) tombe après le retrait. Je dirai tout de suite que de nombreuses personnes tolèrent la guérison du trou après l'extraction d'une dent sans caillot complet, mais le plus souvent, certains problèmes persistent, allant d'une douleur intense plus tard au développement d'alvéolites. Je pense que vous devriez être en sécurité et demander l'aide du dentiste. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  65. Elena:

    Bonjour Deux dents ont été enlevées: 7 (simples) et 8 (complexes). Tous les deux jours, le chirurgien changeait le médicament, il l'avait nommé. Maintenant, il est parti en vacances. En partant, il a dit de venir changer de médicament. Je suis venu, mais le médecin généraliste a dit qu'il n'y avait pas besoin de changer. Cela dérangera la plaie, guérira plus longtemps. Et le médicament et la gaze (ou coton), qui recouvrait le médicament, tomberont pendant la guérison. Aucune douleur pour le moment, aujourd'hui un peu d'inconfort. Le chirurgien ne sera libéré qu'en novembre. Ici, nous avons besoin de conseils: attendre la perte de coton ou consulter un autre médecin?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que vous êtes confrontés à différentes approches en matière de traitement postopératoire. Pour le moment, il n'y a pas de quoi s'inquiéter, car le dentiste, en traitement correctif, surveille activement le processus de cicatrisation de la plaie. Certainement: le premier et le second médecin ont leur propre vérité. Tout dépend du médicament, qui est installé dans le trou. Beaucoup de dentistes ne recommandent pas du tout de prendre des médicaments, considérant que le puits guérit bien et qu'il a un caillot plein. Je vous conseille de laisser aller la situation jusqu'à présent et de regarder la dynamique pendant plusieurs jours.Je suis sûr que cela ne changera pas pour le pire. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  66. Julia:

    Bonjour, il y a une semaine, j'ai enlevé une dent de sagesse, la huitième. La dent était toujours, le retrait a duré un peu plus d'une heure. Après avoir retiré la dent, la dent ne m'a plus fait mal, la joue était légèrement enflée pendant 2 jours, mais en général tout était indolore, l'état de santé était excellent. Après 3 jours je suis allé à l'inspection, tout va bien. Et maintenant, je sens tout le temps l'odeur dans ma bouche, il n'y a pas d'autres symptômes désagréables. Serait-ce une alvéolite?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que c'est peu probable, bien que dans de rares cas, des signes initiaux similaires d'alvéolite, se présentant sous une forme compensée, se manifestent. Très probablement, nous parlons d'une violation de l'hygiène dans cette zone - il va sans dire qu'il n'est pas possible d'éliminer qualitativement la plaque de toutes les surfaces des dernières dents proches du trou, vous protégez simplement cette zone des blessures.

      Il y a aussi le fait que la nourriture pénètre dans le trou et sa pourriture, il est donc important de corriger les principes d'hygiène et de soins postopératoires du foyer. Assurez-vous de consulter votre dentiste et d'analyser la situation.Je pense que ça va certainement en profiter. Merci pour la question!

      Répondre
  67. Petite fleur:

    Bonjour Racine enlevée, 4 en haut. C'était scellé, le nerf était enlevé. Supprimé sans instantané, le médecin a dit que tout est clair, tout va bien, supprimer. Mais il y a un mois et demi, une fistule est apparue près de cette racine. Le médecin m'a coupé avec des ciseaux, a dit que je devais prendre une photo, puis je pouvais la voir, la construire ou la supprimer. Et je ne l'ai pas fait, car il ne m'a pas dérangé. Puis j'ai commencé à gonfler un peu de chewing-gum et je suis allé chez le chirurgien. Il a supprimé sans instantané, a déclaré que tout va bien. Nommé que le soda de rinçage. Quatre jours se sont écoulés et mon lieu de déménagement a un peu gémi et fait mal aux 6 dents du bas. Le troisième jour, il n'y avait pas d'embouteillage, le trou était grand, il y avait une tache blanche-jaune sur le fond, la gomme était gonflée et la gomme faisait mal au toucher. Et aujourd'hui, le quatrième jour, des boutons sont apparus en bouche, c'est peut-être une stomatite? Très inquiet. Merci beaucoup!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que vous devriez aller chez le dentiste, car sur la base de signes, il semble que ce soit l'effet d'un "trou sec" ou d'une alvéolite qui commence déjà. Encore une fois, cela ne nous permet pas d'inspecter le puits - il peut être nécessaire de le traiter avec une anesthésie suivie d'une correction du traitement à domicile.Sans voir la situation clinique de mes propres yeux, il m'est difficile de spéculer de manière plus précise. Par conséquent, pour le moment, nous nous limitons à une visite chez le dentiste afin de ne pas penser. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  68. Svetlana:

    Bonjour Le 19 septembre, on a enlevé le top 6 ku avec une parodontite chronique. Supprimé 15 minutes, car la dent était profondément enfoncée. Après le retrait, tout allait bien, je n'ai même pas pris d'analgésiques. Mais ce qui m’inquiète, c’est que près d’un mois s’est écoulé et que le trou n’est pas complètement envahi par la végétation, et je le ressens toujours. Je suis allé chez le médecin il y a une semaine, a dit que tout va bien, guérit. Quelques jours plus tard, elle part en vacances. Je ne sais pas quoi faire ... Attendez qu'il soit envahi ou passez à un autre spécialiste?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour À en juger par votre histoire, vous avez une dynamique positive et la formation des gencives après le retrait se fait dans les 3-4 mois, moins souvent - 4-6. Par conséquent, soyez patient et attendez que les gencives se forment pendant ce temps. Je suis sûr que tout ira bien!

      Répondre
  69. Christina:

    Bonjour Mercredi, j'ai enlevé une dent en haut à gauche, la dernière avant la dent de sagesse.Le retrait a été rapide, la dent aussi à peine malade, mais le même jour, une tache blanche est apparue à l'intérieur de la gencive, ce qui provoque une sensation légèrement désagréable en avalant. Qu'est-ce qui pourrait le causer et que faire avec?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Une déglutition difficile est presque toujours observée lors du retrait des dents de sagesse inférieures. En ce qui concerne la «tache blanche», je ne suis pas tout à fait sûre de pouvoir expliquer son origine sans inspection. Je pense que vous devriez contacter votre dentiste afin de clarifier la situation sur les questions qui vous dérangent. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  70. L'amour:

    Bonjour, aujourd'hui enlevé le fond 8, mettez une éponge dans la plaie. Dis-moi, si ça tombe la nuit, que faire alors?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Si l'éponge tombe, vous devriez consulter votre médecin le lendemain et ajuster le traitement. Cela est dû au fait que le dentiste "assure" le puits contre les alvéolites (infiltration de germes, nourriture et sa pourriture dans le trou). Mieux vaut ne pas risquer cela. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  71. Vasily:

    Suppression de la molaire supérieure droite, points de suture, puis suppression.Maintenant, il y a un morceau de cuir qui traîne ... Alors ça devrait l'être? Lorsque la gauche a été supprimée, ce n'était pas le cas et les coutures n'étaient pas imposées.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que vous faites allusion à la gomme, qui a brisé l'intégrité. Il est possible que la vengeance soit un retrait traumatique, et le médecin n’a pas fait attention à la pose soigneuse de la membrane muqueuse des gencives avec une diminution de la lumière du trou. S'il est impossible de soigner la plaie uniquement en rapprochant les bords, des points de suture sont posés. Dans une telle situation, la guérison peut s'effectuer normalement, mais la formation des gencives peut être retardée et ne pas devenir la plus confortable pendant une longue période (même du point de vue du même langage, qui semble essayer de pénétrer dans la plaie). Je pense que vous devriez corriger la marge gingivale avec votre médecin ou un autre médecin afin que cette situation ne provoque plus de problèmes inutiles. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  72. Foi:

    Bonjour Il y a 6 jours, la septième dent a été retirée en bas. Lorsque l'anesthésie a disparu, la douleur était insupportable, seulement après que 3 comprimés de tempalgin se sont endormis. Pour le moment, la douleur continue de gêner, elle est douloureuse et insupportable.Un tel sentiment qui blesse toute la mâchoire et donne au temple et à la tête. Trou, comme, sans signes d'inflammation. Que pourrait-il être? Ou est-ce une guérison normale?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Ce n'est pas la norme. Il y a deux options: soit l'alvéolite commence, soit il y a une dent voisine dans laquelle l'inflammation du «nerf» progresse. La recherche d'une dent causale est possible à partir d'un instantané - en général, il serait également bon de faire une radiographie de la zone de prélèvement, car il peut y avoir des fragments dans le trou. Bien sûr, je crois en l'intégrité de votre médecin, mais cela vaut toujours la peine de vérifier.

      Votre situation est donc loin d'être la norme pour trouver la cause, malgré la complexité de ce moment, vous devez absolument le faire. Après avoir établi le diagnostic, un traitement est prescrit. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  73. Romance:

    Bonne journée! Il y a cinq jours, la dent molaire inférieure a été retirée, elle était très difficile à enlever: elle était martelée et percée. Le deuxième ou le troisième jour, une floraison blanche est apparue et un parfum peu agréable. Le trou, comme, est retardé, de manière chaotique, mais l’odeur ne disparaît pas. Premièrement, tout le dessous était douloureux, en particulier les deux dents entre lesquelles il se trouvait. Hier, j'ai commencé à tomber malade et j'ai également grimpé avec la langue - lorsque j'essaie de sucer un peu, un goût légèrement salé apparaît et le chewing-gum sous ma dent extraite est légèrement gonflé.Dites-moi, s'il vous plaît, que peut-il être et quelles sont mes prochaines étapes? Au médecin avant lundi je ne peux pas appliquer. Merci d'avance.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense qu'il y a une alvéolite de début. Pour confirmer le diagnostic doit contacter le dentiste sur appel, il existe également des cliniques privées qui travaillent le week-end. Les patients en urgence ne se voient pas refuser même un bureau privé. Presque toutes les villes ont la possibilité de trouver un médecin le week-end. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  74. Veronica:

    Bon après midi Le 28 août, la dent inférieure a été retirée - 4, le caillot était normal, mais la gomme était gonflée et le trou n'a pas cicatrisé pendant longtemps. Aujourd'hui, après 5 nettoyages du granulome, la plaie est presque guérie, mais du côté de la joue, il reste un gonflement douloureux rouge des gencives et une petite fistule dans le trou. Les dents voisines (5 et 3) ont également ouvert, nettoyé, mis des obturations temporaires. Le médecin a prescrit le médicament tsiprolet, mais je suis allergique à ce médicament, bien que je l’aie pris auparavant. Le médicament a été annulé. Que peut-on remplacer? J'étais déjà épuisé moi-même et le médecin était épuisé, bien que ce ne soit pas lui qui ait extrait la dent.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Les médicaments ne sont généralement pas prescrits sur Internet, car vous pouvez également «ne pas deviner», comme dans votre cas,et le sabotage par cette forme de communication avec les patients n’est pas personnellement accueilli par moi. Ce que vous avez décrit n’entre pas dans la catégorie des cas d’urgence, mais vous devriez vérifier la situation de cicatrisation des gencives directement dans le fauteuil du dentiste. Je ne pense pas que la raison en soit précisément dans le trou: il faut aussi garder à l'esprit les dents voisines (celles qui sont au stade du traitement), car s'il y a vraiment une fistule, alors il est nécessaire de ne pas vérifier le trou.

      En ce qui concerne les antibiotiques, la situation est encore plus compliquée. La sélection d'un antibiotique pour aider au traitement de base est essentielle. Si vous êtes vraiment allergique à Tsiprolet, les antimicrobiens à base de fluoroquinolone ne vous conviennent pas. En plus d’eux, un excellent effet antibactérien peut être obtenu avec des antibiotiques d’autres groupes, par exemple, Amoxiclav, Sumamed, etc.

      Personnellement, je consomme ces drogues dans la pratique, en fonction de la gravité de la situation, c'est-à-dire individuellement. Je vous demande donc de consulter un dentiste pour éliminer les problèmes éventuels.

      Répondre
  75. Anonymous:

    Bonjour, supprimé il y a une semaine 7-ku en dessous, avec un kyste et une fistule. Tout s'est bien passé, rien ne faisait mal, même après la fin de l'anesthésie.Le caillot s'est formé avec succès. Cependant, le 5ème jour, il y avait une odeur désagréable du trou, le 6ème jour, cela devenait assez désagréable, car il y a un goût de pus dans la bouche, mais la gomme est rose, il n'y a pas d'inflammation, rien ne fait mal. Le caillot s'est partiellement éloigné, je soupçonne que l'infection pourrait provenir du trou de la fistule ... Je fais des bains avec les ongles de calendula. Que devrait-on faire dans cette situation?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Très probablement, il ne s'agit pas d'alvéolite, mais de transformer le trou en une sorte de «poubelle», aussi désagréable que cela puisse paraître. Le caillot s'est partiellement effondré, de sorte que le trou peut maintenant accumuler en lui-même les restes de nourriture qui pourrissent dans la plaie. Pour vérifier cela et prendre les mesures nécessaires, vous devez contacter votre dentiste pour obtenir de l'aide. Après le traitement de la plaie, les recommandations seront corrigées. Pas sûr que ce que vous utilisez soit parfait dans votre situation clinique.

      Répondre
  76. Inna:

    Svyatoslav Gennadievich! Un peu hors sujet, mais peut-être me le dire? A plusieurs visites, il a traité un incisif dentaire douloureux, mais ses dents droites et gauches avaient déjà été retirées il y a longtemps. Le médecin a déclaré que pour les prothèses, il est souhaitable de préserver cette dent, de retirer le nerf et de changer de médicament à plusieurs reprises.Au fond des gencives, il y avait quelque chose qui ressemblait à une balle qui, quand je pressais, donnait dans l'incisive dentaire, comme si une sorte d'épingle n'était pas pressante. Le thérapeute dans l'image de contrôle a déclaré qu'il ne pouvait pas tomber malade. Après six mois, j'ai décidé de retirer cette dent, mais j'avais peur qu'après sa prothèse, il tombe malade et que toutes les prothèses soient à recommencer.

    Après le retrait de la dent, il s'est écoulé 2 mois. Ce qui est intéressant, c'est que lorsque vous appuyez sur la gencive, vous ressentez la même chose, mais il n'y a pas de dent et il n'y a pas de dent adjacente. Mais quand j'ai enlevé la dent, le chirurgien m'a dit que j'avais une exostose sur la gencive, qui devrait être enlevée pendant les prothèses. Et le thérapeute à ma question, pourquoi mon chewing-gum sur l’incisive était gonflé et légèrement saillant, a répondu que c’était parce que l’incisive avait repris toute la charge de dents manquantes. Si c'est une exostose, est-ce visible sur l'image et cela peut-il faire mal en appuyant sur la gencive?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je suis presque sûr que lors de la palpation, vos gencives sont blessées de l'intérieur par le bord inégal (peut-être tranchant) du trou. Lors du retrait, une partie du mur extérieur des alvéoles a été brisée, ce que vous percevez maintenant comme une douleur sous la pression. L'exostose est un diagnostic tout à fait acceptable dans cette situation.Sur l'image, il ne sera pratiquement pas visible, car il s'agit de votre os natif, des irrégularités du trou peuvent apparaître, mais elles ne donneront pas une image complète. Par conséquent, répondant à votre question principale, je dirai ceci: l’exostose ne fait pas mal, mais crée un microtraumatisme de l’intérieur, c’est-à-dire que la gencive ou la région du pli transitoire fait mal.

      Je ne discuterai pas et ne condamnerai pas l’approche du médecin en matière de préservation de l’incisive: cela n’a pas fonctionné ainsi. De plus, je ne supposerai pas par contumace si le "gonflement" était associé à une surcharge de la dent. Laissons cela à la conscience du thérapeute.

      Si vous voulez une prothèse, alors en présence d’une exostose, il vaut la peine de la retirer.

      Répondre
  77. Daria:

    Je vous demande pardon, je suis peut-être en vain inquiet. Mais il y a 3 jours, j'ai effacé le top 6. 2 jours, du sang coulait du trou et, aujourd'hui, il s'agit d'un liquide salé. Le chewing-gum fait mal tout le temps. Les analgésiques n’aident pas. L'enlèvement était difficile. Le marteau a été utilisé plusieurs fois (je ne sais pas comment l'appeler différemment). Une fleur blanche apparaît sur les bords, près du centre, et au centre même, un caillot rouge foncé. Mais les gencives et les pommettes font mal. La bouche est aussi un peu pénible à ouvrir. J'ai déjà enlevé mes dents et ce n'était pas le cas.

    J'ai oublié de préciser, c'était la racine.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Vous décrivez tout ce qui se situe dans la plage normale, à l'exception des douleurs aiguës et des difficultés à ouvrir la bouche. Je n’imaginais même pas qu’après l’élimination des sixièmes dents supérieures, la bouche pouvait commencer à s’ouvrir mal. Donc, de loin, ne vous voyant pas, je ne peux pas dire exactement à quoi s'attendre: bon ou mauvais. Après un déménagement compliqué, en particulier par une méthode aussi ancienne et très risquée, tout peut arriver: à l'époque soviétique, lorsque de telles délétions à l'aide d'un marteau chirurgical et d'un burin étaient généralisées, il y avait des cas même de blessures à la mâchoire, même de fissures, pour ne pas mentionner de pousser les racines dans les tissus mous, les sinus maxillaires et ainsi de suite.

      Je ne pense pas qu'il soit utile de consulter un médecin qui utilise une méthode aussi traumatisante dans son travail. Cependant, il vaut certainement la peine de consulter un professionnel (chirurgien maxillo-facial ou chirurgien-dentiste de la plus haute catégorie). Bonne chance!

      Répondre
  78. Liliana:

    Bonjour Il y a une semaine, ma dent supérieure, les quatre, m'a été retirée (si je ne me trompe pas). Le pauvre docteur a souffert pendant 2 heures, et pourtant la dent a lâché. J'ai mis du médicament et une compresse de gaze dans le trou et m'a dit de rincer à la chlorhexidine.Après l'anesthésie, les douleurs commençaient. Le troisième jour, je ne pouvais ni manger ni dormir, le week-end devait endurer des antalgiques. Le cinquième jour, je suis retourné chez le médecin, j'ai été nettoyé et lavé le trou, deux médecins se sont placés au-dessus de moi et… ne savaient pas quoi faire de moi! En conséquence, ils ont déposé (entendu les paroles des médecins) des alvéoles et un tampon de gaze. Sumamed, nimesil et chlorhexidine ont été prescrits. Un jour plus tard, la douleur, les courbatures et les tiraillements à nouveau ... Les gencives des dents adjacentes sont enflées et, à la place de la dent extraite, une sorte de proxénète, semblable à un bouton de sang, est apparue. Il me semble que c'est lui qui fait le plus mal à présent. Deux de ces «boutons» sont apparus sur la canine inférieure sous la dent enlevée et également douloureuse. Que peut-on faire? Ou encore chez le médecin? Merci d'avance!

    J'ai oublié de dire que c'est le trou sec.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Les rinçages à la chlorhexidine et certains autres points que vous avez indiqués ne m'approuvent pas personnellement. En ce qui concerne la description de la situation, un examen interne est nécessaire, mais pour le moment, je ne peux que supposer que les médecins, par exemple, n’ont pas enlevé les restes de racines, fragments d’une dent détruite, n’ont pas corrigé les zones exposées de l’os alvéolaire,septum inter-racines collant, curetage mal effectué, puits de granulation oubliés au fond (rarement, mais parfois). Ceci concerne d'éventuelles omissions. Cependant, on peut dire que vous êtes «guéri» en termes de prescriptions (par exemple, la chlorhexidine et l'introduction de médicaments dans le puits). L'expérience amère de mes collègues montre que les puits «bouchés» contenant des préparations à base d'iodoforme, de thymol, de propolis, d'eugénol, etc. ne profitent pas à tous.

      Je vous conseillerais de contacter un autre chirurgien dentiste pour de nombreuses raisons. Mais ne soyez pas offensé par vos médecins, ils ont fait ce qu'ils pouvaient. Dans tous les cas, un avis différent sur la prise en charge postopératoire de la plaie ne sera que favorable et non préjudiciable. Bonne chance!

      Répondre
  79. Igor:

    Bonjour Le premier septembre, le huit inférieur gauche a été supprimé. L'opération était très compliquée. Entré à 15h00, à gauche à 18h00. Trois heures enlevées! La dent reposait sur le nerf. Ils ont injecté une double dose d'analgésique et ça faisait toujours mal. Supprimé en morceaux. En tout cas, enlevé. Ils ont dit à propos du caillot rouge - c'est normal, mais je ne savais pas qu'il pouvait être rincé. Il y avait un trisme, et assis sur l'analgésique. En général, le 15 septembre, cela ne faisait pas mal et je ne prenais pas de médicaments contre la douleur. Il a commencé à mâcher du côté gauche et s'est rincé la bouche - et, apparemment, a transpiré du caillot.

    Vers le 20 septembre, peu importe la façon dont nous chantons, la douleur commence. Et mâcher du côté droit, mais la douleur est quand même venue. Environ une heure, je restais couchée et je ne pouvais rien faire. Cela me faisait mal au cœur. Habituellement, après une heure, la douleur passait - et ainsi de suite jusqu'au prochain repas. J'ai tellement souffert pendant une semaine et je suis allé chez le médecin. Les forces ne pouvaient déjà pas supporter. Elle a regardé et a dit que la racine de la dent voisine était suspendue dans l'air - quand le caillot rouge était là, il couvrait la racine, et maintenant il est ouvert et j'ai juste besoin d'attendre qu'elle se retire et prenne Kalcemin-d. Elle a recouvert mon trou avec le nouveau venu et je suis partie.

    En principe, après 2-3 semaines, la dent est guérie. Je ne le savais pas déjà, ça a été retardé là ou quoi, mais maintenant ça fait 3 mois, et la dent ne me fait pas mal, même quand je mâche du côté gauche. Mais ça me dérange qu'il y ait une fosse, et elle est très profonde, elle n'a pas encore été traînée avec du tissu osseux. Après chaque repas, je rince le trou. Et je sens que lorsque je le touche, la taille de la fosse ne change pas.

    Dis-moi, s'il te plaît, est-ce normal? Et si attendre ou aller chez le médecin, et que font habituellement dans de tels cas?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour À en juger par le fait qu'après plus de trois mois de retrait, le trou dans la zone de l'ancienne dent de sagesse a pris forme à environ 70-80%.L'atrophie de l'os suit son propre chemin: cette zone ne fonctionne pas et la crête osseuse-gingivale prend son relief final. Je ne suis pas sûr que vous puissiez comprendre subjectivement si la taille de la fosse change chaque semaine. Ce processus est très lent, il peut prendre jusqu'à 5-6 mois et avec des suppressions difficiles et traumatiques, encore plus de temps.

      En ce qui concerne les 7 dents, il n’ya pas lieu de craindre: la gomme est tellement formée qu’elle ferme sa région cervicale. Bonne chance et santé!

      Répondre
  80. Julia:

    Bonjour Mercredi, une dent a été enlevée, il n'en reste que la moitié. Ils ont pris une photo, ils ont dit que le médecin précédent avait laissé quelque chose là-bas lorsqu'il s'était énervé. En général, l'enlèvement était d'une complexité moyenne. Supprimé les racines, horreur namuchal comme moi. Il a mis des points de suture, a dit qu'il y avait de grandes racines, mais il me semble qu'il vient de me casser la gomme. En général, j'ai fait un caillot, je suis rentré à la maison, j'ai bu de l'anesthésique. Le lendemain matin, j'ai aussi bu parce que j'avais mal aux gencives et que j'avais mal à l'oreille. Le jour 3 dans le trou, il y avait une floraison blanche, la douleur est la même, donnant à l'oreille. Le troisième jour, je suis allé chez le médecin, mais il y avait un autre médecin là-bas. Il a dit qu'il s'attendait à ce que ce soit pire.Il a mis un vatu contenant des médicaments à l'intérieur et m'a dit de venir chez son médecin demain. Et la douleur est restée, j'ai déjà peur, Dieu nous en préserve, une infection. Comment puis-je être, que peut-il être? J'ai suivi toutes les recommandations: ne pas manger de ce côté-ci, ne pas rincer.

    Oublié: je sens un gonflement des gencives, mais le gonflement lui-même n'est pas visible.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que cela résulte d'une élimination complexe: traumatisme + prescription de médicaments pas tout à fait correcte. Consultez immédiatement un dentiste et inspectez le trou pour voir s'il s'agit d'un "trou sec" et d'alvéolites.

      Répondre
  81. Catherine:

    Bonjour Dites-moi, s'il vous plaît, il y a presque 2 mois, j'ai enlevé la dent de sagesse supérieure droite. Aujourd'hui, avec la langue, j'ai senti quelque chose dans le trou après avoir mangé. Je pensais que la nourriture était entrée, j'ai essayé de la rincer - cela ne fonctionne pas. On se sent comme quelque chose de doux. En conséquence, elle prit un ongle et en sortit quelque chose qui ressemblait à de la peau, douce. Il n'y a pas de douleur, mais le sang est parti. La langue a le sentiment qu'il reste encore dans le trou. Que pourrait-il être?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Très probablement, le dentiste a déposé le médicament dans le trou - c'est peut-être ce «flagellum» ou «éponge» que vous avez retiré avec votre ongle.Il est également possible que vous ayez essayé d’attacher avec votre ongle le tissu de granulation déjà formé à l’intérieur du trou, qui se forme au cours du processus de guérison normale (l’épithélialisation prend parfois beaucoup de temps). Quoi qu'il en soit, si le sang est parti, il est toujours utile d'aller chez le dentiste et d'inspecter le trou, car il y a un risque de perturber le cours normal de sa guérison.

      Répondre
  82. Aziz:

    Bonjour, cher Svyatoslav Gennadievich! Il y a 5 jours, la quatrième dent supérieure a été retirée. Caillot formé. 2 jours il y avait une légère douleur et une petite joue gonflée. Maintenant, rien ne vous dérange. Mais je tiens à un caillot qui a presque disparu. C’est vrai, mais chaque jour, il devient de moins en moins. Activement pas rincé. Maintenant, il y a un petit trou dans le trou et la nourriture y est bouchée. Quand je suce (puis-je faire ça?) Le reste de la nourriture, le bord de la gomme de l'extérieur bouge, est-ce normal? Quand je dis quelque chose, alors dans le trou, c'est comme "marcher dans les airs". Faire un bain avec Loroben. Devrais-je avoir peur du développement des alvéolites? Ou le trou guérit-il de cette façon? Jusqu'à présent, il n'y a pas de symptômes, à l'exception d'une faible odeur désagréable de la bouche.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Lorsqu'il n'y a pas de caillot de sang dans le trou, la cicatrisation est souvent difficile et le trou peut devenir une sorte de récipient pour les particules alimentaires et les bactéries de la cavité buccale, ce qui n'est également pas très bon. Vous écrivez à propos du mouvement des gencives - cela peut indiquer que le trou n'est pas parfaitement formé par le médecin, c'est-à-dire que les bords de la plaie ne sont pas rapprochés.

      Alveolitis ne doit pas avoir peur, car son heure d'occurrence préférée est 3-4 jours après l'extraction d'une dent. Si la situation empire, je recommande de contacter le dentiste pour obtenir des conseils dans le fauteuil. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  83. Anonymous:

    Bonjour, le 6 décembre, la 17ème dent a été retirée, elle s'est complètement effondrée, mais elle l'a encore été et il ne reste plus de fragments. Les bords des gencives sont enflammés près des dents adjacentes. Quelques jours plus tard, je suis venu vérifier l'enlèvement, l'œdème ne s'est pas atténué, ils m'ont dit que j'avais une alvéolite du trou. Tout nettoyé, mais le gonflement est devenu encore plus, et ne passe pas dans les 2 jours. Le médecin a dit que le gonflement est normal, car retrait difficile, prescrit de la lincomycine en gélules 3 fois par jour, et après le nettoyage, appliquer Metrogil sur la joue. Le troisième jour s'est passé comme une boisson, mais le gonflement ne passe pas.Je vais préciser qu'il n'y a pas de douleur, la température ne monte pas, le visage n'est pas gonflé non plus, mais seulement les gencives derrière la joue dans la zone de la dent adjacente. Que faire Il y a un caillot, la couleur est jaunâtre, il n'y a pas d'odeur de souffle, mais il y a une gêne derrière la joue due à un œdème. J'ai peur, dis-moi quoi faire?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Après des délétions compliquées (surtout si vous avez été curétisée contre les alvéolites), l'œdème disparaît lentement. Étant donné que le gonflement se produit dans la région des gencives enflammées et ne cause pas d'asymétrie du visage, nous pouvons supposer un processus lent de restauration de la gencive en fonction des recommandations qui ne vous conviennent pas. Je pense que vous devriez contacter un autre médecin afin qu'il examine le trou et, éventuellement, ajuste le traitement pour obtenir un résultat positif. Pour référence, je dirai qu'en moyenne, l'œdème disparaît en 5 à 7 jours, l'essentiel ici est d'avoir une dynamique positive.

      Répondre
  84. Larisa:

    J'ai une dent enlevée en été. Pendant que l'anesthésie fonctionnait, tout allait bien, mais quand elle a commencé à partir, la gomme lui faisait mal. À la maison, elle a fait une camomille et s'est rincée. Un autre dentiste a dit d'acheter des pilules Trachisan, parce queils enlèvent l'infection dans la bouche et soulagent bien la douleur. Bien aidé, il n'y a pas eu de complications.

    Répondre
  85. Paul:

    Bonjour Il y a trois jours, j'ai supprimé le 8-ku en bas à droite, le retrait était très douloureux. Au moment du retrait, le ganglion lymphatique était légèrement enflammé. Après le retrait, les ganglions lymphatiques sous-maxillaires (à droite) sont devenus enflammés, à cause d'eux je ne peux pas ouvrir la bouche. Déjà trois jours ne diminuent pas et n'augmentent pas, la température change constamment - de 36,6 à 37,8. Quand 37.8, le temple fait mal ... Les gencives guérissent rapidement, ne fait pas mal et ne gonfle pas, il n'y a pas de rougeur non plus. Je bois des antibiotiques. Que dois-je faire avec les ganglions lymphatiques? Il est très difficile d'aller chez le dentiste, car je vis dans la nature et les spécialistes ici ne sont pas très bons, ils n'ont même pas dit quoi faire. Ils ont seulement dit que 2 heures n'étaient pas là, c'est tout.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Si vos paroles sont "correctement enregistrées", alors la lymphadénite, qui accompagne la période postopératoire, peut être dangereuse, en particulier si elle existe en réponse au processus purulent continu dans le trou et les tissus environnants. Je ne peux pas vérifier ce fait à distance - vous avez besoin d'un examen interne par un médecin.Les patients approchent souvent très subjectivement de toute formation dans la région maxillo-faciale, les appelant plus souvent de manière incorrecte que de traiter correctement leur maladie. Surtout parce que vous vous concentrez sur la température, l'impossibilité d'ouvrir la bouche, la douleur irradiante dans la tempe, etc. Personnellement, je soupçonne au moins une alvéolite - il est possible que cela oblige les ganglions lymphatiques à y participer, ce qui aggrave la situation. Mais il ne s'agit que d'une hypothèse selon laquelle il est important de confirmer (ou d'infirmer) cliniquement chez le dentiste. Je ne vous conseillerai certainement pas d’automédication sans connaître la nature exacte et la gravité de la maladie.

      Répondre
  86. Oksana:

    Bonjour, le 14/12/16, j'ai enlevé la dent inférieure, 6 ku. Avant cela, il est tombé malade avec moi et le ganglion lymphatique est devenu enflammé. Je suis allé à la clinique, ma dent a été enlevée. Aujourd'hui est le deuxième jour après cela, il y a un caillot de sang dans le trou, est-ce normal? Puis-je manger en toute sécurité? Et puis je m'inquiète, rien ne fait mal, seul un ganglion légèrement lymphatique est toujours enflammé, et ma joue.

    Si, après le retrait et avant le retrait, le ganglion était enflammé, passera-t-il? Dans quelques jours? Et qu'est ce que c'est? Réponse, je panique.

    Et combien pouvez-vous fumer après le retrait?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Un caillot de sang dans un puits est la norme. Ce serait bien pire si ce caillot était absent (il protège le puits de l'infection et contribue au processus de cicatrisation de la plaie).

      Après le retrait d'une dent, la lymphadénite disparaît à mesure que le processus inflammatoire s'atténue, le plus souvent en 5 à 7 jours. Vous pouvez manger 3 à 4 heures après le retrait: les 4 à 5 premiers jours, il est souhaitable de limiter les aliments mous, de même que d'essayer de mâcher du côté sain. S'il n'y a pas de dynamisme positif (diminution de l'œdème chaque jour), contactez votre dentiste.

      Répondre
  87. Denis:

    Bonjour, Svyatoslav Gennadyevich! J'ai 4 dents inférieures enlevées. C'était une souche, sur le bord de laquelle restaient des restes de dent. Immédiatement, il n'a pas succombé à la sortie et le médecin l'a secoué d'un côté à l'autre, coupant le chewing-gum. En conséquence, le trou s'est transformé en une clairière. Le sang a duré deux jours, périodiquement. De là lavé deux morceaux de dent. Le caillot dans ma clairière est devenu cendré et son odeur m'a vomi jusqu'à un mal de tête de douleur toxique. Le soir du troisième jour, j'ai enlevé cette mouffette superficiellement, laissant le trou fermé par ce caillot. C'est devenu plus facile le matin.Malgré tout, je ne peux pas dire que j’ai un endroit douloureux pour le retrait, bien que la sensation d’une balle soit présente entre le chewing-gum et la joue. Pas de tumeurs. Les gencives deviennent roses. Il semble que même il n'y a pas de pulsation et de lumbago. Mais l'odeur et la couleur grise sont présentes. Il n'y avait pas de température. En lisant tous les commentaires, je me suis rendu compte que les alvéolites me prenaient. Aujourd'hui est le 4ème jour après l'enlèvement. Le bien-être c'est bien. Mais l’anxiété en moi peut dégénérer en anxiété critique et en panique, car le dentiste n’arrivera que dans trois mois et les ambulanciers paramédicaux locaux ne connaissent pas ces subtilités et ne feront rien. Et le fait est que je suis en prison où la médecine est très difficile. Tous les traitements sont uniquement sur Internet. En lisant les complications, j'avais une question: que faire dans ce cas? Comment faire face aux alvéolites dans ces conditions? Les médicaments peuvent être commandés à la maison. Économisez, DOCK!

    Mise à jour du 27/12/16. Il saignait encore ce soir. Le reste du caillot est tombé. Maintenant j'ai un trou sec. Lorsque je bouge la bouche (je mange, je bois du thé, je me rince ou je parle), la douleur commence à se déclencher. Mais après cinq minutes, la douleur diminue lorsque je me couche et ne bouge pas. La température n'est pas grande. Mesuré à l’intérêt, 37.Mais ce n'est pas ressenti. Je rince cinq fois par jour avec du furacelin et trois fois avec de la camomille. Les antibiotiques ne boivent pas. Mais il y a l'amoxicilline. Je ne peux me rendre à l'hôpital que le 12 janvier. Qu'est-ce que je fais tout ce temps, DOC? Il y a une personne qui peut nettoyer la plaie ici, mais ce n'est même pas un expert. Autodidacte, pour ainsi dire. En attente de conseils, DOCK!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Oui, j'ai entendu dire que la médecine et la dentisterie en particulier, souvent dans des lieux de privation de liberté, se situent au niveau antédiluvien (à l'exception des personnes vip). Par conséquent, peut-être, à en juger par votre description, la dent a-t-elle été extraite grossièrement, avec une violation du travail du médecin, des éclats ont été laissés (Dieu nous en préserve, le bout de la racine a été laissé - ne le vérifiez pas sans image). En raison de la morbidité de la procédure et de l'absence de sutures avec des agents hémostatiques, il y a eu un saignement secondaire après le retrait. Ces extractions de dents de qualité médiocre sont souvent compliquées par des alvéolites.

      De manière générale, il n'est pas habituel de prescrire des médicaments via Internet. Mais étant donné vos circonstances particulières, faisons ceci: je vais simplement vous dire ce que j'utilise dans ma pratique - pas pour le traitement, mais juste pour information)

      Parmi les antibiotiques, je prescris Amoxiclav, Tsifran ST et Sumamed, en fonction de la gravité de la situation. Pour traiter les plaies de produits traditionnels, je préfère le gel Metrogyl Dent ou Cholisal, conformément aux instructions. La pommade ophtalmique à la tétracycline, à 1%, a un intérêt particulier pour les alvéolites et coûte un sou. Il est difficile à appliquer, il est donc utilisé en dentisterie professionnelle pas tout à fait "traditionnelle", imposant à une balle de gaze stérile en grande quantité, en se concentrant sur la taille de la plaie. Presque toujours aide pendant la journée - il s’agit d’une action unique, les bactéries de la plaie sont tuées à la perfection. Je recommande généralement de ne pas se gargariser avec le furatsilinom, en offrant la décoction de camomille comme alternative. Si un antibiotique est utilisé, alors un seul traitement (pommade ou gel) (5 à 7 jours - pas moins). La pommade oculaire à la tétracycline tient une fois le tissu de gaze sur la plaie pendant 10 à 15 minutes, puis seulement le lendemain, selon la situation.

      Si la racine de la dent reste dans la plaie, même avec des médicaments, il sera difficile de traiter les alvéolites, car des complications plus graves pourraient en outre se produire.

      Répondre
      • Denis:

        J'ai pris le reste de la dent avec moi. La racine est entière. Je ne peux pas dire qu'il s'est échappé. Je suis allé chez le médecin, a expliqué ce qui pourrait arriver. Ils ont regardé l'ordinateur, se sont gratté la tête. D'après ce qu'ils ont, on m'a prescrit leflobact 1 fois, et le kétoprofène, 1 fois par nuit. Pendant 5 jours. La miramistine et la tétracycline sont. J'ai trouvé des antibiotiques, l'amoxicilline. C'est ce qui est en ce moment. La situation est la suivante. Forte douleur insupportable n'a pas encore été. Mais il tire un peu. Pas gonflé. Comme si je venais de retirer une dent. Les ganglions lymphatiques font un peu mal, mais n'interfèrent pas. Fang près devint plus sensible. L'odeur du trou ne va pas, parce que je rince quelque chose 12 fois par jour. La camomille aussi, et en plus du peroxyde de furatsilina. Dites-moi, DOC, de ce qui est et de ce qui a été attribué, quel schéma devrais-je adopter? Peut-être changer les antibiotiques? Je vais poser de la pommade pour les yeux avant le coucher. Que Dieu vous accorde la prospérité en tout !!!

        Répondre
        • Svyatoslav Gennadievich:

          Bonjour Ce que vous décrivez est encourageant. Si la racine de la dent extraite a une extrémité holistique, tout va bien: les 4 dents inférieures ont presque toujours la même racine (rarement, elles se séparent à la fin, mais vous comprendriez que quelque chose ne va pas).Par conséquent, au point le plus important, tout va bien.

          En ce qui concerne les prescriptions - à mon patient, je dirais ceci: le kétoprofène est un anti-inflammatoire et un analgésique, bien qu’il ait une action retardée; Leflobakt ne contient pas de paragraphe sur les alvéolites dans les instructions, mais en général, il s’agit d’un bon médicament antibactérien, en particulier contre la sinusite (sinusite) et il s’agit simplement d’une infection dans la zone maxillo-faciale. Je ne prescris pas ces médicaments moi-même, même si je pense que cette option budgétaire améliorera la situation.

          Mais il m'a semblé que vous ne décrivez plus les symptômes d'alvéolite. Votre condition physique est proche de la normale, mais du point de vue psycho-émotionnel, on soupçonne que vous vous inquiétez trop de cette situation et que vous écoutez trop fort chaque souffle du corps. Je suggérerais à mon patient l’option suivante: quitter le kétoprofène et le Leflobact. Si le patient a déjà commencé à utiliser un antibiotique, vous devez le terminer par un minimum de 5 jours. Si vous ne l'avez pas encore commencé, vous ne devez pas le commencer, car Leflobact est un médicament antimicrobien d'effet général. Furacilin n'est pas nécessaire, le peroxyde n'est pas non plus la peine, car il peut être pire.Je n'ai rien contre la camomille, pommade à la tétracycline 1 fois par jour, pas plus de 2 utilisations. Il ne devrait donc pas y avoir de "surdosage" de chimie. 2 médicaments pour le "traitement interne" et la prévention des complications (+1 si un antibiotique est utilisé) et 2 locaux (se rince si ils aident, et une pommade sur la gomme).

          12 rinçages par jour indiquent à nouveau que vous abordez la question trop fort. Mes pupilles s’ils font des bains de bouche et / ou des rinçages, puis sans fanatisme, pas plus de 4 à 5 fois par jour, surtout après les repas, ce qui est important. Lentement vers le Nouvel An, réduisez le traitement à néant: laissez le trou guérir naturellement, le corps l’a dans la nature.

          Répondre
          • Denis:

            Compris, DOCK! En fait, je suis peut-être vraiment inquiet à propos de cela + je lisais sur Internet. Mais tout cela est dû aux conditions dans lesquelles je suis ... Je n'ai encore rien commencé à accepter. En attente de vos conseils. Hier gage pommade. Aujourd'hui, semble-t-il, cela s'est encore amélioré à l'intérieur. La douleur ne s'est pas intensifiée. Les tumeurs aussi. Alors, aujourd’hui, j’ai mis la pommade à nouveau et je ne prendrai rien d’autre. En plus du rinçage. Je vais les réduire aussi. Et demain nous définirons notre état de santé.

          • Denis:

            Bonne année, DOCK! Je bois ce que les médecins ont prescrit. Tout est au même endroit, il n'y a pas de détérioration.

  88. Yana:

    Bonjour Aide s'il vous plaît. Le 28 décembre, ils ont retiré les 8-ku du fond, le médecin leur ayant prescrit Tsifran, Diazolin et Ketanov. Je bois tout. Le caillot n'est pas formé. 2 jours restaient douleur constante, gonflement des joues et la température 37. Les amygdales sont très enflées. J'ai remarqué une gale blanche à l'odeur désagréable. Le 30 décembre, elle est allée chez le médecin, elle a dit que le trou «ne guérit pas bien», sans anesthésie, a tout raclé à partir de là (j'ai pleuré), a déposé le médicament et a appuyé sur le tampon pendant 20 minutes. Immédiatement, tout s’est amélioré, et la journée a été bonne, l’œdème a un peu diminué, la douleur a complètement disparu, la mâchoire s’est ouverte comme il se doit, mais la température était de 36,8 et la lymphadénite est restée. Aujourd'hui, à la veille du Nouvel An, les amygdales les plus enflées ont commencé à faire mal, à boire des kétans. Quelques heures plus tard, quand je me suis couché, une douleur sauvage est apparue sur le site de la dent extraite. Il devint pénible d'avaler à nouveau. A nouveau bu Ketanov. Le trou est brun-rouge foncé, comme. J'ai fait une petite éraflure avec un coton-tige - il y a une teinte rouge dessus, ça sent la médecine, le menthol. Dis-moi quoi faire, car les vacances arrivent.Pourquoi la douleur est-elle apparue et que faire de la lymphadénite, est-ce un mauvais signe? Et pourtant, le 19 janvier, je vais me rendre dans un pays très chaud, j’ai très peur que cela ne guérisse tout à coup jusqu’à maintenant.

    Je clarifierai: quand ils ont retiré la dent, elle avait une racine, son extrémité même était restée initialement dans le trou, mais le médecin l'a retirée, l'a appliquée à la dent et l'a donc "pliée" complètement.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour En dépit du fait que le médecin a comparé le fragment de la racine avec la partie principale de la dent extraite, il est préférable de vérifier le trou pour les parois carieuses gauches et (Dieu nous garde) des fragments de racines. Autrement, tous les symptômes se résument en une alvéolite compliquée d'une adénite. Vous devez absolument consulter un dentiste pour déterminer la cause exacte des alvéolites et procéder au traitement adéquat. Il est important de comprendre pourquoi l’alvéolite progresse, ce qui augmente l’adénopathie. La situation n’est pas très bonne, je vous recommande donc de vous faire examiner par un autre médecin afin d’avoir un avis différent sur ce qui se passe (le médecin qui effectue le traitement n’est parfois pas prêt à accepter la probabilité des erreurs commises).

      Répondre
  89. Vlad:

    La dent 22 m'a été retirée et il a été malade pendant deux jours, il ne l'a pas laissé dormir. Maintenant, ça ne fait pas mal, mais une boule flottante est apparue, est-ce normal? Mais vous appuyez sur - ça ne fait pas mal, tout va bien.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que vous ressentez le gonflement des gencives (papille gingivale, en option) qui, dans de telles situations, disparaît progressivement tout seul et avec un minimum de manifestations désagréables. Une option moins probable, qui ne devrait toutefois pas être exclue, est la dent voisine, que le dentiste a ratée, après avoir retiré, à son avis, la dent la plus appropriée détruite par la carie. Peut-être que, près de la dent adjacente, un œdème purulent ne fait que commencer et relève de la caractéristique "boule flottante". Il est utile de vérifier ces hypothèses auprès d'un dentiste, car il est impossible de dire avec certitude sans inspection. Merci pour la question!

      Répondre
  90. Nina:

    Bonjour docteur! Le 4 janvier, la dent molaire extrême a été retirée à droite, en dessous. L'élimination est difficile, ils ont dit que les racines complexes. Au début, la douleur était intense. Tout le côté droit du visage, la tête et la gorge faisaient mal. Prescrit par le docteur Ksefokam a mal aidé. Sur les conseils d'un ami, le pharmacien a pris Dolak.Initialement, supporter un maximum de 4 heures. Ensuite, les intervalles sont devenus plus longs. Hier, il me semblait que c'était mieux, je suis allée à un rendez-vous avec un dentiste qui a extrait une dent. Il a dit que les alvéolites. Supprimé les points de suture. Puis furatsilin et un médicament amer. Il a dit: garder pendant 30-40 minutes, comment pouvez-vous le supporter? J'ai compris qu'il avait enlevé le caillot. Nommé comme avant Parodontaks, et ajouté également Metrogil-Dent. Pour une raison quelconque, il a dit d'appliquer une pommade avant les repas. Ce qui n'est pas tout à fait clair. Je pense qu’il n’ya plus de caillot à cet endroit et que lorsque je mets un tampon avec une pommade à la place du prélèvement, la douleur apparaît. Il semble que la blessure ait été perturbée à cet endroit et j'ai de nouveau bu Dolak la nuit et le matin à Ksefokam. Maintenant c'est tolérable. J'ai lu beaucoup de vos réponses et j'ai compris que vous n'appréciez pas la nomination de la chlorhexidine. Je crains que mes problèmes ne se trouvent pas dans le fait que, comme vous l'avez écrit ci-dessus, je «guéris». Le médecin a dit à la réception à propos de la chlorhexidine qu'il était trop agressif. A quoi il a répondu que c'était précisément pour nous qu'il lui fallait éliminer toute microflore nuisible. Et à propos de la blessure, je me suis rendu compte qu'elle guérirait toujours, même si le «trou sec», seule la guérison serait plus longue. Merci d'avance pour votre réponse!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour La tactique du médecin a peut-être été mal choisie, de sorte que l’effet du trou «sec» n’a pas tardé à se manifester. Je ne salue pas la Chlorhexidine pour le rinçage, mais cela ne signifie pas que cela n’aide en rien dans un certain nombre de cas; sinon, les dentistes pour le traitement à domicile ne l’auraient pas prescrite si massivement. Il est trop agressif et ne convient pas à tout le monde.

      La blessure, malgré ces difficultés, va guérir - il n’ya aucun doute là-dessus, seuls les termes vont s’étirer. Pour comprendre si vous êtes guéri ou non, vous avez besoin d'un bilan de santé dans votre fauteuil. Jusqu'à ce que le trou soit examiné, il est difficile de dire quoi que ce soit et surtout de critiquer le dentiste et ses méthodes. Selon vos conclusions, le médecin semble coupable du problème, mais vous devez toujours comprendre la situation plus attentivement, des nuances sont possibles.

      Metrogil Dent avant un repas peut être, et après un repas - après 30 minutes. En principe, le médecin ne vous a pas trompé. Certaines méthodes (par exemple, la furatsiline) de la tirelire des anciens chirurgiens dentistes, mais elles apportent souvent des résultats positifs. Si vous avez encore une dynamique négative en ce moment, il est urgent de changer de médecin et de traiter les complications après le retrait de la dent d'un autre spécialiste.

      Répondre
  91. Diana:

    Bonsoir Il y a 2 mois, ma dent de sagesse inférieure a été enlevée. Le deuxième jour, un fragment de dent coincé dans la plaie, je l'ai soigneusement retiré. Tout a bien cicatrisé, mais pendant quelques semaines, j'ai remarqué une petite masse molle rougeâtre juste au-dessus du lieu du déménagement. Aujourd'hui, j'ai remarqué qu'il y avait une masse blanche au-dessus. Cela ne fait pas mal, il y a un certain inconfort, surtout si vous appuyez sur. Que pourrait-il être? J'ai peur des dentistes jusqu'à ce que je m'évanouisse, mais maintenant, je ne suis plus moi-même à la pensée que je serai de nouveau coupé, nettoyé, cousu ((

    Mise à jour au 13 janvier 2007: Je regarde déjà aujourd’hui. Sur cette masse, il n’ya pas de trou, ça ne fait pas mal, et je soupçonne que du pus s’écoule de là. Demain, chez le dentiste, tremblant d’anticipation ((Peut-être qu’il peut être guéri à la maison?

    Mise à jour au 18 janvier 2007: le dentiste avait laissé des éclats de dent dans la gencive et l'inflammation commençait. Le 13, après la photo, j'ai en quelque sorte été nettoyé et j'ai prescrit un traitement antibiotique et un traitement au chlore. Les deux premiers jours, tout allait bien, mais hier (le 15), un malaise s'est fait sentir sur toute la joue et dans la plaie. Et aujourd’hui j’ai l’air - de la plaie, un sac de jaunâtre est visible, semble-t-il.À quoi peut-il être connecté? Ma force n’est plus sur les dentistes pour aller, eh bien, au moins, accrochez-vous ((

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense qu’en cas de problèmes persistants, il convient de prendre un instantané à nouveau, c’est-à-dire que dans ce contexte, ce sera déjà un contrôle. Cela déterminera la qualité du traitement de la plaie. Si quelque chose reste dans la plaie, alors la raison en est claire, comme dans la paume de votre main - cela vaut la peine de contacter un professionnel. Peut-être qu'il reste des kystes et des granulomes au fond du trou. C'est rare, mais mérite d'être vérifié. Une fistule ne peut pas fonctionner comme ça.

      Je voudrais également examiner les racines de la dent adjacente dans l'image pour un processus inflammatoire. La raison devrait être quelque part à proximité, il est souvent difficile de la trouver, mais sans cela, le retrait des symptômes n'est pas la meilleure idée. J'ai esquissé vos hypothèses, mais je dois encore chercher la cause des problèmes (s'ils persistent) dans le fauteuil du dentiste, de préférence chez un médecin intelligent. Diagnostics - C’est l’un des moments les plus difficiles de notre travail, donc sans cela, absolument pas.

      Répondre
  92. Tatyana:

    01/10/17 J'ai enlevé 3 racines (4, 5, 6 du bas). Le deuxième jour, sa joue était légèrement enflée. La douleur était tolérable, les gencives étaient rouges.Le troisième jour, je me suis rincé à la sauge à la température ambiante - la douleur était un peu tombée. Le 4ème jour je me suis rincé avec du soda et du sel. Sur le cinquième - rotokan et ver. Après le ver, la douleur a diminué. En ce lundi 16 janvier 2017, elle a rendu visite à un dentiste. Elle a pris une photo - il n'y a pas de fragments. A diagnostiqué une alvéolite; fait l'anesthésie et nettoyé les puits. Où j'ai vu un morceau de dent - dit que c'était un septum. J'ai prescrit un gel de holisal 3 fois par jour pendant 40 minutes. Et désigné pour venir à elle le vendredi. Le médecin a-t-il tout fait correctement? Ça fait mal. Conseiller quoi faire?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Si le dentiste voyait une patine grise sale ou l'absence de caillot de sang lors de l'examen du trou, le diagnostic d'alvéolite se suggère bien sûr. Tactiques pour alvéolites - plaies de curetage et traitement anti-inflammatoire. Donc, la blessure dans ce cas est perturbée avec un bon objectif.

      Les septa osseux ne doivent pas être retirés s'ils ne présentent pas de bords tranchants et ne font pas saillie trop haut.

      Après curetage, le puits peut être perturbé pendant 2 à 3 jours. S'il n'y a pas d'autres symptômes en plus des sensations douloureuses, alors il vous suffit d'attendre, en vous souvenant d'aller chez le médecin, s'il vous le recommande - un dentiste normal ne vous quittera pas avant que tout aille bien. Et à juste titre.

      Répondre
      • Tatyana:

        Vendredi (20.01.17), j'étais encore chez le médecin. Ils m'ont tiré un pansement (il tenait à peine) et en ont posé un nouveau, avec des médicaments. 3 trous font mal. Suppression de 2 autres racines (4, 5) par le bas. Le médecin a prescrit l’antibiotique lincomycine et le gel de holisal aux puits des dents précédemment prélevées, tels que l’alvéolite. Bains avec furatsilinom et rotokan. Nous sommes lundi aujourd'hui, inquiet, j'ai couru chez le médecin. Le dentiste m'a examiné et a dit qu'elle n'aimait pas beaucoup tout. Dans trois trous, le tissu de granulation (viande sauvage) se développe, et il faudra le couper, car cela va interférer avec les prothèses. 2 trous du dernier enlèvement avec une floraison rouge-blanche. Je vais chez elle 2 mois. Elle a traité, scellé et retiré d'en haut, mais il n'y avait pas de complications. J'ai pleuré, très peur de l'opération. Docteur, conseillez quoi faire?

        Supplément. Le médecin m'attend mercredi. Tous les rendez-vous se font.

        Répondre
        • Svyatoslav Gennadievich:

          Bonjour Pour les prothèses, la croissance du trou crée vraiment des difficultés, il n’ya pas de question ici.

          Mais il y a un sentiment que certains points du traitement sont clairement inutiles (opinion personnelle) et peuvent avoir un impact négatif: bandages sur la plaie, furatsiline, Rotokan - pour quoi? Les bandages placés dans une plaie sont une méthode obsolète (cela ne permet pas au puits de guérir correctement, ne donne pas un effet thérapeutique complet et irrite même les gencives).Dans ce cas, beaucoup de fonds peuvent être utilisés pour traiter les alvéolites d'une plaie après curétisation pendant une fois, car elles se dissolvent au fur et à mesure de la guérison du trou. La furaciline irrite et assèche la membrane muqueuse.Rotocan est généralement une solution hydro-alcoolique. Je comprends qu'il y a toujours des risques de complications sous forme d'alvéolite, ou pire, quand une dent est mal retirée, que des mesures prises sous forme de curettes, d'antibiotiques, d'anti-inflammatoires, etc. ne sont pas prises à temps. Et ici (entre nous), clairement, le trou commence déjà à la fin de 2 semaines de guérison agitée en criant: "Laissez-moi seul!". Dans ma pratique, je ne mets pas de bandages dans les puits, très rarement des agents anti-inflammatoires et antibactériens résorbables, je ne prescris pas de furatsilin (comme beaucoup de mes collègues) et ne méfie pas de Rotocan. Le médecin est le plus susceptible d’utiliser la lincomycine pour accélérer la récupération osseuse: pour de nombreuses personnes, pour son effet antibactérien, cela ressemble à du «grain d’éléphant». À propos du gel Holisal - acceptable.

          Juste au cas où, je vais vous dire ce que je ferais: je ne toucherais pas bien à la problématique après le premier curetage et, sous anesthésie, j’aurais provoqué la formation d’un peu d’anesthésie dans un caillot de sang et j’aurais appuyé sur un tampon de gaze.Au bout de 10 à 15 minutes, vous retirez le tampon et les premiers jours après le retrait, vous ne mangez pas, mangez des aliments mous, avec précaution et sans rinçage. Dans les cas extrêmes, à partir du deuxième jour après le retrait, la bouche se baigne 5 à 6 fois par jour avec une décoction de camomille (mais sans rinçage, c'est-à-dire simplement «tenue dans la bouche - cracher»). Rien de plus. Généralement. Reposez-vous pour le bien en l'absence de symptômes aigus - température élevée, œdème (asymétrie faciale), haleine putride, floraison gris sale sur le trou, douleur non soulagée par des analgésiques, etc. - Ceci est la meilleure option de traitement. Il est possible qu'un trou constamment douloureux et peu curatif soit le résultat de son «traitement» avec des médicaments, à la fois de l'extérieur et de l'intérieur.

          Répondre
          • Tatyana:

            Bonjour docteur. Hier, je suis allé consulter un autre médecin. La gomme à droite après le retrait de 3 dents fait de moins en moins mal. Les gencives à gauche, après avoir enlevé 2 dents, deviennent ternes et me paraissaient terriblement rouges et blanches. Le médecin a examiné et a dit qu'elle n'a pas vu la croissance de tissu (viande sauvage) dans trois trous. Elle a conseillé de ne pas donner une coupure. En ce qui concerne les gencives des 2 dernières dents retirées, elle a dit qu'il y avait une lente guérison normale, il n'y avait pas de pus.Rebellé pour la lincomycine. Elle a dit remplacer cholisal sur métrogil denta. Après l'application de ce gel, je me suis immédiatement senti mieux, il n'y avait pas de douleur, mes gencives étaient un peu contrariées, mais elles n'étaient pas enflammées, elles avaient l'air rose pâle et celles de couleur rose ne poussaient toujours pas ensemble. Aujourd'hui, je vais chez mon dentiste. Je dois encore supprimer le 8ème à gauche et me soucier de la prolifération, ou pas? Je demanderai un peu de temps pour tout laisser en paix jusqu'à la guérison complète. Dites-moi, s'il vous plaît, comment déterminer avec précision la croissance des gencives? Je ne le vois pas d'en haut.

            Déjà allé chez le médecin. Elle a dit que la suppression de 8 en une semaine, nous allons attendre jusqu'à ce que tout guérit.

        • Svyatoslav Gennadievich:

          Bonjour Tatiana! Il est raisonnable de penser que le déménagement a été reporté d’une semaine. Je recommanderais, si l'enlèvement est planifié, de le reporter à 2 semaines, pour que les puits aient finalement cessé de gêner. Si vous ne voyez pas la croissance «dans les gencives» près du trou, le médecin indépendant ne le voit pas non plus, alors vous ne devriez pas vous inquiéter. Cependant, le dernier mot pour l'orthopédiste. Si le chirurgien orthopédiste insiste, pour une raison quelconque, sur des manipulations prometteuses pour réussir la prothèse, deux options s'offrent à vous: 1. Soumettez et faites ce que vous voulez; 2Changer le "prothésiste" sur celui qui aura un avis différent.

          Vous pouvez envoyer une photo du trou avec un chewing-gum suspect au courrier du site, afin que je puisse en quelque sorte déterminer ce qui se passe réellement et si cela vaut la peine de vous inquiéter un peu.

          Répondre
          • Tatyana:

            Bonjour, Svyatoslav Gennadyevich! Encore une fois, je demande votre aide. Mes gencives ont guéri avec succès et il n'y a pas de viande sauvage. 1.02 est allé supprimer 8-ku. Toutes les suppressions précédentes étaient très rapides. Mon médecin, un dentiste, a piqué l'ultrakain. J'ai préparé l'outil, je ne pouvais pas le retirer pendant 15 minutes, j'ai demandé à l'infirmière de présenter d'autres outils, je suis devenu enthousiaste, j'ai dit qu'elle était au mobile 7, maintenant elle va m'envoyer à l'hôpital. En entendant cela, le chef du chirurgien dentiste a demandé une photo. Ma joue était déjà blessée, on m'a immédiatement pris une photo et une empreinte a été donnée par le responsable. Ils ont dit que la dent de sagesse mentait et que, comme les sept sont mobiles, ils supprimeront les deux. Le gérant a enlevé très rapidement et mis une turunda dans le trou. Elle a dit que le retrait est difficile, gardez le tampon pendant 1 heure. J'ai ensuite recraché 2 éclats avec un bâtard. La joue légèrement gonflée et à une température de 37,2, a fait mal dans les trous.

            3.02 J'ai changé la turonde, puis dans les trous, ça me faisait encore un peu mal, mais je pouvais le supporter. 8.02 J'ai été lavé (légèrement douloureux lors du lavage à l'aide d'une seringue) et j'ai mis à nouveau la turunda. Il a également fait chaud pendant 4 jours, puis il est apparu. 14,02 lavé à nouveau (il n'a pas mal quand on rougit) et a mis la turunda à nouveau, puis mal un peu, transpiré. Aujourd'hui, le 17 février, ils ont sorti une turunda et ont dit qu'elle guérissait lentement, que la cloison était fermée, que le trou était creusé à moitié avec un chiffon et qu'ils voulaient de nouveau poser une turunda. J'ai prié pour que vous promettiez de le retirer. La tête ne voulait pas partir pour le week-end sans turunda, mais, me plaignant de pitié, déposait la poudre. Elle a dit que si elle était malade, le médecin de service travaillait samedi et elle devait venir chercher les médicaments. Cela fait 5 heures, il n'y a pas de douleur, parfois même un second tir douloureux. J'ai peur de manger et de boire, je persévérerai jusqu'à demain. Dites-moi, s'il vous plaît, est-ce normal ce qui se passe? Avant les prothèses ...

        • Svyatoslav Gennadievich:

          Bonjour Tatiana! Le fait que vous alliez bien et qu'il n'y ait aucun signe d'alvéolite est très bien. Vous n'écoutez que vos sentiments et même chaque «mal de dos» léger, tel que vous le décrivez, peut être la cause de la panique. Selon votre description, il n'y a aucune cause d'inquiétude.La seule chose étrange est pourquoi le dentiste-thérapeute a commencé à supprimer, puisque ce spécialiste sans certificat correspondant n'a pas le droit de demander cette manipulation? Bien que je sois presque sûr de pouvoir le réaliser grâce aux compétences primaires acquises à l'université.

          Répondre
  93. Elena:

    Bonne journée! Le 18, dans la nuit, j'ai été supprimé de 6 ku, en haut à droite. De la dent il reste peu. Le médecin a dit qu'il était déjà complètement émietté, qu'il était mou et qu'il en a retiré du pus. Le médecin a prescrit 5 jours de Cifran et, si nécessaire, un anesthésique. Et bien toutes sortes de Klaritiny pour la nuit. Il n'y a pas de gonflement, la douleur intense était seulement la nuit après le retrait. Le médecin a interdit de boire et boire chaud, interdit de rincer (bains seulement), aucun effort physique, etc. Le premier jour, la température était de 37 à 37,4, puis il n'y en avait plus. Un caillot de sang n'a été observé que dans les premières heures. Alors je n'ai juste pas regardé. Aujourd'hui, j'ai regardé - les bords ont commencé à converger et au milieu, quelque chose de brillant et non uniforme s'est formé. Le trou coule et gomme doucement (plus d'injections, comme s'il s'agissait d'ecchymoses). C'est désagréable, mais je ne prends que l'anesthésique pour la nuit. Pour le médecin est prévu seulement après 2 jours pour un examen.Dites-moi, s'il vous plaît, est-ce normal ce qui se passe? Puis-je attendre une inspection programmée ou dois-je courir dès que possible?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Ce que vous décrivez correspond à la norme, il n’ya aucune raison de consulter un médecin de toute urgence. Selon le plan, il est possible, pour le suivi, et pour que le médecin ne vous perde pas de vue (il est important pour un bon médecin que le résultat de l'extraction soit une guérison réussie). «Lumière» dans le trou est un film de fibrine qui détermine le stade initial de cicatrisation de la plaie. Les douleurs douloureuses dans les premiers jours après le retrait ne sont pas inhabituelles. Et ainsi - la température, le gonflement, une douleur aiguë, une violation de la mastication, une odeur putride - ce n’est pas tout, et donc le risque de complications, aussi. Alors attendez l'inspection prévue, votre santé!

      Répondre
  94. Jeanne:

    Bonne journée! Le 6 février, la vieille dent inférieure a été retirée. Le lendemain, il y avait une odeur de bouche et j'ai trouvé un morceau de dent dans le trou. Le médecin l'a enlevé, l'a soufflé d'air, laissé tomber quelque chose et l'a renvoyé à la maison. Il a dit que l'odeur du caillot et c'est bien. Depuis lors, la douleur s’est intensifiée, le pouls, le nimesil et le cétanol n’aident que pendant trois heures! À l'intérieur du trou, il y a une bande brun foncé et sur les côtés, un gris-brun et un blanc, ressemblant à une floraison.L’odeur après le rinçage disparaît, mais pendant 20 minutes ((Alvéolites? Cela fait très mal.

    Et une autre question à propos du trou: avez-vous besoin d'un chirurgien-dentiste ou est-il possible de voir un dentiste régulier?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Oui, c'est vrai, cela ressemble beaucoup à l'alvéolite. L'odeur d'un caillot, une floraison grisâtre associée à une douleur intense, les analgésiques peuvent difficilement être soulagés, confirme le diagnostic voulu. Le troisième jour après l'extraction dentaire avec douleur accrue est un classique du «genre» des alvéolites.

      Sur la dernière question: je le recommande au chirurgien-dentiste d’éliminer la cause de la maladie. Dans les cas extrêmes - chez le dentiste, entraînant une réception mixte. Santé à vous!

      Répondre
  95. Inna:

    Bon après midi Supprimé les 6 dents supérieures, car le processus de carie de la partie latérale de la dent, un abcès, est passé du vieux traitement erroné au pus avec du sang, l’odeur - l’horreur, n’a pas fait mal et n’a pas dérangé davantage. Retrait difficile, plus d'une heure, le sang ne coulait pas. Le lendemain, je suis allé à une inspection de routine, un caillot n'a pas été formé. Après que le chirurgien ait manipulé le trou, le sang ne partit pas non plus, il mit une éponge hémostatique à l'intérieur. Recommandations - rinçage à la solution de soude.

    Je sens la douleur de l'os (pas le trou), un petit gonflement à peine perceptible de la joue est présent. La couleur des gencives est rougeâtre sur le côté avec une teinte bleue. Supprimé le dimanche, aujourd'hui est 5 jours. Éponge lors du rinçage volé. J'ai regardé dans un miroir avec une lampe de poche, un trou énorme et profond, le mur visible 7 de la dent sur presque toute la longueur et le diamètre du trou lui-même d'environ 7 mm. Les questions sont les suivantes: comment la guérison et la croissance excessive du trou se produiront-elles dans ce cas? Combien de temps et quelles sont les complications? Que recommanderais-je de plus? Est-il possible que des alvéolites se produisent à l'avenir? Il craint que le mur de la 7ème dent ne s'attarde pas et ne soit nu.

    Beaucoup, désordonné, mais j'espère que vous allez comprendre. Merci d'avance.

    Mise à jour au 19 février 2007: les dents ont commencé à faire mal près du trou, des engourdissements (

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Les trous sans caillot après un retrait aussi traumatique et peu précis peuvent guérir pendant une longue période - jusqu'à 3-4 mois. Cela signifie que complètement - jusqu'à la disparition de traces visibles d'intervention. La formation finale de la crête du processus se termine par 6-7 mois.

      En ce qui concerne le processus inflammatoire: je pense que le temps pendant lequel il y avait un risque de développer une alvéolite est déjà passé.Désormais, le trou peut simplement être un lieu d’accumulation et de décomposition prolongée de la nourriture ou simplement une «poubelle». Le caillot était nécessaire dans les 2-3 jours suivant le retrait et, avec le temps, la plaie guérira sans elle. Les risques d'alvéolite pour l'avenir sont minimes. La paroi de la 7ème dent ne sera pas visible dans les semaines à venir car la gomme a tendance à se développer, c'est-à-dire qu'elle remplit efficacement le vide.

      Répondre
  96. Madinah:

    Bonjour, hier, ma molaire inférieure a été retirée, elle était très pourrie et le médecin l'a à peine retirée. Déjà le deuxième jour de douleur intense, quelque chose de blanc sur le trou. Je suis allé chez le médecin - il dit que c'est normal, le trou guérit comme ça. Et l'odeur est désagréable. Je bois des analgésiques, mais rien n'y fait. Sa joue est gonflée et son oreille et sa tête sont douloureuses. Que devrais-je faire?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Le premier et le deuxième jour après le retrait, il peut y avoir des douleurs sévères qui entrent dans l'état normal. Cependant, tout dépend de la qualité de la suppression elle-même. Par exemple, il y a des situations où les symptômes «crient à l'oreille» à la personne qui a retiré la dent, qui:

      1. Toutes les dents ne sont pas enlevées - racine ou racines laissées;

      2. fragments laissés ou parois carieuses de la dent;

      3Un granulome ou un kyste est partiellement enlevé ou pas complètement extrait;

      4. Le trou est tellement "ruiné" que les bords du tissu osseux font saillie vers l'extérieur et augmentent le syndrome douloureux et d'autres moments désagréables ...

      C’est pourquoi vous ne voulez pas dire sans équivoque qu’il vaut la peine d’y goûter les premiers jours, car je ne connais pas le niveau de votre médecin. Je ne peux donc pas vous encourager sans inspection. Si votre médecin dit que tout va bien, il y a peu d'options:

      1. Pour prendre sa parole et attendre le temps au bord de la mer, tolérer et espérer pour le mieux;

      2. Adressez-vous à un autre médecin et vérifiez le trou en même temps - sur le professionnalisme de votre médecin.

      Personnellement, je choisirais le dernier, mais c'est à vous de décider. La santé!

      Répondre
  97. Olga:

    Bonne journée! Hier, on m'a enlevé une dent, un cinq du bas à gauche, le médecin a dit qu'il n'était pas nécessaire de trop rincer, sauf avec du furatsilinom et de la camomille. La dent a été retirée sans douleur, cela ne m'a pas fait mal, c'était juste un mur avec un plombage et elle est tombée - en bref, c'était égal à la gomme. Mais quand le médecin l'a regardé, il l'a persuadé de l'augmenter pendant longtemps, et je lui ai dit que j'avais mal en quelque sorte. Eh bien, il a examiné la dent suivante et a dit qu’il pouvait se plaindre de la dent suivante, caril y a des petites caries. Et pourtant nous l'avons supprimé. Mettez un coton-tige et lâchez-vous, n'a pas dit quand le recracher. En une heure, j'ai craché un tampon et je l'ai suivi, puis il a saigné, craché du sang pendant très longtemps, même rincé à l'eau claire. Quand j'ai commencé à m'éloigner de l'injection, la douleur a commencé à me tourmenter, j'ai même regretté d'avoir enlevé la dent, car Il ne m’a pas trop torturé, craignant seulement de l’enlever plus tard.

    Aujourd'hui, je me suis réveillé et ma joue était légèrement enflée. On ressent une sensation de flux sur le chewing-gum, mais ce n'est pas visible. Les dents voisines ont fait mal, la joue a fait mal, à l'endroit où elles ont reçu l'injection, il n'y a pas de température, mais il n'y a pas non plus de caillot sanglant. À cet endroit où il devrait y avoir un trou, quelque chose de blanc, même un peu grisâtre. Il y a une odeur et lorsque vous avalez, vous ressentez un goût de sang dans la bouche. Et il semble qu'il s'agisse d'une dent normale, qui est un peu caricaturée, où une dent a été arrachée, comme si un fragment de dent dépassait - peut-être que le médecin n'a pas tout enlevé pour moi?

    Je me suis rincé aujourd’hui avec une solution de permanganate de potassium, car il n’ya ni camomille ni furatsilina, et j’ai peur de le rincer avec du soda et du sel. Quand une dent a été retirée auparavant, ce n'était pas le cas, bien qu'elle ait été rincée avec du soda et que tout allait bien.Que pouvez-vous conseiller? J'ai juste peur de retourner chez le médecin parce qu'il recommence à ramasser des médicaments là-bas ... Je m'inquiète beaucoup. Ou peut-être que cela devrait être le cas, bien qu’aujourd’hui, c’est seulement un jour après que je n’ai plus aucune dent. Il n'y a pas de douleur particulièrement palpable dans la gencive, mais juste un peu d'inconfort, comme si j'avais un bonbon sur la joue et que quelque chose interférait au bas de la gencive. J'ai vraiment besoin de conseils - que faire? Aidez-moi, docteur! Merci beaucoup

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Cela vaut certainement la peine d'aller voir votre dentiste. C’est loin d’être une alvéolite (jusqu’à présent), mais selon votre description, le puits n’est pas très bien formé: il peut y avoir des fragments de parois de la dent après le retrait ou des arêtes vives des alvéoles qui doivent être corrigées. Il convient de garder à l'esprit qu'avec ces aspects négatifs, le risque de développer des alvéolites 3 à 4 jours après le retrait est assez élevé. Si, après l'examen, le médecin ne voit rien nécessitant une intervention urgente, au moins vous serez calme pour une guérison en bonne santé.

      En ce qui concerne le rinçage avec du permanganate de potassium, de la soude, du sel - cela ne serait pas conseillé. Cela affecte négativement le caillot de sang dans le puits.Laissez votre médecin après l'inspection va ajuster et recommandations.

      Répondre
      • Olga:

        Bonsoir! Merci d'avoir répondu, demain j'irai chez le médecin. Aujourd'hui, la température était de 37 ° C, l'odeur était présente, la tumeur ne dormait pas, même le temple faisait mal un peu. Il n'y a pas de douleur particulière dans le trou, mais le chewing-gum fait mal, même si j'ai bu l'analgésique. Tous ces jours, j'ai fait des bains avec du bouillon d'herbes au thym - cela semblait être plus facile, mais cela ne servait à rien. Pour être honnête, j'ai peur de voir un médecin ...

        Merci encore, je signerai demain si je reste en vie après le dentiste ...

        Répondre
      • Olga:

        Bonjour, Svyatoslav Gennadyevich! Je suis terrifié, ou peut-être que je ne comprends pas quelque chose. Je suis venu à la réception aujourd'hui, j'ai fait la queue, j'ai dit au médecin que j'avais la fièvre 37 depuis hier, que la tumeur ressemblait à des bonbons, que tout est gonflé et désagréable, et le trou. Il m'a répondu, bien sûr, il a inspecté le puits, il ne voit pas les alvéolites, mais il doit prendre une photo, à savoir une dent, car il soupçonnerait que toute la tumeur pourrait provenir de lui. Et j'ai supprimé 5, mais il dit que 4 dents et 5, qui ont été supprimées, seront visibles sur la photo. Puis il dit: rincer à la camomille, furatsilinom, et même numériquement prescrit de boire 2 fois par jour, je dois le boire pendant 7 jours.Qu'enlever la tumeur n'a pas dit comment tuer la douleur - aussi. Je ne peux pas prendre de photo, il n'y a pas de film à l'hôpital, nous avons un quartier et il n'y a pas de temps pour aller en ville non plus, vous ne quitterez plus votre travail.

        J'ai une question, que va vous conseiller de faire? Et si le chewing-gum est envahi par la végétation, et après l'instantané, lorsque je le fabrique, quelque chose se trouve dans cette dent, que se passe-t-il - devra-t-il couper à nouveau le chewing gum? Pour être honnête, je ne survivrai pas à cela. Oui, même aujourd'hui, je me brossais les dents et il est tombé accidentellement, comme je l'ai écrit dans d'autres messages, quelque chose de blanc. Mais le fait est qu'il reste un peu de ce blanc-jaune dans le trou - probablement, il n'a pas été complètement lavé ... N'est-ce pas dangereux? Si je comprends bien, il est nécessaire que le trou soit fermé. Autour du trou, les gencives sont enflammées. Docteur, eh bien, aidez-moi, eh bien, conseillez les remèdes à la maison, je ne sais pas. Si nos médecins ne veulent pas être guéris, alors au moins, vous voulez de l'aide. Et est-il possible de remplacer ce numérique par un autre médicament, j’ai mal au ventre et j’ai peur des effets secondaires, car J'ai lu sur les revers ... Merci, je suis impatient de vous entendre.

        Oui, aussi, le médecin a dit: à quel point ce sera mauvais, alors vous viendrez à la réception. Pour être honnête, je suis désolé pour l'expression «ofigel», cela signifie que je suis tourmenté depuis le 22 février, attendu pour lundi, arrivé avec douleur et il me dit toujours si vous vous sentez mal.Oui, je me sens très mal, ils s'en moquent ... J'en ai assez de la douleur, d'une névrose. Merci beaucoup

        Répondre
        • Svyatoslav Gennadievich:

          Bonjour Le fait est que dans les cas difficiles, le diagnostic des applications est nécessaire, et non le raisonnement de ma correspondance - peut-être ceci ou autre chose. De toute évidence, le dentiste ne sait pas quoi faire avec vous: soit le cas est compliqué, soit le médecin ne peut tout simplement pas vous aider en raison des circonstances (l’absence de film radiographique renforce mon hypothèse selon laquelle le médecin est connecté à la main) . Il faut deviner en quelque sorte et à lui sur un café épais. C'est la mauvaise tactique.

          S'il est important de vérifier le trou de la dent extraite et la dent adjacente adjacente, il est alors nécessaire de vérifier, il n'y a pas d'autre moyen. En ce qui concerne les rendez-vous: l'automédication quand on ignore la vraie cause de la douleur, de la température et de l'œdème est très dangereuse. La meilleure façon de procéder consiste à prendre des photos, à obtenir une consultation qualifiée en personne auprès d'un autre chirurgien dentiste ou maxillo-facial (et non du médecin chez qui vous êtes allé), à ajuster les rendez-vous et à continuer à vivre en paix.

          Répondre
          • Olga:

            Bonne journée! J'ai finalement pris une photo.Une dent qui a été enlevée - j'ai moi-même vu que la gomme était propre. Je suis allé chez un autre médecin, il m'a dit que j'avais un kyste sur la 4ème dent (je l'avais déjà) et j'ai supprimé 5 ku. Je lui dis, que faut-il alors faire d'une résection, ou comment? Et il m'a répondu: pourquoi la résection, il faut ouvrir l'ancienne obturation et, grosso modo, ouvrir la dent en quelque sorte enlever ce kyste. Et puis, dis-je, je vais mettre un remplissage temporaire, puis un remplissage normal, et immédiatement je dois mettre une couronne.

            Pourquoi ai-je besoin de tout ça? Si, comme le disait le premier médecin, j’ai une petite carie là-bas, c’est peut-être simplement pour la soigner à nouveau et c’est tout? Et celui-ci dit que c'est pour cela que vous avez une tumeur et une température, que lorsque la dent a été retirée, il y avait de la place pour du pus sur 4 pour mon 5 puits. Et je lui ai dit: pourquoi, quand je n’ai pas encore enlevé une dent, il n’y avait pas de tumeur, rien, je n’aimais pas tout. Je lui ai dit que j'y penserais. Et il m'a dit: il n'y a pas de temps pour réfléchir, ta joue peut être brisée à tout moment. En bref, j'ai compris que ce médecin voulait me prendre plus d'argent et qu'elle se faisait des clients. Il vient dans notre village pour 2 jours et il guérit à l'hôpital et à la clinique même de la ville ...

            Mais, pour être honnête, quand je clique sur 4 ku (une dent dans laquelle se trouve un kyste), ça me fait mal, ça réagit. Et donc, si je mange et bois chaud, il semble que ce ne soit rien.Mais s'il y a vraiment un kyste, faut-il encore enlever la dent? Je ne survivrai pas à cela. Et j’ai aussi regretté d’avoir supprimé le 5-ku - peut-être qu’il serait possible de marcher ainsi pendant un moment, puis, lorsque les finances seraient apparues, puis de l’augmenter ... En bref, moi, le médecin, je suis probablement contrarié. est à blâmer.

            J'ai une question: que me dites-vous d'un autre médecin qui, par exemple, a vu que j'avais un kyste sur une dent? Je viens de me rappeler qu’il était une fois un kyste, que mes gencives étaient coupées et que tout était nettoyé puis cousu ... Merci pour la réponse, je vais attendre.

            Oui, aussi, cet autre médecin m'a conseillé de me rincer la bouche à la chlorhexidine, à la décoction de grenade et à la pommade d'aspira à la propolis ... Mais pourquoi en ai-je besoin? La tumeur semble s'être affaissée, il n'y a pas de température. Merci encore pour la réponse.

        • Svyatoslav Gennadievich:

          Bonjour Je pense que cela n'a aucun sens pour vous de paniquer maintenant. Mon conseil à vous: prenez une photo et envoyez-la moi (au mail du site), et je vérifierai s'il y a un kyste ou pas. Peut-être avez-vous raison. S'il n'y a pas de symptômes d'un processus inflammatoire actif, il n'y a aucune raison de vous rincer avec tout ce que le médecin vous a prescrit, la pommade peut également être superflue.Vous pouvez utiliser la décoction de camomille pour rincer ou la décoction de sauge, de sorte que les aliments ne contaminent pas le trou - et rien de plus. Assez de temps a déjà passé pour craindre que le trou se comporte négativement. Et à propos du 4 douteux, je dirai encore une fois que vous devriez obtenir une photo et me la montrer, pour ne pas y penser.

          Répondre
  98. Sergey Y.:

    Bonjour, il y a six mois, j'ai enlevé une dent, tout est parti, mais littéralement, avant-hier, il y avait une forte douleur à cet endroit. Je suis allé chez le médecin - il s'avère qu'il y avait une racine qui a commencé à s'infecter. Il enleva la racine, la douleur diminua mais l'enflure au sommet ne disparut pas avant 3 jours déjà, ses dents lui faisant mal (douleur douloureuse, lancinante). Je fais des bains avec une solution de soude. Dis moi quoi faire? Je ne peux pas me rendre à l'hôpital parce que je suis dans la taïga au travail. Merci d'avance.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour L'alvéolite (si c'est le cas) est difficile à traiter à la maison sans traiter le puits et créer un caillot sanguin. Cependant, si vous êtes dans de telles conditions extrêmes, trouvez des pommades anti-inflammatoires appropriées. Pour le rinçage de meilleures décoctions d'herbes (camomille, sauge). Des pommades ou des gels anti-inflammatoires pour les gencives, Holisal, Metrogil Dent et Terracycline Ophthalmic 1% peuvent être appropriés (bien que les instructions ne prévoient pas de traitement pour les alvéolites,mais peut convenir dans vos conditions). Ces recommandations ne sont que dans le contexte de l'impossibilité de demander de l'aide - pas plus! Lorsque la détérioration - urgent au dentiste de l'aide professionnelle.

      Répondre
  99. Elena:

    6 mars, enlevé les deux dents antérieures supérieures. Le soir, un œdème est apparu et l'un des puits s'est enflammé. Le 9 mars est allé chez le médecin. Nommé solcoseryl et bain Miramistin. L'œdème diminue, mais la douleur est parfois infernale. J'avale les kétans. Le trou est sec. L'œdème est resté au bord des gencives. Que pouvez-vous faire d'autre? Je suis fatigué, je ne peux ni manger ni boire.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Parmi les médicaments, je ne peux rien vous conseiller, car un traitement à distance peut même être dangereux (dans de telles situations, un examen interne est nécessaire). Si vous parlez d'un «puits sec», indiquant qu'il n'y a pas de caillot, l'absence de caillot est presque toujours la cause de la douloureuse guérison du puits. Surtout si ses bords osseux sont exposés. C'est pourquoi il est si important de former un bon caillot sanguin à temps. En option, rendez-vous chez un autre dentiste et demandez le curetage du trou (effectué sous anesthésie locale s'il n'y a pas de contre-indication).La formation d'un caillot et le traitement correct du trou avec une diminution de sa lumière aideront rapidement dans cette situation, et des fonds supplémentaires provenant de médicaments ne pourront devenir que des aides indirectes. Souvent, au cours du curetage, le médecin trouve des fragments de parois carieuses de la dent extraite, des parties de racines, des arêtes vives des alvéoles, des granulations, etc. Ils créent souvent des obstacles pour une cicatrisation confortable du trou: alors que le corps essaie de se débarrasser lui-même des "déchets", gaspillant des ressources immunitaires, le niveau de réaction inflammatoire dans la zone de retrait augmente de manière significative, ce qui entraîne un gonflement des gencives, une douleur intense et même une température élevée jusqu'à 3-5 jours et plus Parfois, les fragments sortent d'eux-mêmes et le trou est douloureux, mais cela guérira tout seul.

      Répondre
  100. Irina:

    Bon après-midi, on m'a enlevé une dent de la mâchoire inférieure, 5 jours se sont écoulés. Il n'y a rien de suspect dans le trou, mais le chewing-gum est gonflé et la tumeur ne s'affaisse pas et ne tire pas. Mais dans le trou il n'y a rien, le pus, aussi, ne peut pas voir. Comment cela peut-il être guéri sans médecin? Comment se rincer?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Sans médecin, le soi-disant «puits sec» est difficile à guérir par lui-même et il ne serait pas très correct de commencer un traitement sans diagnostic.Soudain l'alvéolite commence? Une option adéquate peut être une consultation avec un dentiste, non seulement pour sélectionner un complexe de médicaments, mais aussi, éventuellement, sous anesthésie, pour former (rafraîchir) un puits de sorte que sa guérison se produise sans symptômes d'inflammation infectieuse. Ainsi, choisir un traitement à domicile sans diagnostic ni examen par un médecin constitue un risque de préjudice direct. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  101. Marina:

    Bonjour, hier matin, j'ai enlevé la dent supérieure avant (si je ne me trompe pas - 2, qui se trouve devant les yeux). L'enlèvement a été difficile, j'ai été détenu pendant environ 20 minutes. Expliqué cette racine très épaisse. La dent s'est constamment émiettée. Je suis assis sur Ketanov depuis un jour - une douleur douloureuse, en particulier du côté de la dent adjacente. La couleur des gencives ressemble à de la saleté gris-jaune et elle commence à gonfler. Je dois travailler demain soir, puis le jour de congé. Que peut-on sauver? Merci d'avance.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Le fait est que, selon vos symptômes, il existe une suspicion d'alvéolite. Sans l'intervention d'un médecin, il est difficile de décider quoi «économiser». Je suis particulièrement inquiet à propos de l'apparition d'alvéolites dans un laps de temps aussi court: peut-être que des fragments ou des parties de la racine sont laissés par le médecin dans le trou et provoquent des sensations douloureuses et d'autres symptômes: œdème, plaque jaune grisâtre, etc.Assurez-vous de consulter le médecin, même si c'est un week-end. Dans les grandes cliniques et les hôpitaux régionaux (polycliniques), il y a toujours des dentistes sur appel qui peuvent recevoir et vous aider dans votre profil. Ici, c'est l'aide professionnelle qui compte et non l'automédication. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  102. Katya:

    Svyatoslav Gennadievich, bonjour! J'ai lu vos réponses avec intérêt (je n'ai pas encore tout lu) et cela est devenu intéressant - que recommandez-vous habituellement à vos patients pour le rinçage et / ou les bains après l'extraction de la dent? Si j'ai bien compris, la soude est une variante controversée, la chlorhexidine est agressive et que se passe-t-il d'autre? 🙂

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je suis heureux que vous soyez un fan de mes œuvres)) Merci beaucoup. Si on peut parler, c’est la masse de rinçages et de bains après extraction dentaire. Cependant, selon un chirurgien faisant autorité et maxillo-facial (implantologue) connu dans son entourage, le rinçage et le bain sont plus des inconvénients après une extraction dentaire que des avantages. Bien que ce médecin au cours de sa carrière médicale (environ 15 ans) a changé à plusieurs reprises leurs opinions. C'est tout à fait normal. Et ainsi - pour le rinçage peut être utilisé comme remèdes populaires (décoctions de camomille, sauge, écorce de chêne, eucalyptus, etc.), et des médicaments (furatsilin, Miramistin,Stomatofit, etc.). En ce qui concerne l'agressivité de certains moyens - soude, permanganate de potassium, chlorhexidine - je peux dire que tout dépend de la concentration, de l'exposition, des moments individuels et des contre-indications. Bien sûr, de nombreux médicaments de ce type peuvent comporter de nombreux risques, mais comme de nombreux médecins continuent de les prescrire et que les patients dentistes écrivent sur le forum qu'ils «se sont rincés et que tout allait bien», ce qui signifie que ces techniques ont droit à la vie.

      Quant à moi, je recommande de faire des bains de bouche avec des décoctions de camomille (sauge) jusqu'à 6-8 fois par jour (le plus souvent, le meilleur) au cours des 1-2 premiers jours suivant l'extraction d'une dent, puis le troisième jour et les deux ou trois jours suivants. rinçage soigné après avoir mangé les mêmes moyens. En outre, il existe également un ensemble d'outils qui aident à surmonter le processus infectieux après l'extraction dentaire et aident le corps du patient: antibiotiques, antihistaminiques, analgésiques, anti-inflammatoires, etc. Tout est dans le témoignage et strictement individuel.

      Répondre
  103. Nikita:

    Bonjour Hier, le top sept a été supprimé. C'est la deuxième dent enlevée. La première fois, lorsqu'ils ont été retirés en dentisterie d'État avec de grandes griffes, tout le côté droit du visage était enflé et était resté assis sur Ketanov pendant plusieurs jours.Maintenant que tout est en ordre, après avoir éliminé toute douleur, je suis très surpris de ce résultat. Cependant, la nuit, on découvrit qu'il y avait un énorme caillot de sang dans la bouche (la première fois, ce n'était pas le cas). C'est très difficile à avaler, alors je l'ai un peu coupé parce que j'ai 4 dents. Mais il reste encore assez gros, si vous tâtonnez soigneusement votre langue.

    Du sang coule périodiquement si, par exemple, un éternuement ou autre chose du genre. Tourbillonnant ma joue. Et aussi bu un captopril pour soulager la pression.

    Est-ce que tout va bien dans mon cas? Attendre la cessation définitive des saignements ou aller chez un dentiste? Il semble que tout va bien, mais l'état est morose, je l'associe à un rhume (gorge, nez, j'ai probablement choisi une période d'élimination sans succès) et aussi parce que je souffre d'hypertension.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Dans l'hypertension, il est important de stabiliser la pression - sinon, un saignement retardé est un phénomène tout à fait naturel. Je suis également déconcerté par l'augmentation des saignements lors des éternuements: je suis certain que cela vaut la peine de vérifier auprès d'un dentiste pour la proximité du sinus maxillaire au fond du trou.En général, avec les saignements prolongés (ou réguliers) du puits, il ne vaut pas la peine d'attendre longtemps et d'espérer pour le mieux. Il est possible que vous ne connaissiez pas la cause exacte du saignement. Il est donc préférable de consulter un dentiste.

      Répondre
  104. Irina:

    Bonjour À la mi-février, la dent s'est fendue verticalement - les cinq premières. Je voulais l'enlever, mais le médecin a pris une radiographie et a dit que la racine était entière, a placé la languette de la souche sous la couronne. Sur un roentgen le quatre suivant, il découvrit un granulome, suggérant de le ré-canaliser. Après le traitement, je suis monté sur le mur pendant trois jours, les analgésiques n’a pas beaucoup aidé. Elle a insisté pour enlever cette dent. Trois semaines ont passé. Il y avait des douleurs douloureuses à la place des racines. Aujourd'hui, la nuit a mal dormi. Je sens un goût salé à la place du trou. Ganglion lymphatique élargi sous la mâchoire, douloureux. Sur le top cinq ça fait mal. Que pourrait-il être et que faire?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour La tactique du médecin était peut-être erronée en ce qui concerne la préservation des dents lors de la fracture radiculaire longitudinale, mais il est également possible que le trou situé à l'arrière-plan de l'alvéolite provoque des douleurs aux dents adjacentes, car des symptômes d'inflammation (douleur, gonflement, rougeur et etc.) C'est pourquoi il est important de prendre une photo du trou avec la dent traitée.Le chirurgien-dentiste et le dentiste-thérapeute doivent étudier le problème de manière exhaustive, évaluer le traitement, l'état du trou (s'il y a des fragments, des racines, etc.) et, surtout, évaluer l'état externe du trou lui-même. Pour ne pas commettre d’erreurs ni trop de travail, vous devez commencer par les diagnostics. Il n’ya aucune raison de supporter la douleur, car elle peut signaler une complication grave que vous pouvez facilement manquer, ce qui est difficile.

      Répondre
  105. Anonymous:

    Bonjour Il a enlevé une dent pourrie et un caillot de sang n'est jamais apparu. La dent a gémi pendant 2 jours, le troisième il est devenu plus facile. Maintenant, je regarde dans le trou - il y a de la noirceur au fond, c'est quoi? )

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il est possible que vous appeliez un caillot de sang bordeaux "noir". Bien que parfois dans le trou, il peut rester des restes de nourriture ou une patine grise sale avec des alvéolites. Ce dernier est toujours accompagné de symptômes très désagréables (fièvre, douleur, gonflement, etc.). S'il n'y a rien de tel, alors vous pouvez seulement suspecter un caillot de sang ou des débris de nourriture et présumer que le puits guérit normalement.

      Répondre
  106. Anonymous:

    Bonjour Hier, j’ai enlevé la dent inférieure - il semble que cela ne fait pas mal, la gencive s’est enflammée et a été retirée.Un jour plus tard, un caillot blanc s’y est formé, mais il n’est pas complètement blanc, cela m’embrouille. Mais il n'y a pas de douleur forte. Un peu mal. Dois-je m'inquiéter?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il me semble que vous n'avez rien à craindre car, à en juger par sa description, vous ne présentez aucun symptôme nécessitant la consultation d'un dentiste. Qu'en est-il de la couleur du groupe: pourquoi devrait-il être blanc? 🙂 Généralement, le point de départ des préoccupations est l’absence de caillot ou de caillot gris sale (noir), considéré comme une pathologie, comme symptôme possible de l’alvéolite (ou des effets d’un trou sec).

      Si la couleur d'un caillot est si importante pour vous, alors ce n'est généralement pas du tout blanc, mais des nuances jaune pâle ou rouges (bordeaux, par exemple). Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  107. De l'espoir:

    Bonjour La molaire inférieure a été retirée, une semaine s'est déjà écoulée et la douleur constante ne disparaît pas. Le puits purulent, les ganglions lymphatiques sont enflammés, les membranes sont douloureuses, comme si les oreilles étaient posées. Il n'y a pas de température, une ecchymose est apparue sur la joue à l'endroit du retrait, mais il n'y a pas de gonflement. Dis moi quelque chose.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il peut s'agir d'une alvéolite ou même d'une ostéomyélite du trou sur le fond de la lymphadénite. Assurez-vous de contacter immédiatement votre dentiste, car compte tenu des symptômes décrits par vous, il est important de réaliser un diagnostic précis dans le temps (et, si nécessaire, de traiter le trou, d'enlever les éventuels fragments de dent, les restes d'un caillot décomposé, de traiter le trou de manière antiseptique et de créer un caillot de sang complet de manière à ce que plus tard problèmes graves).

      Répondre
  108. Marina:

    Bonne nuit! J'ai enlevé la molaire inférieure, le même problème. Je rince, mais pas souvent. Je ressens une douleur désagréable et une sorte de floraison jaune. Dis-moi, s'il te plaît, que faire? Et le docteur a très peur!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour À en juger par votre description, il peut s’agir d’un état de référence et d’une alvéolite de départ. Les symptômes sont lents, il est donc probablement difficile de le dire. Il est préférable, au cas où, d'entrer en contact avec votre dentiste afin d'éviter toute excitation à ce sujet. Si vous dites que tout est en ordre, il vous suffira d'attendre la fin de cette période de transition pendant 2 à 3 jours supplémentaires. De plus, dans la plupart des cas, l’état général est considérablement amélioré et le puits est formé par l’étape de la guérison primaire.

      Répondre
  109. Julia:

    Bonjour Je ne sais plus quoi faire ... Aidez-moi, s'il vous plaît!

    Le 16/04/17 (il y a deux semaines) dans la dentisterie «cool» de Tcheliabinsk, on m'a retiré le «cinq». Auparavant, les huit avaient été supprimés - il n'y avait pas de problèmes et ne supposaient donc même pas que cela pouvait être. Le retrait a été très traumatisant: la racine a craqué et s'est émiettée, le chirurgien a gâché mon palais et mes gencives lorsque son instrument s'est cassé ... Puis il a mis une éponge avec un médicament (ne contenant pas d'iode, car j'étais allergique à l'iode), a indiqué que le caillot n'était pas formé, et Par conséquent, l'éponge restera trois jours, après quoi elle se dissoudra. Envoyé à la maison. Après cela, pendant très longtemps, les saignements ne se sont pas arrêtés pour moi (je ne pouvais pas m'éloigner de l'hôpital pendant une heure et demie - je l'ai craché, parce que ça saignait pendant une journée). Le saignement a probablement emporté l'éponge ci-dessus, car le soir du 17/04/17, j'ai senti une odeur de trou. Les douleurs après le "retrait" de l'anesthésie étaient très vives, des claquements sous les yeux et à l'oreille, mais la douleur et la mobilité des "quatre" voisins en bonne santé étaient particulièrement alarmantes.

    Le 19/04/17 s'est tourné vers un chirurgien sur le lieu de résidence (j'habite à 200 km de Chelyabinsk et je ne pouvais donc pas me rendre immédiatement chez le même chirurgien qui avait extrait une dent).Sur le lieu de résidence, le chirurgien libre de l'époque "soviétique" m'a nettoyé le trou sous anesthésie à la "lidocaïne" (c'était douloureux, ma tête tournait), l'a nettoyé à l'aide d'une seringue, a mis un bandage avec un streptocide pendant 20 minutes et a déclaré que tout allait guérir ... Après cette manipulation tout devenait encore plus "viré", la douleur s'intensifiait chez les "quatre" voisins.

    Le même jour, le 19/04/17, je me suis tourné vers un dentiste rémunéré au lieu de résidence. Ils ont pris une photo, ont retiré le fragment détecté du périoste. Elle a expliqué que le trou est tout simplement énorme pour les "cinq", qu'il fallait le suturer, que les racines des dents voisines et l'os de la mâchoire étaient visibles, et que le "4-ka" était vraiment mobile. Elle a également mis un pansement avec de l'iodoforme (malgré mes allergies, ils ont juste décidé de tenter leur chance, car elle n'avait aucun autre médicament). Ses recommandations étaient les suivantes: rincer avec du furatsilinom, boire de l'azithromycine et attendre la guérison. À ce moment-là, tout me faisait mal: le palais, les gencives, les sinus, les sourcils - toute la moitié du visage du côté de l'extraction dentaire.

    Ensuite, j’ai commencé à endurer deux semaines avant que j’ai eu l’occasion d’aller «sur le continent», chez ce chirurgien à qui on a enlevé une dent… Je ne pourrais pas vivre sans «argent» toutes ces deux semaines, car il a seulement aidé, l’ibuprofène n’a pas anesthésié. J'ai lavé le puits avec une seringue contenant du furatsilin, en y injectant "Miramistin".En général, les bords du trou avaient cicatrisé, le gonflement sur le site de la dent extraite avait disparu, mais le Quartet et le léger gonflement et rougeur au-dessus étaient inquiétants.

    Le 29/04/17 est venu à la réception dans la dentisterie "cool") j'ai fait cette "procédure terrible" quand ils cassent les murs du trou sous anesthésie. Les vêtements du trou étaient «stagnants», ils frappaient déjà quand ils sont tombés dans le plateau. Le médecin a dit que mes souffrances avaient cessé maintenant, puisqu'il avait tout nettoyé, enlevé le tissu mort et déposé la turonde avec Levomekol. Dans ce cas, le saignement était à nouveau fort. Il a dit que la turunda resterait pendant deux jours, après quoi il faudrait la changer. J'ai déjà eu connaissance de ce problème, je n'ai rien mangé, je n'ai pas bu, je n'ai pas rincé ... Le lendemain (j'étais encore à Chelyabinsk ce jour-là), j'ai décidé d'aller rendre visite au chirurgien (au cas où). MAIS il a dit qu'il n'y a plus de caillot, car il n'y a pas de turunda avec des médicaments. Et il est tombé, semble-t-il, encore une fois avec du sang, puisque je ne le sentais pas du tout. Puis le chirurgien me posa à nouveau une turunda avec Levomekol, disant qu'elle resterait là pendant quatre jours, car il n'y aurait plus de sang. Après cela, selon lui, je dois rendre visite au dentiste pour une durée indéterminée.lieu de résidence (je n'ai plus eu l'occasion d'organiser un week-end et de vivre à Chelyabinsk) pour poser une turunda à Levomekol ...

    MAIS !!! Turunda avec Levomekol n'a pas duré une demi-journée! Et ce malgré le fait que je n'ai pratiquement plus rien mangé, essayé de ne pas boire, pour ne pas la toucher. Mais elle vient de tomber du trou. Dans le même temps, je préciserai que le trou est toujours énorme: profond, jusqu’à la mâchoire et large, la gomme externe «se lie déjà».

    En conséquence, c’est le week-end chez nos dentistes locaux (je vis dans une petite ville) et je ne sais pas quoi faire de mon «trou sec». Le chirurgien a déclaré qu'il était absolument impossible de le laisser vide car l'os avait déjà commencé à s'effondrer. Mais que puis-je faire avec elle quand il n'y a aucune possibilité d'aller chez le dentiste? J'ai acheté Levomekol, mais je ne l'ai pas trouvé dans une pharmacie spéciale, mais seulement pour usage externe, j'ai acheté Solcoseryl et Metrogil Dent, des bandages stériles ... prenez peut-être une chance et mettez moi-même l'un de ces onguents ? Mais j'ai peur de faire l'auto-traitement déjà. La gomme à l'extérieur du trou est devenue très fine, se pliant dans le vide jusqu'à l'os même de la mâchoire,Le «quatre» suivant fait mal lorsque vous appuyez légèrement dessus, la gencive recouvrant les quatre est enflammée et douloureuse, le palais fait de nouveau mal (cela semble être après l'anesthésie). Quand on marche à chaque pas, la douleur «actuelle» est sous l’œil ... Je demande conseil, je ne sais plus où se précipiter ((

    Mise à jour du 07.05.17. Et bonjour encore! En attendant une réponse, je vais ajouter que pour le moment, c'est-à-dire le 05/05/2017, trois semaines après le retrait de la dent, je n'ai toujours aucune amélioration. Sur la recommandation du chirurgien, j’ai demandé au dentiste de ma ville de faire les pansements - de poser une turunda avec du lévomécol (j’ai acheté le lévomékol habituel pour un usage externe, étant donné que je n’ai rien trouvé et que je ne sais pas s’il en existe un autre). Dans le même temps, ce dentiste estime que le trou doit être ouvert, car sous la turonde (si elle est laissée longtemps), tout va pourrir. Mais j'ai cette turunda depuis longtemps et ne tient pas: un maximum de une demi-journée, puis tombe de mon énorme trou. La guérison n'a pas progressé jusqu'à présent: les gencives et le palais au-dessus du trou et de la dent adjacente sont toujours enflammés, vous avez mal lorsque vous appuyez sur les gencives. Le trou est profond et ne guérit pas de l'intérieur. En marchant etc. - "Streaming" sous les yeux dans les sinus ... dit le dentiste,qu'elle soit à nouveau tirée de l'extérieur et sur les côtés et à l'intérieur d'un canal profond dans le chewing-gum ... En général, il y a quatre jours de vacances à venir, et je suis resté même sans pansement, uniquement parce que je peux me «pousser» Levomekol.

    Je suis vraiment impatient de recevoir des conseils: que dois-je faire dans cette situation, étant donné que je ne peux pas me rendre «sur le continent» dans les deux prochaines semaines. Comment faire le bon choix: fermer le trou ou pas? Levomekol ou autre chose à poser? Boire un deuxième antibiotique? Est-il vraiment nécessaire de refaire le «curetage»? Est-il vrai que lorsque le trou est ouvert, l'os va s'effondrer? Combien de temps faut-il pour déposer une turunda (si cela est nécessaire) avec le lévomécol et à quelle fréquence?

    Toujours très inquiet à propos de la possibilité supplémentaire d’installer des implants dans mon cas (vu à quel point ce trou guérit)?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Désolé pour la réponse lente et merci pour la description détaillée. Il n'y a aucune information permettant de savoir si la quatrième dent a été blessée lors du retrait de la cinquième. Cela pose quelques difficultés pour émettre des recommandations. L'imagerie diagnostique ne ferait pas de mal non plus.Y avait-il des images du trou pour analyser le sérieux de ce qui se passe? Si c'est le cas, vous pouvez les envoyer à l'adresse mail du site, et je vais commenter.

      La proximité du sinus maxillaire dans le contexte d’une intervention traumatique donne certains des symptômes dont vous parlez. Lorsque le trou est si "violé", il est tout à fait possible d’envisager une telle variante comme une lésion du bas du sinus, même si elle est insignifiante.

      En ce qui concerne la question des implants: je soupçonne que, compte tenu de l'état du trou, une élévation du sinus peut être nécessaire. Je pense que la suture du puits était nécessaire immédiatement, si l'extraction était si difficile, et non pas de "pousser" la turonde avec le médicament dans le puits, mais de replanter l'os artificiel, car une nouvelle implantation est attendue. Un gros problème que vous avez créé concerne beaucoup de petits et moyens moyens qui endommagent fréquemment le trou.

      En ce qui concerne les médicaments: à distance, sans examen ni compréhension de toutes les nuances de la situation clinique, les médicaments ne sont pas prescrits - c'est tout simplement dangereux. En ce qui concerne la formulation des pommades et des gels - ici encore, tout est individuel. Se laisser guider uniquement par le fait que la pâte dentaire Metrogil Dent ou Solcoseryl est indûment indiquée sur les indications «après l'extraction de la dent» de manière imprudente, même si elle conduit souvent à un effet positif.

      Je recommande de rechercher un spécialiste intelligent - par exemple, un chirurgien de l'implant maxillo-facial qui vous examinera et vous indiquera en même temps les options pour une installation ultérieure de l'implant.

      Répondre
  110. Anna:

    Bonne nuit La dent inférieure a été enlevée, un trou sec s'est formé, l'inflammation a disparu. Je suis allé chez le dentiste, le médecin a nettoyé le trou, mis dans le médicament et dit que ça allait se résoudre tout seul. Cela fait un jour et demi et je suis très inquiète de la douleur palpitante des gencives. Dites-moi, s'il vous plaît, est-ce normal ou est-il urgent de consulter de nouveau le médecin? Merci

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour C’est bien que vous ayez consulté un médecin à temps - il est important que le caillot soit présent au stade de la guérison, car tout va plus vite et plus à l’aise. Cependant, une fois le puits perturbé pour son propre bien, ce calme ne vient pas si vite. J'espère que le médecin vous a averti que le lendemain du curetage, il est généralement nécessaire de prendre des analgésiques (le lendemain, en fonction de la situation). Et parfois, l'utilisation d'antibiotiques et d'antihistaminiques est importante (si indiqué). La mise en œuvre de recommandations claires donne une chance de reprendre le service en quelques jours, mais en un jour, cela se produit très rarement: après tout, il y a une blessure à la bouche et toutes les personnes ont des seuils de douleur différents.

      Je vous conseille de consulter à nouveau votre médecin si, dans les 3 jours qui suivent le curetage, il n’ya aucune tendance à réduire la douleur de manière aiguë.

      Répondre
  111. Ksenia:

    Bonjour Il y a trois jours, la dent supérieure, la septième, a été retirée. Le lendemain de l'enlèvement a commencé à tomber caillot. J'avais peur parce que je ne savais pas quoi faire. J'ai rejoué tous mes parents, tout le monde s'est moqué de moi, j'ai paniqué et j'ai conseillé de rincer, mais j'ai trempé un pansement avec de l'eau tiède et je l'ai mis dans le trou. Le caillot s'est finalement retranché. Pour le moment, le trou semble aller bien et ne gêne pas, mais les gencives sur le côté de la joue sont légèrement enflées et deviennent blanches. Vaut-il la peine, dans cette situation, de provoquer la panique et de courir chez le médecin?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Ne paniquez pas, car, selon votre description, il n'y a pas lieu de s'inquiéter: la grosseur n'est pas détruite, elle ne «tombe» pas, il n'y a ni douleur ni température, et un petit gonflement des gencives dans la zone de la dent extraite est presque toujours présent. En ce qui concerne le "blanchiment" des gencives, il est possible que la tension habituelle des gencives soit présente, mais il convient de regarder directement la bouche pour comprendre la véritable cause.

      Si cette situation vous inquiète tellement, vous pouvez vous adresser à un médecin pour un bilan de santé (au moins par souci de calme supplémentaire). Mais il n'y a aucun besoin urgent de cela à ce stade de la guérison du trou.

      Répondre
  112. Elena:

    Bonne journée! Merci à votre site pour les conseils. J'ai enlevé les restes d'une dent de sagesse. Le deuxième jour, sans le savoir, j'ai sorti des morceaux blancs de nourriture du trou et c'était très probablement un caillot. J'ai lu sur votre site Web que vous aviez un besoin urgent de consulter un médecin, afin que ceux-ci grattent le trou et forment un nouveau caillot. Je suis allé chez le dentiste rémunéré (elle était proche) - ils ont fait une injection, nettoyé le trou et y ont mis des médicaments, de sorte que, apparemment, un caillot se soit formé sans inflammation. Un caillot s'est formé, oui. J’ai fait très attention, je n’ai pas rincé, je n’ai pas mangé de ce côté-là, je n’ai rien cueilli ... Mais le caillot a quand même «flotté» hors du trou en se brossant les dents de l’autre côté le 4ème jour du jour du prélèvement et le 3ème jour après la formation re coagulation.

    Nous sommes aujourd'hui 5 jours après le déménagement initial. Dans la matinée, je suis allé chez le chirurgien qui a retiré la dent, il a regardé, il a dit que, très probablement, une partie du caillot restait au fond du trou, elle portait un bandage avec «une médecine française coûteuse» - hésitait à demander le nom.Ils ont dit, si nécessaire, faire des bains avec du thé, comme je suis allergique aux herbes. Le trou était étroit, pas enflammé, la douleur était un peu douloureuse et tolérable, maintenant il n’est plus du tout (le médicament soulage-t-il la douleur dans le trou ou tout est-il si bon et ne devrait-il plus faire mal?) J'ai été surpris qu'ils aient dit que le trou se guérirait tout seul (???) poussez la gaze avec un médicament.

    Dites-moi combien de jours je ne peux pas m'inquiéter de trouver une gaze avec un médicament dans le trou? Combien de jours doit-elle rester là? 5-10 jours? Et si la gaze est expulsée et que le trou reste profond et vide, pas prolongé? .. Merci d’avance.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Si la situation s'améliore tous les jours et qu'aucun symptôme n'interfère avec une vie normale, il n'y a alors aucun intérêt à consulter un médecin maintenant: il vous suffit de suivre correctement ses conseils. À propos de la «gaze avec un médicament» - beaucoup de choses dépendent du type de médicament utilisé (le temps passé en contact avec la plaie est prescrit dans les instructions relatives au médicament). Habituellement, les corps étrangers sont en réalité indépendamment poussés hors du trou alors qu'il guérit.Et le trou ne restera pas vide et profond, car le tissu se forme à partir du fond pendant la guérison.

      Répondre
  113. Christina:

    Après le retrait de la dent inférieure (après la canine), je ressens une douleur lancinante. L'œdème était déjà endormi et à l'intérieur du trou, je remarque une floraison blanche, est-ce normal? Conseiller quelque chose!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Selon votre description, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, car il y a presque toujours une floraison blanchâtre ou jaune pâle dans la zone du puits. Et comme l'œdème est endormi, il n'y a pas de température (vous n'avez pas indiqué), la douleur peut être attribuée aux caractéristiques de guérison et d'irritants qui affectent périodiquement la plaie - en commençant par la mécanique (nourriture solide) et se terminant par la température (froide, chaude). Par conséquent, je vous recommande d'être patient et de suivre les recommandations de votre médecin. Il n'y a encore rien à craindre.

      Répondre
  114. Julia:

    Bonjour Mardi, la dent inférieure a été enlevée, le retrait était difficile, les racines ont été cassées avec un marteau. Ils ont mis un coton-tige, dit de cracher dans 20 minutes et en aucun cas, ne rincez pas la journée. J'ai craché, est venu la dame, tout était dans le sang. Ne pas rincer, ne rien manger.Beaucoup a commencé à faire mal, et donc 3 jours. Puis il a commencé à palpiter, j'ai rincé avec une solution de soude et de sel, mais la douleur ne s'est pas apaisée. J'ai regardé dans le miroir - j'ai tout dans le trou jaunâtre. J'ai essayé de le nettoyer avec un coton-tige, et il me semble que c'est du pus. Que faire Aujourd'hui c'est samedi.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je crois que vous avez une plaque standard sur le fond de la guérison du trou - très probablement, cela n’a aucun rapport avec le pus. Cependant, le retrait a été effectué selon une méthode assez rigide, qui conduit souvent à des plaies volumineuses nécessitant des soins particuliers, sinon elle conduit souvent à des alvéolites et à d'autres complications. S'engager indépendamment dans le trou est lourd de conséquences négatives. Je ne vous conseille pas de toucher la plaie - il est logique de contacter immédiatement votre médecin. Une inspection de contrôle du puits ne sera pas superflue dans les 3 à 4 jours suivant son retrait, même si rien ne fait mal.

      Si une situation similaire se produit le week-end, le conseil est le suivant: premièrement, ne pas rincer avec du sérum physiologique, car cela pourrait détruire le caillot sanguin protecteur. Deuxièmement, ne dérangez pas la plaie avec des objets étrangers et même avec la langue.Je recommande d'aller à la clinique dentaire la plus proche, où ils vont le week-end, et d'inspecter le trou. Si tout va bien, vous devrez simplement adapter le traitement à domicile et suivre calmement les conseils d'un médecin. Il est également possible qu'il soit nécessaire de procéder au curetage du trou.

      Répondre
  115. Ivan:

    Samedi, j'ai enlevé la dent pourrie d'en haut sur le côté droit. L'opération s'est déroulée rapidement. Les rayons X ont montré qu'il ne restait plus de racines. Lundi, la gomme a commencé à gonfler. Le trou est marron, il n’ya pas d’odeur désagréable. La douleur ne palpite pas, cède à l'oreille et au poids. Bave jaunâtre, ça veut dire quoi?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour À en juger par les symptômes et le moment de leur apparition, il s'agit très probablement d'une alvéolite débutante. Pour confirmer ou réfuter cette hypothèse, il est important de consulter un dentiste. Vous devrez peut-être ajuster le traitement, procéder au curetage du trou et / ou mettre une pommade cicatrisante anti-inflammatoire avec effet antibactérien. N'ayez pas peur, car dans le cas du curetage, une anesthésie préalable est effectuée. Cependant, il est plus probable que vous puissiez le faire sans interférer avec le puits.

      Répondre
  116. Igor:

    Bonjour, Svyatoslav Gennadyevich! Veuillez indiquer quoi faire dans la situation suivante: au cours des derniers jours, la 8ème dent inférieure (sagesse) a commencé à être légèrement perturbée. Tout le monde dit supprimer uniquement. Et le problème est qu'avant de partir en vacances, il reste 9 jours. Est-il possible de l'enlever une semaine avant? C’est juste que les opinions de chacun sont différentes: quelqu'un dit que ce n'est pas souhaitable avant de continuer, parce que On ne sait pas comment le trou se comportera en raison du changement climatique. Je ne voudrais pas beaucoup dans le cas d'une aggravation de la totalité des vacances à s'asseoir sur Ketanov et d'autres médicaments. Merci d'avance!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour C'est une question difficile. Le fait est que l'extraction d'une dent est une opération complète, après laquelle il y a une période postopératoire, qui a ses propres caractéristiques pour chaque personne. Avec le retrait difficile de la dent de sagesse inférieure, il est souvent nécessaire de récupérer plus d'un jour avec un suivi périodique par le dentiste. Si le travail est fait n'est pas de très haute qualité, traumatique, le risque d'une période postopératoire grave devient encore plus grand, et personne n'est à l'abri de cela.

      Dans le même temps, le fait que la dent de sagesse ait commencé à vous déranger parle des indications pour son retrait (si la préservation de la dent à l'aide d'un traitement intracanal n'est pas pratique). Si ce n’est pas fait, il est possible que le déclenchement de la maladie pendant les vacances soit aggravé par un processus purulent actif.

      En d'autres termes, il y a un risque à la fois lorsque la dent est conservée pendant la période de vacances et qu'elle est retirée la veille. Peser, lequel de ces risques est de plus en plus important, sans information supplémentaire ne fonctionnera pas. Un examen approfondi de la dent et une prise de décision avec le médecin traitant seront nécessaires.

      Répondre
  117. Alena:

    Bonjour Je vous écris pour évaluer la situation. J'ai eu la même dent de sagesse sur la mâchoire inférieure trois fois à des intervalles chaque semaine. Pendant trois heures à chaque fois, trois chirurgiens de la clinique se relayaient. En conséquence, les racines ont été accueillies par des applaudissements. Terminé l'épopée il y a une semaine. Le médecin a d'abord pris de la turunda pendant deux jours, puis s'est retiré et a formé un bon caillot.

    J'ai un problème de coagulation sanguine. Le caillot s'est envolé avec la première gorgée de thé à peine chaud. Je suis allé chez le médecin, il est allé d'une manière différente - maintenant, il change la turunda tous les deux jours pour que la membrane muqueuse se développe, effectuant le nettoyage du trou pendant le remplacement.J'ai bu des cours d'augmentation et je prends des analgésiques tous les jours, car les douleurs dans les pommettes et les oreilles sont difficiles à tolérer. Il n'y a pas d'inflammation dans le trou, seulement quand j'étais sans turunda, de la nourriture était introduite et le médecin faisait le ménage.

    Oui, toujours. J'ai été touché par le nerf trijumeau. Il y a eu de terribles fusillades, le neurologue a écrit la drogue et la neuromultivite, et tout a été bénéfique.

    La question qui se pose est la suivante: est-il normal que ma mâchoire soit toujours douloureuse après ces suppressions? La thérapie est-elle adéquate maintenant? J'ai peur parce que je suis complètement obsolète. Merci beaucoup pour la réponse!

    Répondre
    • Bonjour Alain Le médecin fait tout bien, en changeant iodoform turunda. Malheureusement, il arrive parfois qu'un résultat similaire se produise après l'extraction d'une dent.

      Continuez à suivre les recommandations du médecin, la douleur s'atténuera progressivement et la plaie guérira. Mais si le médecin cesse soudainement de vous observer et que la température de votre corps ne se stabilise pas, consultez immédiatement votre médecin, car cela pourrait indiquer le développement d'un processus inflammatoire dangereux avec la formation de pus.

      Répondre
  118. Marina:

    Bonne journée! 17 octobre, enlevé 46 dents.L'enlèvement a été difficile, neutralisé avec un marteau, car en 7e année, ils ont mis une épingle. Aucun caillot de sang ne s'est formé. Pour prévenir les infections, vu un médicament anti-inflammatoire - nimésulide. Mais au bout de 3 jours, elle a commencé à remarquer l’apparition d’une substance jaune-blanche dans le trou. De plus, elle a constaté que la gomme était très endommagée. Accompagné d'une légère douleur. Je suis allé chez le dentiste, il a dit que tout allait bien pour vous, laissez-le guérir. Maintenant, après chaque repas, je me lave à la chlorhexidine, mais rien ne guérit. Que faire

    Répondre
    • Bonjour, Marina. Ne vous inquiétez pas, votre situation est pleinement conforme à la norme. Après chaque repas, il est utile d'effectuer des bains de bouche - la chlorhexidine, comme vous le faites, ou son analogue - la miramistine. Ce sont de bons antiseptiques qui empêcheront le processus inflammatoire de se développer après une extraction dentaire.

      Quant à la substance blanc-jaune, il s’agit d’un revêtement de fibrine qui sert de défense naturelle du puits. Il faut du temps et suivre correctement les recommandations du médecin pour une cicatrisation complète de la plaie, alors soyez patient.

      Répondre
  119. Catherine:

    Bonjour et merci pour le bon conseil sur ce site. Docteur, dites-moi, le puits lui-même va-t-il guérir après les alvéolites (8ème jour), sans former de caillot? Le trou est après une alvéolite aiguë, mais le trou n'est pas resserré du tout ...

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Bien sûr, guérir. Le seul inconvénient après une alvéolite traitée qualitativement en l'absence de caillot peut être un allongement de la période de guérison et, dans certains cas, une perte de confort pendant un certain temps (de 3-5 jours à 2-3 semaines), le plus souvent uniquement lors de la mastication. Compte tenu du fait que vous ne présentez pas de symptômes menaçants, vous ne devez pas avoir peur des manifestations répétées d'alvéolite. L'essentiel - être patient et suivre clairement les recommandations du médecin.

      Répondre
  120. Lena:

    Bonjour Il y a une semaine, j'ai été enlevé par deux dents basses plus extrêmes sur la gauche. Douleur constante (pas forte, mais quand même) et maux de dents par le haut. Aujourd'hui, j'ai remarqué une patine noire sur un trou. Dans ce cas, dois-je contacter immédiatement un spécialiste?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Cela pourrait bien être de légers signes d'alvéolite. Il est utile de contacter le dentiste pour confirmer ou infirmer le diagnostic - au moins, cela aidera à corriger le traitement ultérieur à domicile si nécessaire.

      Ne vous inquiétez pas, allez chez le médecin et clarifiez la situation, car il y a des raisons à cela.

      Répondre
  121. Violetta:

    Bonsoir, chers médecins et patients. J'ai une question: après l'élimination des 8 premiers, les alvéolites séreuses ont commencé. La douleur rayonnait dans l'oreille et sous la clavicule. Une fois tous les trois jours pendant deux semaines, je lavais le trou et posais du turund avec de l'iodoforme. La douleur a cessé, ils ont dit de changer le turund une fois par semaine maintenant. Aujourd'hui, turunda est tombé (chez le médecin seulement demain). J'ai rincé avec une solution de chlorhexidine à l'aide d'une seringue. Cousu dans le trou à ras bord avec de la colle adhésive de solcoseryl. Maintenant je pense, l'avez-vous bien fait? Inquiet Trou, au fait est énorme. Va-t-elle même guérir?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Après une si longue période de temps (si j'ai bien compris, presque 3 semaines se sont écoulées depuis l'extraction de la dent), le trou est déjà en phase de cicatrisation par le bas et les côtés. Compte tenu de l’amélioration de la situation, il n’ya pratiquement aucun risque que les problèmes recommencent. Votre réassurance avec une pâte adhésive ne fera pas qu'empirer les choses: elle (la pâte) est nécessaire pour rendre la guérison confortable et pour l'accélérer autant que possible.

      Le fait que le trou avec vos mots "énorme" - apparemment le résultat d'un enlèvement complexe et traumatique. Il n’ya pas de faute directe du médecin à cet égard. Une autre question est que des points de suture pourraient être utilisés pour réduire la plaie. Mais une fois que l'acte a été fait, je peux seulement dire que le trou sera complètement formé comme une "arête" qui vous conviendra visuellement environ 4-5 mois après l'extraction de la dent. Le processus de formation d'un nouveau tissu n'est pas si rapide, en particulier lorsque le médecin ne fait pas d'effort lors de l'extraction de la dent, de sorte que la plaie s'avère «belle» et que la perte osseuse lors du retrait soit minime (il est même parfois judicieux de compenser la perte de tissu osseux par de l'os artificiel).

      Répondre
  122. Olga:

    Bonjour, Svyatoslav Gennadyevich! Le vendredi 22, une dent de sagesse a été enlevée. Un caillot dans le trou, semble-t-il, existait, mais il ne pouvait pas en tenir particulièrement compte (loin d'en haut, et la bouche ne s'ouvrait pas beaucoup). Elle a essayé de boire et de manger avec précaution de l'autre côté. Aujourd'hui est le 4ème jour - j'ai regardé le trou, j'étais un peu inquiet, parce que le trou était un peu plus profond, un petit trou sombre était visible.

    J'ai lu des articles sur Internet: il semble que le trou soit blanc en surface, avec de l'épithélium.Parfois, il y a une douleur sourde dans la région du trou. Et mauvais goût dans la bouche. Se pourrait-il que le caillot soit entré profondément dans le trou le 5e jour ou le caillot a-t-il été emporté et a-t-il besoin de consulter un médecin?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Le fait est que le trou peut cicatriser de différentes manières et que de nombreuses conditions s’inscrivent dans la norme. Cela concerne, par exemple, la couleur et l'état du caillot sanguin. Une légère douleur dans la région du trou et le goût dans la bouche ne sont également pas des signes d'alvéolite (le goût est souvent causé par un médicament introduit dans le trou par le dentiste - pour améliorer la guérison des tissus et prévenir l'inflammation). Donc, si la douleur n'augmente pas, il n'y a pas de quoi s'inquiéter - il suffit de suivre les recommandations du médecin et d'être en bonne santé!

      Répondre
  123. Catherine:

    Bonne journée! Le 27 décembre, 6 dents inférieures ont été retirées, la douleur a commencé le troisième jour, le trou était ouvert et une odeur terrible est apparue. Le problème a été compliqué par le fait que le 30 décembre, j'ai pris l'avion pour Bali. J'ai contacté mon médecin, il a dit de laver le puits avec de la chlorhexidine ou du furatsilinom deux ou trois jours. Je le fais tout le temps, mais la douleur ne disparaît qu'après avoir pris du kétonal.En outre, le médecin a dit de mettre du métrogil dans le puits, mais ce n’est pas le cas dans les pharmacies locales. Quel conseil dans cette situation?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que dans ce cas, prescrire des drogues sans connaître la cause réelle du problème est lourd de conséquences. Un médecin ne peut nommer des remèdes à la maison qu’après le diagnostic. Sinon, vous pouvez avoir une complication (lire, par exemple, avec phlegmon). De nombreux médicaments ont pour objectif d’éliminer certains symptômes (température, douleur, gonflement, etc.), mais si le médecin traitant n’a pas terminé quelque chose d’important dans son travail (morceaux de racine gauche d’une dent ou d’un kyste, par exemple), Il est recommandé de corriger le traitement rapidement, car les médicaments sont souvent inefficaces dans ce contexte et la situation ne peut qu'exacerber. Alors, trouvez un moyen de voir un médecin.

      Répondre
  124. Larisa:

    Bonjour Ils ont enlevé la dent de sagesse, 10 jours de maladie. Je suis allé chez le médecin, ils ont dit que l'alvéolite, nettoyé le trou. Aucun antibiotique prescrit. Ça fait mal le deuxième jour, il y a une température. Que faire

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Après le curetage du trou, il peut y avoir de la douleur et de la température. Les antibiotiques sont le plus souvent prescrits dans le contexte d’infections purulentes et ils sont nommés exclusivement par le médecin traitant. Si vous doutez de l'adéquation du traitement et de la prescription de votre médecin, vous pouvez, au cas par cas, consulter un autre spécialiste dans une autre clinique (prenez une photo du trou et déterminez si les racines ou fragments de dents y sont laissés). En principe, après des délétions complexes, les puits ne guérissent pas rapidement, le confort ne survient qu'après 5-14 jours. Par conséquent, il faut parfois être patient.

      Répondre
  125. Julia:

    Cela a pris 10 jours après le retrait de la dent, huit. Comme ils l'ont dit, elle était partiellement dans le chewing-gum et était inclinée sur le côté de la joue, poussant de manière inégale dans une rangée. Les racines étaient droites, le médecin s’est retiré rapidement, a mis une sorte d’éponge - a dit que ça allait se résoudre tout seul. Pendant 2 à 6 jours dans la soirée, il y avait des douleurs douloureuses et tolérables et le sentiment qu'elles éclataient comme si j'avais mordu ma joue (c'est-à-dire gonfler à l'intérieur). Pendant 6-7 jours, il semble que cela soit devenu meilleur. Des antibiotiques ont été prescrits pendant 7 jours. Propyle. Les premiers jours, nous n'avons utilisé que du sel et des bains spéciaux à la chlorhexidine.Elle avait peur de retirer le caillot du trou, regardant constamment. La plaie, comme un volcan, est très profonde. Au fil du temps, le caillot bordeaux sombre est devenu plus bas, même les plus sombres ressemblaient à 3 points (enfin, où étaient les racines). Je pensais avoir lavé le caillot. Aujourd'hui, j'y ai examiné des pièces blanches ou jaunes. J'ai commencé à rincer un peu avec effort, j'ai pensé, peut-être du pain ou de la nourriture. Ne montez pas là-bas ...

    Comme la plaie est profonde, visuellement, elle est remplie de salive. Un bord de la joue est plus bas que du côté de la langue. Gencives blanchâtres, bien que dans toute la cavité telle. Pas de douleurs aiguës. Maintenant, j'ai assez vu la plaie, tirant la joue - encore un peu gonflée. Tout le monde s'inquiète de savoir s'il y a un caillot et pourquoi une blessure si profonde. Il semble que 10 jours se sont écoulés, cette éponge à l'intérieur, probablement, s'est résolue avec un caillot. Elle m'a demandé de prendre une blessure, mais le médecin a dit que ce n'était pas nécessaire. Ici, en cas de doute, s'il faut aller chez le médecin. Juste un dentiste loin, 30 km.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que compte tenu de la limite de temps (10 jours) et de la dynamique positive, il n’ya pas de nécessité critique d’aller chez le médecin. Le trou est capable de cicatriser normalement et sans caillot. Même s’il a été lavé, le problème n’est pas grave.

      En ce qui concerne la fermeture de la plaie: les coutures après l'extraction de la dent ne sont pas toujours superposées. Parfois, elles peuvent même interférer avec le processus normal de guérison en raison d'une mauvaise hygiène au niveau des coutures. Les indications sont déterminées par le médecin et dépendent de la nature de la plaie et de la gravité de l'opération.

      Répondre
  126. Anonymous:

    Pour moi, le 18, la racine a été enlevée. Après 2 jours, le trou est devenu noir, une odeur terrible a commencé. Je suis allé à la réception à nouveau, diagnostiqué des alvéolites. Le médecin a nettoyé le trou, mis des médicaments. Il a dit qu'il ne serait plus malade et qu'il lui a été ordonné de se rincer à la camomille, à la sauge et à la soude. La nuit dernière était une douleur infernale. Maintenant, il n’ya plus de douleur, mais l’odeur terrible du trou réapparaît, tout y est noir. Je suis dans une position, très peur des conséquences

    Répondre
    • Bonjour Après une extraction dentaire, des alvéolites peuvent parfois se développer. Tous les symptômes énumérés (douleur, décoloration du trou et odeur désagréable) sont caractéristiques de cette maladie. L'alvéolite est un processus inflammatoire très limité et ne peut pas être influencée par la grossesse, de même que les médicaments destinés au traitement local du trou, car ils agissent au centre de l'inflammation et ne pénètrent pas dans le sang.La plupart d'entre eux ne sont que des antiseptiques locaux. Quoi qu'il en soit, l'alvéolite nécessite un traitement immédiat. Il est donc logique de consulter un dentiste pour une seconde révision et un traitement du trou.

      Répondre
  127. Natalia:

    Bon après midi Le 9 février, mon fils s'est fait enlever une dent (4,6) à 13h00. Le sang ne s'est arrêté qu'à 19 heures. 12 février, la température est apparue, 37,2. Ils ont bu du nimesil (poudre), ont fait les bains de furatsilina. Non rincé. C'était un week-end et nous devons aller chez le médecin pendant 35 km. Trois jours plus tard, nous sommes allés chez le médecin. Il a regardé et a dit qu'ils ont rincé un caillot, "avec lequel je vous félicite." J'ai nettoyé le puits, l'ai rincé avec un antiseptique et mis de l'iodoforme turunda. Après 5 jours, la turunda est tombée. Le trou est si profond que 10 jours se sont écoulés et qu’il n’ya même pas de signes de guérison. Les bords du trou ne convergent pas. Au fond, il y avait une petite tache jaunâtre. Il n'y a pas d'odeur de la bouche, mais la température monte à 37. Est-ce normal ou pas? 18 jours se sont écoulés depuis le jour de l'extraction dentaire. Combien de temps durera la guérison? Le fils traverse. Que devrions-nous faire ensuite? Merci d'avance pour votre réponse.

    L'enlèvement était difficile avec l'utilisation d'un ascenseur.

    Répondre
    • Bonjour À en juger par la description, des alvéolites se sont développées après le retrait de la dent. Je noterai que le traitement que vous avez décrit et qui a été effectué par le médecin est tout à fait adéquat (curetage, lavage avec un antiseptique, iodoform turunda). Si la douleur et l'odeur du trou ne vous dérangent pas, cela signifie que le processus inflammatoire dans le trou est normatif ou qu'il est déjà passé. Maintenant, le trou va cicatriser avec la tension dite secondaire, se remplissant lentement de tissu osseux. Parfois, il faut 1,5 à 2 mois pour que la récréation disparaisse. Il ne sera pas possible d'accélérer ce processus avec des procédures ou des préparations à domicile (en règle générale, cela n'est pas nécessaire). Il est seulement important de s'assurer que les restes de nourriture ne restent pas dans le trou.

      Cependant, vous écrivez que la température est restée à 37 degrés pendant 18 jours déjà - normalement cela ne devrait pas arriver. Il est possible que la source de température ne soit plus le trou de la dent. Dans une telle situation, il est utile de surveiller périodiquement l’avancement de la guérison du trou chez le médecin jusqu’à ce que les symptômes inquiétants disparaissent complètement.

      Répondre
  128. Ksenia:

    Bonjour Une dent a été retirée (7-ka) une semaine après le diagnostic: alvéolite.Ils ont nettoyé et mis une éponge, à la prochaine réception mis de la gaze dans le trou avec des médicaments. Un jour a passé, je sens qu'il y a toujours un exsudat purulent qui suinte de là ... Je me rince avec un stomatofit, Miramistin. Et à la réception seulement après 2 jours. Que faire Battre l'alarme?

    Répondre
    • Bonjour Dans la situation décrite par vous, il n'est pas nécessaire de déclencher l'alarme. En règle générale, plusieurs pansements sont nécessaires pour une guérison complète. Mais si le processus inflammatoire est suffisamment actif et que le pus suinte abondamment, le pansement doit être effectué plus d'une fois tous les 3 jours. Je recommande de prendre rendez-vous avec votre médecin avant l'heure fixée, n'attendez pas encore 2 jours.

      Répondre
  129. Alexey:

    Images cool pour perdre du poids. Comme vous le regardez, il n'y a pas de désir du tout.

    Répondre
  130. Eva:

    Bon après midi J'ai lu toutes les réponses, merci d'aider les gens. S'il vous plaît répondez à ma question aussi. En février, ma couronne est tombée d'une dent et l'orthodontiste a déclaré que cette dent (7 en bas à gauche) ne devait être que retirée. Le chirurgien a confirmé cela après une radiographie. Le 14 mars, la dent a été retirée; le retrait était court, environ 20 minutes, mais la dent s’est émiettée, le médecin a changé l’instrument trois fois et a appliqué une force. Ensuite, mettre un tampon, dit venir dans deux jours et laisser rentrer à la maison.

    Pendant deux jours il y a eu une douleur intense, a bu pour la nuit sur un sac de nimesila. Le 16 mars, il s'est présenté à la réception avec une plainte de douleur non pas dans le trou, mais dans les douleurs des gencives du côté, du côté de la joue. Il y avait une forte rougeur et quelque chose de blanc. Après avoir examiné le trou, le médecin a déclaré qu’il n’y avait pas de caillot, c’est «sec». Je le nettoie, mets le médicament et c'est tout. La gomme sur le côté n'a pas touché. Le 19 mars, après une douleur sauvage sur le côté du chewing-gum (il était impossible de le toucher, cela me gênait la joue), je suis de nouveau allé à la réception. Après avoir écouté mes plaintes, le médecin a dit que c'était un tranchant et qu'il fallait l'enlever. Après l'anesthésie, j'ai commencé à effectuer une sorte de manipulation, puis en disant que «n'ayez pas peur», j'ai commencé à toucher le chewing-gum ou le côté. Le sentiment était qu'il travaillait avec un marteau et un burin. De peur, je n'ai posé aucune question.

    Alors le docteur a dit que maintenant il ne serait pas malade, le tranchant a été enlevé. Aucun rinçage, aucun médicament, aucun bain n'a été prescrit. Dans la soirée, la température a grimpé à 37 ° C et a encore bu du Nimesil. Il n'y avait pas de saillie blanche sur la gomme, mais elle était endommagée par une abrasion. Le lendemain, la température avait disparu, mais la douleur ne s'était pas arrêtée pendant une journée. Après les 2 jours prévus, je suis allé chez le médecin, j'ai parlé de la douleur et des anesthésiques pris pendant 9 jours.J'ai aussi posé des questions sur les racines restantes, l'inflammation du trou, le gonflement des gencives sur le côté. Elle a signalé des douleurs à l'oreille et sous la mâchoire. Le médecin a assuré qu'il n'y avait rien de cela, c'était juste un retrait compliqué (bien que cela n'ait pas été mentionné dans les premiers jours). Puis il a changé le médicament dans le trou et c'est tout.

    Le 23 mars, lors de la prochaine visite, le médecin a mis une éponge dans le trou, a dit que cela se résoudrait et a dit au revoir. Je me suis retrouvé avec une douleur sourde dans les gencives et un gonflement instable. Le trou, au contraire, a une couleur saine, ne dérange pas. Dites-moi, s'il vous plaît, pourquoi la gomme sur le côté (comme à l'intérieur) fait-elle mal sous la dent extraite? Cet endroit est encore enflé. Je fais des bains à la camomille, il n'y avait pas d'autres recommandations. 11 jours se sont écoulés depuis le jour de l'extraction d'une dent, 6 jours depuis le retrait du tranchant. Merci pour la réponse.

    Répondre
    • Bonjour Il semble que dans votre cas, après le retrait de la dent, deux complications ont été observées à la fois: une alvéolite (inflammation du trou de la dent) et le bord tranchant du trou qui se chevauchent, provoquant une douleur. Votre médecin a pris les mesures nécessaires pour remédier aux deux complications: placez le médicament dans le trou et retirez le tranchant de l'os. Pendant 10 jours, le trou a été resserré, ce qui est normal.L'œdème du côté buccal est probablement une infiltration (habituellement, cet œdème est épais, légèrement douloureux, formé par le corps en réponse à un traumatisme et ressemble à une «bosse»). Puisqu'il y a eu deux opérations (extraction d'une dent et retrait d'une arête vive), on peut supposer que cet infiltrat est de taille importante. Le fait que le trou guérisse déjà est un très bon signe pronostique. Maintenant, vous avez seulement besoin de temps pour infiltrer la résorption. Certains rendez-vous ne sont généralement pas nécessaires. Observez la dynamique du processus - si la douleur et le gonflement s'atténuent progressivement - excellent, mais si la dynamique est négative (la douleur s'intensifie, les poches gonflées persistent ou s'intensifient aussi) -, vous devriez alors consulter à nouveau votre médecin. Merci d'avoir demandé.

      Répondre
  131. Olga:

    Bonsoir Le 16 mars a été supprimé le 8, en bas à droite. 23 nettoyé le puits à nouveau, car il n'y avait pas de caillot de sang. 25 est allé voir un autre médecin - a dit qu'il n'y avait pas de caillot de sang. 27 rendez-vous avec le médecin qui a retiré la dent. C'est terrible qu'ils vont nettoyer le trou à nouveau afin que les caillots de sang se forment. Est-il nécessaire de le former?

    Répondre
    • Bonjour, s'il n'y a pas de caillot de sang dans le trou après le retrait d'une dent, il guérit avec une tension dite secondaire, c'est-à-dire qu'elle se remplit lentement de tissu conjonctif (avec un caillot de sang, le processus irait beaucoup plus vite). Dans ce cas, au stade initial, des pansements sont réalisés: traitement aux antiseptiques, préparations stimulantes à la pose, parfois nettoyage du trou. Si le trou de la dent ne fait pas mal, qu'il n'y a pas d'odeur putride et qu'il est déjà recouvert de tissus mous de l'intérieur, aucun pansement supplémentaire n'est nécessaire. Il est seulement important de veiller à ce qu'aucune particule d'aliments ne s'accumule dans le puits (un rinçage est nécessaire immédiatement après un repas) - et le trou se remplira progressivement.

      Répondre
  132. Christina:

    Bon après midi Dites-moi, s'il vous plaît, après le retrait de la dent, un mois et demi s'est écoulé, tout allait bien, je suis allé passer un examen médical. Mais déjà en tant que semaine, j'ai remarqué une bulle gonflée dans le trou. Très inquiet que cela puisse être? Au médecin seulement dans 5 jours.

    Répondre
    • Bonjour Christina! En règle générale, après le retrait d'une dent, le trou guérit dans les 2-3 semaines. Au moment où vous écrivez, un mois et demi après le retrait, cela signifie que la plaie est guérie.Je suppose que dans la zone de la dent extraite, le tissu cicatriciel se présente simplement sous la forme d’une bulle. Quoi qu’il en soit, compte tenu de votre description, je ne vois aucune raison d’inquiétude urgente. Par conséquent, au bout de 5 jours, lorsque vous revenez chez votre médecin, faites attention à vos inquiétudes.

      Répondre
  133. Gulnara:

    Bonjour La situation est la suivante: le 24 avril 2018, la molaire a été retirée (à droite avant la dent de sagesse). Il semblait que tout allait bien, mais le 31 mai, sa mâchoire a commencé à se faire mal dans la région de la dent extraite. Le 3 juin, le pus a commencé à aller quand pressé sur la joue. À propos, le gonflement des joues a commencé, et pas petit.

    En conséquence, le 4 juin, je suis allé à la clinique (où le déménagement a été effectué). Ils ont pris une photo et tout va bien. Mais il y avait une forte inflammation, ils ont fait un «curetage», c'est-à-dire que si j'ai bien compris, ils ont nettoyé le trou. Le sentiment était terrible. Traitée, mettre une gaze avec pommade pendant une demi-heure et des antibiotiques recommandés et un rinçage toutes les trois heures ...

    Ici, je voulais savoir de votre part - après le nettoyage, le pus devrait-il sortir du trou? Ou devrait-il ne pas apparaître du tout après avoir nettoyé le trou? Merci beaucoup pour la réponse!

    Répondre
    • Bonjour Gulnara. Après curetage et traitement du puits, la douleur peut persister et un écoulement peut se produire. Normalement, le trou devrait guérir dans quelques semaines et il n’ya généralement pas de douleur intense dans une journée. Cependant, parfois du fait que le caillot de sang recouvrant la plaie est décalé ou ne se forme pas du tout, la plaie devient infectée. En conséquence, une alvéolite se produit et la guérison de la surface de la plaie est considérablement retardée. En règle générale, cela est dû à une violation du régime postopératoire, lorsqu'un rinçage actif de la cavité buccale conduit à la lixiviation d'un caillot de sang et à l'exposition de la surface de la plaie, suivies d'une infection.

      Donc, ne vous inquiétez pas trop de la répartition de l'ichor du trou immédiatement après le curetage (il est souvent confondu avec du pus). Mais suivez la dynamique générale et le bien-être, et si des symptômes désagréables persistent, réapparaissez chez le médecin.

      Répondre
  134. Daniyar:

    Bonjour Je voulais savoir, on m'a récemment enlevé une molaire et au bout de 2 jours, j'ai trouvé du pus à sa place. Que faire Et à cause de quoi il pourrait être formé? J'ai tout fait le docteur a dit. Il a recommandé la chlorhexidine. Merci d'avance pour la réponse.

    Répondre
    • Bonjour Daniyar. Très probablement, le caillot de sang recouvrant la plaie était décalé ou ne s'était pas formé du tout. En conséquence, le trou était infecté. Dans de tels cas, des alvéolites surviennent souvent (inflammation du trou) et la cicatrisation de la surface de la plaie est retardée. Bien que les patients soient souvent confondus avec du sang de pus, ils sortent du trou.

      Quoi qu'il en soit, je vous recommande de vous inscrire avec votre médecin pour un bilan de santé. Parfois, il est vraiment nécessaire de traiter le puits pour sa guérison rapide.

      Répondre
  135. Stanislav:

    Salut Devrais-je aller à l'hôpital si quelque chose de blanc s'est formé après le retrait de la dent dans le trou? Il y a un sentiment que je peux l'enlever. D'un côté c'est blanc, de l'autre - noir ou rouge, je ne peux pas comprendre. Je vous serais reconnaissant si vous répondez.

    Répondre
    • Bonjour, Stanislav. Retirer indépendamment du trou n'a besoin de rien. De plus, la prolifération blanche est de la fibrine et sa présence est l’un des signes de la guérison normale du trou sous le caillot sanguin. Dans les cas extrêmes, si quelque chose vous gêne, inscrivez-vous pour une visite chez le médecin, mais ne le prenez pas vous-même et ne le retirez pas.

      Répondre
  136. Inna:

    25/07/2018 deux dents ont été enlevées, après quoi il y a eu une douleur terrible pendant 3 jours. Je ne pouvais pas le supporter, je suis allé chez le médecin de garde, on m'a diagnostiqué une alvéolite. Ils ont nettoyé le trou, mis le médicament, mais la douleur ne s'est pas arrêtée. C'était samedi et lundi je suis allé chez le dentiste. Ils ont nettoyé et remis le médicament, et ainsi de suite pendant trois jours. L'antibiotique a passé à boire, beaucoup d'analgésiques ont été saoulés. Tous ces trois jours à la maison avec une seringue lavée à la chlorhexidine, rincée à la Malavite et pulvérisée à l'aide d'iodex. Et seulement le quatrième jour après toutes ces procédures, cela est devenu un peu plus facile. Ici, j'attends maintenant qu'il guérisse.

    Répondre
  137. Evgenia:

    Bonjour Il y a deux semaines, après une mauvaise douleur dans la nuit, le médecin a retiré les huit derniers. La douleur après le retrait n’a pas diminué du tout, j’ai passé une semaine à prendre des analgésiques et à retourner chez le médecin. Il a dit que le trou était sec (un caillot de sang ne s'est pas formé ou est tombé). Finalement, ils firent le curetage et posèrent un médicament jaune (un peu comme Marlechka), qui devait être absorbé. Mais rien n'est résolu et est tombé en une semaine. Le médecin au téléphone a dit que tout allait bien, mais je me sens gêné (et douloureux), surtout après avoir mangé. Et il y avait un trou à l'endroit de l'enlèvement. Que faire

    Répondre
    • Bonjour Vous avez décrit les manifestations typiques des alvéolites. En règle générale, le problème provient du fait que le trou après le retrait de la dent n'est pas rempli de caillot de sang ou du fait que pendant les premiers jours qui ont suivi le retrait, de la nourriture est entrée dans le trou. Le trou se resserrera progressivement sur la muqueuse et dès que cela se produira, la douleur disparaîtra. Cela se produit généralement dans les 3 semaines. Il est seulement important de ne pas se soigner soi-même et de ne pas déranger la blessure par vous-même. Vous excitant "trou" bientôt envahi. Cependant, en cas de dynamique négative (augmentation de la douleur, augmentation de la température corporelle, développement d’un œdème), il est nécessaire de consulter le médecin le plus tôt possible.

      Répondre
  138. Natalia:

    Bonjour Il y a deux semaines, la dent supérieure a été retirée (je ne sais pas quel numéro). La dent était fendue, des fragments ont coupé la joue et la langue. Retiré des racines, il était assis fermement, devait trembler. Toute la semaine, la douleur était douloureuse, a vu un antidouleur. Ne pas rincer, ne pas manger de ce côté. La douleur a donné à l'oreille et à la tête. Une semaine plus tard, elle est venue chez le médecin - il a nettoyé le trou, sorti quelques nodules et dit qu'il n'y avait pas de fragments de dent, pas d'odeur, pas de pus. Lavé, mettez le médicament et la gaze avec le médicament.La gaze s'est retirée en une demi-heure, a-t-on dit. Les douleurs ont diminué, on peut dire que ça fait mal quand je monte la langue. La gomme est gonflée autour de la première dent et fait un peu mal, du blanc se forme sur le trou. Quand j'ai mangé, le blanc a disparu. J'ai peur que ce soit du pus. Je n’irai chez le médecin que vendredi, pour me faire paniquer.

    J'ai oublié de dire qu'il n'y a pas de température, ma joue n'est pas enflée. La tête et les oreilles ne font plus mal, mais lorsque vous touchez la joue. Tout va bien?

    Répondre
  139. Natalia:

    Bonjour Dis moi, s'il te plait. Il y a 22 jours, j'ai été retiré simultanément 4 dents en haut (2, 3 et 3, 2 est obtenu). Les blessures ont été suturées, le médecin a dit qu'il avait mis le collagène. Ça fait très mal pendant 3 jours, il y avait un gonflement à droite. Et après tant de temps, je suis allé chez le médecin pour essayer une prothèse temporaire - et ça m'a fait mal. Le médecin appuya sur les gencives et du pus persistant, apparemment blessé, commença à couler.

    Je suis allé chez le chirurgien, le médecin a nettoyé le trou en disant qu'il y avait de petits morceaux d'os. J’ai mis un tampon de gaze avec un médicament (celui que je n’avais pas demandé) et j’ai dit d’apparaître dans 5 jours ... Mais ensuite, j’ai été chez moi devant le miroir et j’ai essayé d’appuyer sur le bon gomme. Et je ne peux pas dire que ça me fait mal et me gêne, contrairement aux gencives à gauche.Et j'ai vu que du trou persistant, littéralement d'un petit trou, du pus également suintait.

    Dis-moi, cher docteur, que dois-je faire à ce sujet? Nettoyez le bon trou, même si cela ne vous dérange pas?

    Répondre
Laissez votre commentaire

Vers le haut

Commentaires sur l'article 299

© Copyright 2014-2019 plomba911.ru

L'utilisation des éléments du site sans le consentement des propriétaires n'est pas autorisée.

Politique de confidentialité | Accord d'utilisateur

Commentaires

Plan du site